Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Flash Marché : Le labyrinthe de la FED » (KBL Richelieu)

Boursorama15/09/2015 à 17:52

Pascal Bernachon livre son point de vue sur la prochaine réunion de la Fed qui se tiendra jeudi.

Pour Pascal Bernachon, stratégiste chez KBL Richelieu, la Fed pourrait remonter très légèrement ses taux jeudi prochain, en accompagnant cette mesure d’autres contreparties. Par ailleurs, si les indices boursiers devaient baisser cet automne, cela serait l’occasion de renforcer les positions acheteuses.

A deux jours de la fin de la réunion de la Réserve Fédérale, nous allons essayer d’envisager le type de réponse qu’elle pourrait donner.

Partons déjà du constat que pour de multiples raisons dont les pressions désinflationnistes, l’institution n’a pas pu remonter ses taux au cours des derniers mois après huit années de politique monétaire accommodante, voire ultra-accommodante. La question d’un relèvement de son taux d’intervention se pose donc et ceci paradoxalement au moment où le cycle économique américain est au plus haut et devrait logiquement marquer une légère décrue. Nous pouvons du reste nous demander si la croissance induite directement et indirectement par l’industrie du pétrole de schiste ne marquera pas un retournement avec un prix du baril sous les 50 dollars.

La question est donc de savoir si la FED n’a pas attendu trop longtemps.

A cela, s’ajoutent les inquiétudes des effets de cette hausse sur les flux de capitaux des pays émergents. Les sorties massives que nous avons constatées ces derniers mois ont-elles anticipé déjà ce mouvement ou vont-elles s’amplifier ? Même Mme Yellen ne peut avoir une réponse précise sur cette question.

Face à ce dilemme, que peut faire la FED jeudi soir ?

1) Soit préparer encore plus les marchés à une imminente hausse des taux entre octobre et décembre, mais ceci, à l’appui d’un discours des plus clairs afin que les investisseurs ne prennent pas ce nouveau mois d’attentisme comme un asservissement de la Banque Centrale aux marchés financiers. Ceci pourrait aussi être interprété comme la preuve que l’économie américaine ne bénéficie pas encore d’un momentum assez solide pour l’intégrer. Momentum ne bénéficiant pas de l’appui de la croissance de ses différents partenaires.

2) Autre possibilité, la FED décide une progression minime de son taux d’intervention de l’ordre de 10 à 15 points de base (0,1% à 0,15%) contre les 25 points de base (0,25%) attendus, mais accompagne cette décision d’une réduction de la capacité d’octroi de crédit des banques (spécifiquement crédits consommation et crédits hypothécaires) en mettant en place des opérations de Reverse Repo. Soit offrir aux banques une rémunération compensatrice à leurs dépôts. Par cette action, elle ne réduit pas la liquidité au sens strict du terme mais elle l’ôte indéniablement de la vie économique réelle.

Réaction des marchés

Indépendamment de la vision chartiste qui nous montre un mouvement brutal de baisse des indices US cet automne, nous ne pouvons exclure que la clarté indispensable (et nécessaire) de son communiqué provoque un mouvement haussier rapide mais probablement temporaire.

La confirmation d’un tel mouvement baissier subséquent offrirait une opportunité unique d’investir pour un rebond peut-être aussi conséquent pour la fin de l’exercice.

Sans augurer d’un retour rapide de croissance normalisée dans les nombreux pays émergents fragilisés, nous devrions avoir au cours des mois des signes de stabilisation, d’amélioration et de décisions clairement prises pour que ces pays s’adaptent à la nouvelle donne économique mondiale.

Bon courage Mme Yellen.

Pascal Bernachon, stratégiste KBL Richelieu, pour Boursorama

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.