Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Engie-Repli au T1 avec les prix de l'énergie, objectifs confirmés
information fournie par Reuters 17/05/2024 à 11:34

(Actualisé avec conférence téléphonique)

Engie ENGIE.PA a publié vendredi des résultats en repli au titre du premier trimestre, marqué par la baisse des prix de l'énergie et un climat doux, tout en confirmant ses objectifs pour l'ensemble de 2024.

L'énergéticien table toujours sur un résultat net récurrent part du groupe compris entre 4,2 et 4,8 milliards d'euros cette année, en retrait par rapport au niveau de 5,4 milliards (+2,8%) enregistré en 2023.

"En Europe, nous avons assisté à une forte chute des prix au cours des deux premiers mois de l'année en raison de la faiblesse de la demande, de l'abondance de l'offre de gaz et de la forte production d'énergies renouvelables", a souligné Catherine MacGregor, la directrice générale d'Engie, lors d'une conférence avec les analystes.

"Lors des dernières semaines, nous avons toutefois observé des signes de stabilisation et même un certain rebond. Si les marchés semblent encore bien approvisionnés à ce stade, d'autres facteurs influencent les prix de l'énergie aux niveaux régional et local, notamment les pannes et des retards dans le GNL, les événements géopolitiques, la demande asiatique et les goulets d'étranglement dans les réseaux électriques, a-t-elle ajouté.

"J'hésiterais donc à dire que nous sommes complètement sortis d'affaire pour l'instant."

Vers 11h30, l'action Engie se repliait de 2% à 15,47 euros pendant que le CAC 401 perdait 0,4%.

Engie a également annoncé vendredi qu'un processus de mise en vente du fabricant de bornes de recharge pour véhicules électriques EV Box n'avait pas permis de trouver un repreneur pour la société, acquise par le groupe français en 2017 et confrontée à des pertes liées au fort ralentissement du marché en Europe.

"Aujourd'hui, on n'arrive pas à trouver un repreneur pour le tout, donc il faut qu'on regarde quelles sont les activités qu'on pourra continuer de manière économique et, si on ne peut pas (pour) certaines parties, on sera obligé de les arrêter", a déclaré à des journalistes le directeur financier, Pierre-François Riolacci

UNE TAXATION DES CENTRALES À GAZ SERAIT "PRÉJUDICIABLE"

EV Box emploie quelque 700 salariés, essentiellement aux Pays-Bas, dont 150 en France, a-t-il précisé.

Le directeur financier d'Engie a en outre déclaré qu'une taxation des centrales à gaz en France en vertu d'une extension de la "contribution sur les rentes infra-marginales" (Crim) serait "préjudiciable" pour ces "outils de flexibilité", qui "tournent peu" et seraient donc "menacés".

"Ces éléments-là, très rationnels, on les souligne bien sûr au gouvernement, on l'a déjà fait, on le refait, c'est important, et on fait la part des choses. On comprend aussi que les gens peuvent avoir besoin de ressources, qu'il y a des équilibres à trouver, mais il y a quand même un argument rationnel très fort qu'on a mis en avant et dont on espère qu'ils sera entendu."

En excluant le nucléaire en Belgique, Engie a enregistré à fin mars un résultat avant intérêts et impôts (Ebit) de 3,7 milliards d'euros (-3,2%), un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de 4,8 milliards (-1,2%) et un chiffre d'affaires de 22,0 milliards (-24,6%).

Ses résultats ont été freinés par son pôle Infrastructures, pénalisé par la baisse des revenus des capacités souscrites pour le transit de gaz entre la France et l'Allemagne et par la diminution des volumes distribués en France, ainsi que par sa division "Global Energy Management & Sales" (GEMS), en retrait par rapport à un premier trimestre 2023 particulièrement élevé.

Les activités Renouvelables ont en revanche enregistré une croissance organique de leur Ebit de 4,3%, en raison de très bonnes conditions hydrologiques en France et au Portugal et de la contribution des capacités nouvellement ajoutées aux Etats-Unis, en Amérique Latine et en Europe.

(Reportage Benjamin Mallet ; édité par Kate Entringer)

Valeurs associées

13.28 EUR Euronext Paris -2.60%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.