Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grèce et Chine : attention aux risques de turbulences sur les marchés (Aurel BGC)

Boursorama08/07/2015 à 14:30

Tout va se jouer cette semaine sur le sort de la Grèce et son maintien au sein de la zone euro.

Les investisseurs restent toujours très attentifs à l’évolution de la situation grecque. Le krach chinois est par ailleurs préoccupant. Les économistes d’Aurel BGC revenaient mercredi matin sur ces deux sujets, faisant notamment le point sur le dossier grec.

La reprise des discussions au sujet de la Grèce avance lentement mais sûrement. « Le sommet européen s'est conclu, cette nuit, sans prise de décision, mais les Européens ont convenu d'un calendrier. Dimanche prochain le sort de la Grèce devra être scellé. "Grexit" ou pas, l'Europe annoncera un plan pour gérer le problème grec dimanche soir », expliquaient Christian Parisot, Jean-Louis Mourier et Fabien Laurenceau d’Aurel BGC mercredi matin.

Programme pour la suite de la semaine : décision cruciale dimanche

Du côté grec, c’est toujours l’urgence pour trouver une solution sur la dette du pays après le « non » de dimanche vis-à-vis des mesures d’austérité demandées par les créanciers et les partenaires européens.

Aurel BGC explique : « entre mercredi et jeudi, la Grèce doit préparer un "nouveau programme crédible et détaillé à moyen terme". La Grèce devra s'engager sur des projets de réformes. Sur la base de ce plan, les ministres des finances de l'Eurogroupe se réuniront samedi pour valider ou non ces propositions grecques. Un sommet européen sera organisé dimanche qui validera ou non ce plan ». Ainsi, « le sort de la Grèce sera connu au plus tard dimanche », explique le courtier.

À plus court terme : Parlement européen et téléconférence de l'Eurogroupe

« Le Premier ministre grec Alexis Tsipras affirme être prêt à trouver un compromis qui "garantisse une sortie de crise". Il s'exprimera, aujourd'hui, devant le parlement européen. La chancelière allemande, Angela Merkel, a souhaité obtenir dans la semaine suffisamment de propositions de la part d'Athènes pour demander au Bundestag d'approuver l'ouverture de discussions en vue d'un nouveau plan d'aide à long terme. Mais elle a répété qu'elle excluait toute idée de restructuration de la dette », expliquait toujours le courtier.

Par ailleurs, « l'Eurogroupe tiendra, aujourd'hui, une téléconférence lors de laquelle la question d'un recours au Mécanisme Européen de Stabilité (MES) sera évoquée ».

Dans la sphère politique, « en cas d'échec des négociations, Jean-Claude Juncker (…), a d'ores et déjà annoncé que la zone euro avait préparé un scénario détaillé pour une éventuelle sortie de la Grèce ». Le président de la Commission européenne a en effet déclaré : « Je suis fermement contre un Grexit mais je ne pourrai pas l'empêcher si le gouvernement grec ne fait pas ce qu'il doit faire ».

Grèce et Chine : attention aux risques de turbulences sur les marchés

Aurel BGC prévient : « Attention : Les marchés européens seront très sensibles à la situation en Grèce, mais la forte volatilité sur les marchés actions en Chine pourrait aussi inquiéter les investisseurs ».

« Le gouvernement chinois ne réussit pas à stabiliser la bourse. Il existe une défiance importante des petits investisseurs chinois vis-à-vis de la bourse. Les investisseurs pourraient rapidement craindre que cette volatilité du marché actions pèse sur l'économie chinoise ».

Toujours au sujet du krach chinois, les économistes d’Aurel BGC précisent : « le secteur bancaire est naturellement très attaqué. Par ailleurs, il faudra suivre les actions des constructeurs automobiles européens et américains très exposés à la Chine, les groupes Volkswagen et General Motors par exemple, car les ventes de voitures ont reculé au mois de juin, pour la première fois depuis deux ans (…). La valorisation des secteurs matières premières, luxe et automobile pourrait être durement affectée ».

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Mes listes

valeur

dernier

var.

16.465 +0.34%
1.231 0.00%
7.65 0.00%
14.76 +1.72%
20.78 +1.02%
2.4 -0.41%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.