1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les marchés asiatiques chutent et le krach chinois se poursuit
Boursorama08/07/2015 à 15:31

Les marchés ont chuté en Asie mercredi.

Le krach chinois, débuté le 15 juin, s'est poursuivi mercredi avec une chute de 5,90% de la Bourse de Shanghai. Jusqu'ici relativement peu affectées par cette chute, les autres places asiatiques étaient cette fois-ci entraînées dans la tourmente.

Entre crise grecque, krach chinois et rechute du pétrole, le début d'été est mouvementé sur les marchés.

Les marchés chinois ont de nouveau connu une séance de baisse marquée ce mercredi. L'indice de la Bourse de Shanghai a encore perdu 5,90% à 3.507 points, alors que l'indice de la Bourse de Shenzhen a quant à lui perdu 2,50% à 1884 points. Depuis leurs sommets du 12 juin dernier, les deux indices ont perdu respectivement 32% et 40%. Encore une fois, il faut rappeler qu'avant cela, la Bourse de Shanghai avait gagné 150% entre juin 2014 et juin 2015, faisant s'interroger les investisseurs, à raison, au sujet de l'apparition d'une bulle sur les marchés chinois.

« Mercredi matin, seules 83 valeurs progressaient pour 1.439 baisses. La décision de nombreuses sociétés de ne pas coter a ajouté à la panique », relevait La Tribune, qui ajoutait : « plus de 500 firmes cotées en Chine ont annoncé la suspension de leur cotation, portant leur nombre à environ 1.300, soit près de la moitié des 2.800 valeurs "A" de la Chine ».

Les autres places asiatiques également affectées

Hong-Kong a chuté dans les mêmes proportions. Le Hang Seng Composite Index a ainsi terminé en baisse de 5,91% mercredi à 10h heure française. Depuis le 12 juin, l'indice a perdu environ 18% de sa valeur.

Le Nikkei japonais est repassé sous les 20.000 points à 19.737 points, avec une baisse de 3,14%. L'indice était jusqu'alors peu affecté par la crise chinoise, parvenant même à dépasser le 24 juin dernier son pic de l'an 2000.

Pas de répercussions en Europe

Les places européennes n'étaient pas affectées par cette chute dans les premiers échanges. En France, le CAC40 a ouvert en légère hausse et progressait à 10h de 0,80%. À la même heure, le Dax allemand gagnait 0,57%.

Les places européennes restent extrêmement attentives à l'évolution du dossier grec, qui ne parvient pas à se dénouer. Les marchés européens ont clôturé en nette baisse mardi, avec un CAC40 à -2,27%. En France, la baisse de mardi a dépassé celle de lundi, où le marché devait pourtant digérer le résultat du « non » au référendum grec.

X. Bargue

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2766070
    08 juillet17:31

    c est pas RIZ IBLE !!! ça va arriver chez nous ... bein on a déja la graisse à déshuiler ...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer