Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: ING table sur un rebond de 6% du PIB en 2021
Reuters16/09/2020 à 10:35

FRANCE: ING TABLE SUR UN REBOND DE 6% DU PIB EN 2021

PARIS (Reuters) - Le rebond de l'économie française devrait être de 6% en 2021 grâce au plan de relance, ce qui sera insuffisant pour retrouver le niveau de produit intérieur brut (PIB) d'avant le confinement, dit-on chez ING.

Il est trop tôt pour se prononcer sur les effets de long terme du plan de relance annoncé par le gouvernement français, historique en termes d'ampleur, qui représente 100 milliards d'euros, soit plus de 4% du PIB en 2019, écrivent les économistes d'ING Julien Manceaux et Charlotte de Montpellier dans une note publiée mercredi.

Ce plan, qui s'étalera jusqu'en 2024, vise à augmenter le potentiel de croissance de 1 point à un horizon de 10 ans, rappellent-t-ils.

"Le plan de relance est très ambitieux mais pose plusieurs questions, notamment aux consommateurs français qui n'y voient pas de coup de pouce direct", lit-on dans la note.

Les économistes d'ING, qui tablent toujours sur une contraction de 9,5% du PIB de la France en 2019, signalent plusieurs freins au rebond de la croissance, notamment des dépenses de consommation qui devraient baisser après avoir retrouvé pendant l'été leur niveau d'avant la crise sanitaire.

Les entreprises restent par ailleurs frileuses à l'idée d'investir et le contexte international rend une reprise par le commerce extérieur difficile, lit-on dans la note.

"Après plusieurs mois de déconfinement, le rebond économique semble en grande partie consommé", écrivent les économistes d'ING.

"La demande extérieure reste largement absente du processus, laissant la demande domestique et ses éventuels stimuli à elle-même. Dans ce contexte, le plan de relance récemment annoncé devrait contribuer à atteindre les 6,0% de rebond pour 2021. Il est encore trop tôt selon nous pour attendre un rebond plus important."

Lundi, la Banque de France a dit tabler sur une contraction de 8,7% du PIB français en 2020, suivie d'un rebond de 7,4% en 2021 et de 3% en 2022.

(Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -0.76%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Eco-30
    16 septembre11:41

    Autrement dit, le compte n'y est pas : le PIB serait de 2.300 MD€ à fin 2021. Il est estimé à 2.180 à fin 2020 alors qu'il avait été à plus de 2400 à fin 2019. Pertes de PIB en 2 ans : - 420 MD€ ou -18% par rapport à 2019. Comme quoi les gens d'ING ne nous disent pas tout...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer