Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des banques européennes disent arrêter de financer le commerce pétrolier en Amazonie
Reuters25/01/2021 à 06:39

DES BANQUES EUROPÉENNES DISENT ARRÊTER DE FINANCER LE COMMERCE PÉTROLIER EN AMAZONIE

DES BANQUES EUROPÉENNES DISENT ARRÊTER DE FINANCER LE COMMERCE PÉTROLIER EN AMAZONIE

par Brenna Hughes Neghaiwi, Matthew Green et Simon Jessop

ZURICH/LONDRES (Reuters) - Les banques Credit Suisse, ING et BNP Paribas ont annoncé lundi qu'elles avaient décidé d'arrêter de financer la négoce du pétrole d'origine équatorienne, une décision qui fait suite à des pressions d'activistes environnementaux dans le but de protéger la forêt amazonienne.

Le rôle de banques européennes dans la négoce du pétrole issue de régions de l'Amazonie a été mis en lumière en août dernier, lorsqu'un rapport publié par les associations Stand.earth et Amazon Watch listait six banques européennes comme sources principales du financement des exportations de pétrole équatorien vers des raffineries américaines.

Cette décision est un "tournant", a déclaré à Reuters le président de la Confédération indigène de l'Amazonie équatorienne. "Les banques devraient financer d'autres formes de développement économique, mais pas l'extraction de pétrole", a ajouté Marlon Vargas.

L'Amazonie, plus grand puits de carbone au monde, joue un rôle décisif dans la régulation du climat terrestre.

ING a dit partager nombre des inquiétudes sur la protection de l'Amazonie citées dans le rapport et avoir décidé d'examiner l'exposition de celle-ci aux exportations pétrolières et gazières en provenance d'Equateur.

"Nos recherches sont en cours. En attendant, nous avons décidé de ne prendre part à aucun nouveau contrat pour le financement des flux commerciaux de pétrole et de gaz depuis l'Amazonie équatorienne", a fait savoir la banque.

Credit Suisse a déclaré que la compagnie se retirerait de la négoce du pétrole venu des régions équatoriennes et péruviennes de l'Amazonie une fois que ses engagements existants seront remplis.

BNP Paribas a indiqué avoir décidé en décembre d'exclure toute importation pétrolière en provenance de la région équatorienne d'Esmeralda, qui abrite le terminal d'exportation du pétrole extrait de l'Amazonie équatorienne.

"BNP Paribas est engagé à l'amélioration constante de sa stratégie de développement durable", a dit la banque.

(Matthew Green et Simon Jessop à Londres, Brenna Hughes Neghaiwi à Zurich, avec Alexandra Valencia à Quito et Dmitry Zhdannikov à Londres; version française Jean Terzian)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +1.60%
Euronext Paris -0.12%
Euronext Paris +0.15%
Swiss EBS Stocks -1.70%
Swiss EBS Stocks -0.66%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    01 février22:11

    Sauf que vous devrez vous serrer la ceinture pour manger .Sans pétrole pas de bouffe .Clair ou pas claire pour vous .C'est très clair un point c'est tout ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer