1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GL Events fait son entrée dans la short list de Portzamparc
Boursorama13/08/2019 à 17:25

Depuis le début de l'année, la short list du bureau d'études spécialisé dans les petites et moyennes valeurs cède 2,3% à comparer à une hausse de 5,9% pour le CAC Mid&Small. (Crédits photo : Adobe Stock - )

Après avoir fait le grand ménage dans sa short list le mois dernier, le bureau d'analyses Portzamparc confirme 4 de ses conseils à l'achat sur 5 au mois d'aout. Seul Manitou, dont la publication semestrielle a déçu, sort de la liste de convictions. Le titre du spécialiste de la manutention qui a chuté de 25,3% au cours du mois précédent, est remplacé par GL Events. Depuis le début de l'année, la short list du bureau d'études spécialisé dans les petites et moyennes valeurs cède 2,3% à comparer à une hausse de 5,9% pour le CAC Mid&Small. 

Ipsen : achat avec un objectif de cours de 134 euros

La bonne dynamique du laboratoire pharmaceutique ne se dément pas selon le bureau d'analyses qui se félicite des avancées attendues dans le domaine de l'oncologie. L'analyste note la bonne surprise du côté du résultat opérationnel, qui s'inscrit en hausse de 17,8% au cours du premier semestre, tandis que le chiffre d'affaires est ressorti à 1,2 milliards d'euros, en ligne avec leurs attentes.  Quant au risque générique sur son produit phare, le somatuline, le bureau d'études estime que les craintes du marché sont exagérées.  Le risque de voir le générique concurrencer le somatuline "est limité à environ 15% du marché et ne se matérialiserait pas avant 2020/2021". 

Parmi les catalyseurs à moyen terme, le bureau d'étude cite justement le nouveau dispositif d'injection de somatuline, ainsi que le dépôt au second semestre 2019 du dossier d'autorisation de mise sur le marché (AMM) du palovatorène, un traitement potentiel de la fibrodysplasie osseuse progressive. Enfin plusieurs programmes cliniques sont en cours ce qui devrait permettre au laboratoire français d'étoffer le potentiel d'utilisation de ses produits phares. Dans ce contexte, la décote d'environ 20% sur ses comparables offre un bon point d'entrée, selon les analystes. 

>> Prochain rendez-vous :  chiffre d'affaires du troisième trimestre :  le 24 octobre 

LNA Santé :  achat avec un objectif de cours de 63 euros

"La belle endormie" va-t-elle enfin se réveiller ?  Graphique à l'appui, Portzamparc montre que la valorisation avec les autres acteurs du secteur continue de se creuser avec un ratio VE/Ebit de 13 quand celui d'Orpéa est à 25 ! Au cours du premier semestre, l'exploitation du gestionnaire de maisons de retraites ressort supérieure aux attentes, principalement boostée par l'activité moyen séjour. Autre bonne nouvelle le relèvement des objectifs du groupe, qui table sur une croissance du chiffre d'affaires de 4,5% en organique (contre 3,5% précédemment) avec un objectif de marge d'Ebitda de 12%. Le groupe confirme par ailleurs sa bonne dynamique de croissance externe avec l'entrée de trois nouveaux établissements sur l'exercice. 

>> Prochain rendez-vous :  résultats du premier semestre le 18 septembre 

GL Events : renforcer avec un objectif de cours de 24,5 euros 

Le spécialiste de l'évènementiel confirme son statut d'acteur de qualité en signant un premier semestre « tonitruant », marqué par une forte croissance du chiffre d'affaires (+9%) ce qui l'a amené a relevé son objectif de croissance du CA qui passe à 10% contre 9% auparavant. La marge opérationnelle courante est meilleure qu'anticipée, à 11,7% grâce à la bonne performance des acquisitions chinoises, un marché en forte croissance qui pèse 70 millions d'euros de chiffre d'affaires. Enfin les risques liés aux acquisitions sont jugés limités par Portzamparc.  

Maurel & Prom: objectif de cours de 4,66 euros

La junior pétrolier a publié un solide résultat au premier semestre avec un bon niveau de production au cours du deuxième trimestre au Gabon qui marque la fin des problèmes d'évacuation de la production. Dans ce contexte, l'Ebitda est ressorti en ligne avec les attentes du bureau d'analyses. Selon eux, la récente correction du titre Maurel &Prom offre l'opportunité d'investir dans des actifs de qualité, fortement générateurs de free cash-flow, de participer à la nouvelle phase de développement de la société et de bénéficier du potentiel de nouvelles découvertes provenant du portefeuille d'actifs d'exploration de la société.

>> Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires du troisième trimestre le 15 octobre 

Solutions 30 : objectif de cours de 15,30 euros

"Achetez quand le marché a peur" explique Portzamparc en écho à la position vendeuse prise par le célèbre fonds Muddy Waters fin mai. Le bureau d'analyses considère comme "faible le risque d'anomalie comptable ou fiscale" et estime que les relais de croissance sont nombreux (déploiement de la fibre, 5G).  La croissance du chiffre d'affaires a ralenti au deuxième trimestre, mais cela s'explique par des démarrages de contrats plus lents qu'attendus. Pas d'inquiétude à avoir selon l'analyste qui attend une accélération de la dynamique au second semestre. Parmi les autres facteurs de soutien, Portzamparc note les rachats d'actions par les dirigeants et la possibilité de fusion-acquisition.

>> Prochain rendez-vous : résultats du premier semestre le 23 septembre

A lire aussi : Bourse : pas de repos pendant l'été pour la short list de Portzamparc 

Valeurs associées

Euronext Paris +1.60%
Euronext Paris -0.21%
Euronext Paris +2.03%
Euronext Paris +0.62%
Euronext Paris +7.33%

Cette analyse a été élaborée par Boursorama et diffusée par BOURSORAMA le 13/08/2019 à 17:25:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • NOSTRA33
    25 août20:51

    entre un vrai fond d investissement et conseils et portzamparc , c est comme comparé macdo et le pire des kebabs les deux font de la malbouffe.cet article c est comme si mon boucher donnait son avis sur le cac

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer