1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

EDF et Nawah exploiteront la 1ère centrale nucléaire du monde arabe
Reuters22/11/2018 à 16:34

EDF ET NAWAH EXPLOITERONT LA 1ÈRE CENTRALE NUCLÉAIRE DU MONDE ARABE

PARIS (Reuters) - EDF et Nawah Energy ont signé un accord-cadre de dix ans portant sur l'exploitation et la maintenance de la centrale de Barakah aux Emirats Arabes Unis, la première centrale nucléaire dans le monde arabe.

La centrale, constituée de quatre réacteurs APR-1400, dont la construction a débuté en 2012, a coûté 24,4 milliards de dollars (21,4 milliards d'euros). Elle est le plus grand projet nucléaire en construction au monde, mais elle a subi des retards liés à des problèmes de formation.

Cette semaine, un haut responsable a déclaré que l'Autorité fédérale des Emirats arabes unis pour la réglementation nucléaire n'était pas encore prête à donner à Nawah, la société qui dirigera la centrale, un permis d'exploitation.

L'usine devait initialement être opérationnelle en 2017. Une source a indiqué à Reuters que son exploitation est programmée pour 2019.

"EDF apportera son expertise via des études, de l'accompagnement in situ, des formations, des sessions de benchmarking", lit-on dans un communiqué du groupe français qui fournira également à son partenaire des services de sûreté, de radioprotection, de gestion du cycle du combustible et de suivi environnemental.

"Avec cet accord, EDF renforce sa position aux Emirats Arabes Unis dans le domaine des énergies décarbonées et réaffirme l'ambition de sa stratégie CAP 2030 de tripler ses activités en dehors de l'Europe à l'horizon 2030", déclare Dominique Minière, directeur exécutif d'EDF chargé du parc nucléaire et thermique, cité dans le communiqué.

(Sudip Kar-Gupta; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Valeurs associées

EDF
+3.47%

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    23 novembre17:40

    C'est Allah qui ne va pas être content...les mécréants et leur technologie du diable...;-)))

    Signaler un abus

  • axialof7
    22 novembre18:19

    Taishan 1 et 2, HP 1 et 2, EDF a trans acté à chaque fois 20 ans d'exploitation derrière les constructions.... l'EPR de Taishan 1 a démarré le 2 dans les starting block..

    Signaler un abus

  • axialof7
    22 novembre18:15

    Exploitation, formations, maintenances.... par ici la caillasse et pas de verts pour faire c--er son monde. Quand GE a acheté Astom, elle a acheté des millions d'heures de maintenance sur les 58 réacteurs français, ainsi que pour l'armée......:o))))²².

    Signaler un abus

  • axialof7
    22 novembre18:09

    Une construction seule sans exploitation, formation et maintenance derrière.... n'est pas rentable. EDF dispose de plusieurs simulateurs pour assurer les formations et validation annuelle de compétence pour les opérateurs. ( modules d'exploitation, conduite en situation incidentelle et accidentelle, des semaines de formation prescriptives annuelles. Des milliers d'heures de simulateurs, des milliers d'heures de formation.

    Signaler un abus

  • gchevrie
    22 novembre17:10

    ce qui n'est pas dit dans ce communiqué : ce sont les Coréens du Sud qui ont réalisé ce chantier .

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer