1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

DISTRIBUTION-Walmart-Les ventes US battent les attentes, le commerce en ligne décélère
Reuters16/05/2019 à 13:38

    16 mai (Reuters) - Walmart  WMT.N  a annoncé jeudi une
hausse de ses ventes plus forte que prévu en données comparables
au premier trimestre (à fin avril) aux Etats-Unis mais la
croissance de son chiffre d'affaires global et son commerce en
ligne ont ralenti.
    Les ventes dans les magasins américains ouverts depuis au
moins un an ont augmenté de 3,4% hors carburant(consensus IBES
de Refinitiv 3,1%). Le bénéfice ajusté par action a augmenté
pour atteindre 1,13 dollar par action (consensus 1,02 dollar).
    Les ventes en ligne ont augmenté de 37% en rythme annuel, à
comparer à une progression de 43% au trimestre précédent.
    Le chiffre d'affaires global du numéro un mondial de la
distribution augmenté de 1% à 123,9 milliards de dollars, alors
que les analystes attendaient en moyenne 125,03 milliards.

    Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du
secteur :  
    
    * MACY'S AFFICHE UN T1 SUPÉRIEUR AUX ATTENTES
    15 mai - Macy's  M.N  a fait état de résultats trimestriels
supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre 2019-2020,
la chaîne de grands magasins américaine ayant tiré d'une hausse
de ses ventes en lignes et d'une augmentation de la demande pour
ses articles vendus dans ses magasins à rabais Backstage.
    Le groupe a ajouté que les récents droits de douane imposés
par les Etats-Unis sur des produits chinois pénalisaient son
rayon ameublement et que, s'il y en avait encore d'autres, cela
affecterait ses articles textiles et accessoires.
    Les ventres à magasins constants ont augmenté de 0,7% sur
les trois mois au 4 mai, progressant ainsi pour le sixième
trimestre de suite, alors que le consensus était de +0,3%, selon
Consensus Metrix. Le bénéfice par action est ressorti à 0,44
dollar par action contre un consensus de 0,33 dollar.
               
    * MORRISONS PÉNALISÉ PAR L'INCERTITUDE EN GRANDE-BRETAGNE
    9 mai - Morrisons  MRW.L  a annoncé jeudi que les
incertitudes politiques et économiques en Grande-Bretagne
avaient affecté sa croissance au premier trimestre et il a
prévenu que le deuxième trimestre serait difficile à périmètre
comparable.
    La quatrième chaîne britannique de supermarchés a réalisé
des ventes à magasins comparables, hors stations d'essence, en
hausse de 2,3% sur les 13 semaines au 5 mai, premier trimestre
de son exercice décalé. Les analystes attendaient en moyenne une
croissance de 2,5% après 3,8% au trimestre précédent. 
    Sur l'ensemble de l'exercice en cours, ils anticipaient
avant cette annonce un bénéfice ajusté avant impôts de 435
millions de livres (497,3 milliards d'euros), contre 406
millions réalisés en 2018-2019.   
    
    * METRO ENCORE FREINÉ PAR LA RUSSIE ET LES HYPERMARCHÉS
    9 mai - Metro  B4B.DE  a annoncé jeudi avoir pâti au cours
des trois premiers mois de l'année d'une nouvelle baisse de ses
ventes en Russie et dans ses hypermarchés Real, une activité que
le groupe allemand tente de céder à un consortium emmené par le
fonds immobilier Redos. 
    Au deuxième trimestre de son exercice décalé, le chiffre
d'affaires total du distributeur, à périmètre comparable, a
augmenté de 1,2% à 6,8 milliards d'euros, soutenu
essentiellement par l'Europe de l'Est. Les analystes prévoyaient
6,7 milliards d'euros. Les ventes à magasins comparables en
Russie ont reculé de 4% et celles de Real de 5,1%. 
    Metro a accusé une perte par action sur les opérations
poursuivies de 0,09 euro contre un consensus des analystes qui
prévoyait une perte de 0,12 euro. 
    
    * AHOLD DELHAIZE PUBLIE DES RÉSULTATS SANS SURPRISE AU T1
    8 mai - Ahold Delhaize  AD.AS  a publié mercredi un bénéfice
trimestriel à peu près conforme aux attentes, soutenu par ses
ventes en ligne et la demande aux Pays-Bas.
    Le distributeur belgo-néerlandais, qui exploite des
supermarchés en Europe et aux Etats-Unis, a dégagé au premier
trimestre un résultat net en hausse de 2,4% à 435 millions
d'euros à taux de change constants. Les analystes interrogés par
le groupe anticipaient 440 millions en moyenne. 
    Les ventes d'Ahold Delhaize ont augmenté de 1,5% à 15,9
milliard d'euros et sont globalement conformes aux attentes. 
     
    * SAINSBURY'S PUBLIE UN BÉNÉFICE MEILLEUR QUE PRÉVU
    1er mai - Le britannique Sainsbury's  SBRY.L  a annoncé
mercredi une accélération de ses investissements dans la
technologie et la rénovation de ses supermarchés pour tenter
d'enrayer le recul de ses ventes après l'échec de son projet de
rachat de son concurrent Asda, bloqué par les autorités de la
concurrence.
    Sainsbury's, qui s'engage aussi à réduire sa dette nette de
600 millions de livres (697 millions d'euros) au cours des trois
prochaines années et à maintenir sa politique de dividende, a vu
ses ventes à périmètre comparable se contracter de 0,9% au cours
du trimestre au 9 mars, le quatrième de son exercice décalé,
avec notamment un repli de 1,1% sur la période de Noël. Elles
ont baissé de 0,2% sur l'ensemble de l'exercice.
    Le bénéfice imposable sur cet exercice a cependant été
meilleur que prévu, en hausse de 7,8% à 635 millions de livres,
gonflé notamment par les synergies permises par l'intégration
d'Argos, acheté en 2016.
    
    * CASINO RALENTIT EN FRANCE, TOUJOURS SOLIDE AU BRÉSIL AU T1
    25 avril - Casino  CASP.PA  a vu sa croissance organique
décélérer au premier trimestre, ralentissant dans la plupart de
ses formats en France, mais enregistrant une croissance toujours
solide au Brésil.
    Le distributeur français, qui bataille pour reconquérir la
confiance des marchés en opérant des cessions d'actifs massives
pour se désendetter, a fait état jeudi d'une croissance
organique de 4,3% au premier trimestre de l'année, après une
progression de 5,1% au cours des trois mois précédents.
    En France, les ventes ont décéléré dans tous les formats, à
magasins comparables, hors essence et effets calendaires, hormis
dans les hypermarchés Géant, où elles ont pris 0,3%, après être
restées stables en fin d'année dernière. Au total, les ventes en
France sont restées stables, tandis qu'elles ont légèrement
progressé (+1%) chez Carrefour  CARR.PA , dans un marché
toujours très bataillé.  
        
    * CARREFOUR ACCÉLÈRE LE PAS AU T1
    24 avril - Carrefour  CARR.PA  a accéléré le pas en données
comparables au premier trimestre grâce à une stabilisation de
ses hypermarchés en France et à une dynamique toujours solide au
Brésil.  
    Les ventes du distributeur ont reculé de 3,0% à 20,02
milliards d'euros en données publiées, un chiffre proche des
20,09 milliards du consensus Infront Data pour Reuters.
    Mais hors taux de change, essence, effets calendaires et à
magasins comparables, la croissance est ressortie à 2,7%, après
une hausse limitée à 1,9% au quatrième trimestre 2018.     
    Surveillés à la loupe, les hypermarchés français ont
stabilisé leurs ventes (+0,1%), alors qu'ils avaient perdu 2,2%
au dernier trimestre 2018, pénalisés par le mouvement des
"Gilets jaunes". 
         

 (Service Entreprises)
 

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +0.78%
Euronext Paris -0.81%
Euronext Paris +1.24%
Euronext Paris -6.13%
LSE 0.00%
LSE -0.83%
LSE -0.98%
LSE -1.02%
LSE -2.22%
XETRA +1.31%
XETRA -0.81%
NYSE 0.00%
NYSE -1.01%
NYSE -0.55%
NYSE +0.41%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer