1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

États-Unis Chine : bras de fer, épisode 12
Le Revenu18/05/2019 à 17:11

Donald Trump a menacé d'imposer la totalité des importations chinoises. (© DR)

Après l'échec des négociations, l'escalade continue dans la guerre commerciale entre les gouvernements américains et chinois. À moins que ce ne soit une stratégie électorale de Donald Trump ?

Les signataires de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (Gatt) qui visait, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, à libérer les échanges par l'abaissement des droits de douane, doivent se retourner dans leurs tombes.

Avant même de constater l'échec des négociations avec Pékin, Donald Trump a demandé à Robert Lighthizer, le représentant au Commerce, de lancer la procédure pour relever les droits de douane de 10 à 25% sur les importations de milliers de produits chinois, évaluées à environ 200 milliards de dollars.

La totalité des exportations chinoises menacée de taxes

Cette décision, aussi fâcheuse soit-elle, aurait pu être encaissée si elle ne faisait pas suite à une longue série de mesures protectionnistes.

Qu'on en juge : en mars 2018, l'administration américaine impose des taxes de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur l'aluminium ; en avril, elle taxe également à 25% de nouveaux produits représentant 50 milliards de dollars ; et, en septembre, elle inflige des droits de douane de 10% sur 200 milliards de produits supplémentaires.

Et ce n'est pas fini : Donald Trump a menacé d'imposer la totalité des importations chinoises, si un accord stratégique ne parvenait pas à être trouvé entre les deux superpuissances.

L'objectif est, bien sûr, de réduire le déficit commercial abyssal avec l'Empire du Milieu (378 milliards

Lire la suite sur le revenu.com

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pouvillo
    18 mai19:05

    Donc le journal Le Revenu prends la défense des chinois !On appelle cela des traitres...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer