1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Les crédits immobiliers se maintiennent, les taux réels négatifs
Reuters17/01/2019 à 13:25

    PARIS, 17 janvier (Reuters) - Les taux d'intérêts ont
continué de baisser en 2018 et ils sont négatifs en termes réels
depuis juin sur fond de nouvel assouplissement des conditions
d'octroi de crédit, montrent les données du quatrième trimestre
publiées jeudi par l'Observatoire Crédit Logement/CSA.
    En décembre 2018, les taux des crédits immobiliers aux
particuliers se sont établis à 1,43 %, un niveau pratiquement
inchangé depuis 6 mois (1,44% au quatrième trimestre). Sur
l'année, ils ont diminué de sept points de base dans l'ensemble
(travaux, marché de l'ancien et du neuf).
    "Les taux d'intérêt réels sont en outre négatifs depuis juin
2018, confirmant une situation inédite depuis 1974", précise
l'Observatoire.
    En 2019, l'Observatoire anticipe une remontée très modérée
"de l'ordre de 1,65 % en moyenne annuelle, contre 1,45 % en
2018", sur la base d'un scénario d'un taux de refinancement de
la BCE maintenu à 0% jusqu'en septembre, puis à 0,25 % sur le
reste de l'année. 
    Au quatrième trimestre, la durée des prêts accordés était de
226 mois en moyenne (247 mois pour l'accession dans le neuf et
241 mois pour l'accession dans l'ancien), traduisant une hausse
de 22 mois depuis 2014, dont dix mois sur la seule année 2018.
    "Les conditions d'octroi des crédits se sont
considérablement assouplies avec des taux d'apport qui n'ont
jamais été aussi bas depuis 1978", note l'Observatoire, qui
relève un taux d'apport moyen de 16,1 %, contre 19,2 % en
moyenne de 2015 à 2017.
    En dépit de ces bonnes conditions, la dégradation de la
solvabilité de la demande provoquée par la hausse des prix mais
aussi la détérioration des dispositifs publics de soutien et les
inquiétudes liées au pouvoir d'achat ont pesé sur l'activité.
    Après une forte dégradation en décembre 2018, l'indicateur
Insee du sentiment des ménages "tutoie maintenant les périodes 
récentes de pessimisme marqué (été 2008, 2013 et printemps 
2014)", estime Crédit Logement.
    Par rapport à une fin d'année 2017 peu dynamique, l'activité
des crédits a cependant progressé au dernier trimestre 2018, de 
10,5 % pour la production et 1,0 % pour le nombre de prêts.

 (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)
 

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.02%
Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer