Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Formule 1: Alpine nomme trois directeurs techniques après de nouveaux départs
information fournie par Reuters 04/03/2024 à 17:27

Esteban Ocon d'Alpine au Grand Prix de Bahreïn

Esteban Ocon d'Alpine au Grand Prix de Bahreïn

Alpine, propriété de Renault, a annoncé lundi un nouveau remaniement de sa direction avec trois nouveaux patrons pour remplacer le directeur technique Matt Harman et le responsable de l'aérodynamique Dirk de Beer, qui ont quitté l'écurie de Formule 1 après un début de saison morose.

Alpine a déclaré dans un communiqué que tous deux avaient choisi de partir pour relever de nouveaux défis.

Les trois nouveaux directeurs techniques sont Joe Burnell pour l'ingénierie, David Wheater pour l'aérodynamique et Ciaron Pilbeam pour la performance.

Tous trois rendront compte au directeur de l'équipe, Bruno Famin, qui a succédé en août dernier à Otmar Szafnauer en tant que directeur intérimaire et qui occupe désormais le poste de manière permanente.

En l'espace de deux semaines l'été dernier, plusieurs dirigeants ont quitté l'usine d'Enstone : le directeur général Laurent Rossi, Szafnauer, le directeur sportif Alan Permane et le directeur technique Pat Fry.

L'ancien directeur de l'écurie, Davide Brivio, a également quitté l'usine à la fin de l'année dernière pour retourner en MotoGP.

L'équipe a terminé quatrième au classement général des constructeurs en 2022 et a chuté à la sixième place la saison dernière.

Elle a débuté la campagne 2024 à Bahreïn samedi dernier avec les deux voitures sur la dernière ligne de la grille de départ et a terminé respectivement 17e et 18e avec Esteban Ocon et Pierre Gasly, deux pilotes expérimentés vainqueurs d'un Grand Prix au cours de leur carrière.

Alpine a déclaré que les changements de lundi intervenaient "après une période de résultats décevants" pendant laquelle ils ont manqué plusieurs objectifs clés.

Le moteur Renault est désavantagé de 20 à 30 chevaux par rapport à ses rivaux, selon la Fédération internationale de l'automobile (FIA), et son développement est gelé jusqu'en 2026, date à laquelle une nouvelle réglementation moteurs entrera en vigueur.

"Nous avons décidé de procéder à ces changements organisationnels parce que nous voyons clairement que nous ne sommes pas où nous voulons et devons être en termes de performance et qu'il est temps de franchir une nouvelle étape en termes d'organisation et de personnel", a déclaré M. Famin.

"La nouvelle structure à trois piliers avec trois directeurs techniques, chacun spécialisé dans un domaine différent, permettra d'améliorer le travail et la collaboration dans nos domaines techniques et contribuera à améliorer les performances des usines jusqu'au circuit."

"J'ai pleinement confiance dans les capacités de Joe, David et Ciaron à travailler en étroite collaboration pour apporter à l'équipe les performances et les améliorations dont elle a besoin."

(Reportage d'Alan Baldwin, version française Vincent Daheron, Édité par Julien Prétot)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.73%

2 commentaires

  • 04 mars 18:14

    Pourquoi le développement est gelé jusqu'en 2026, alors que l'évolution technique est si rapide, c'est fou!


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.