1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Démission du directeur général d'IG Group, le titre chute
Reuters27/09/2018 à 09:49

    27 septembre (Reuters) - Le courtier britannique en ligne IG
Group  IGG.L  a annoncé jeudi la démission avec effet immédiat
de son directeur général Peter Hetherington, ce qui se traduit
par une chute de près de 9% du titre de la société à la Bourse
de Londres.
    Ce départ intervient une semaine après la publication par le
spécialiste en produits dérivés d'une baisse de 4,7% de son
chiffre d'affaires au premier trimestre 2018-2019, une annonce
qui avait fait plonger ce jour-là l'action de 9,8%.
    A 07h45 GMT, le titre IG perdait 8,66% à 670,0 pence,
accusant la plus forte baisse de l'indice paneuropéen Stoxx 600
 .STOXX , lui-même en repli de 0,54%, et de l'indice regroupant
les valeurs européennes liées aux services financiers  .SXFP 
(-0,71%).
    Cela porte à plus de 6,5% le recul du titre depuis le début
de l'année, après un gain de 45,2% en 2017, contre
respectivement +1,3% et +17,1% pour l'indice sectoriel.
    IG Group n'a pas fourni de raisons pour expliquer le départ
de Peter Hetherington, tout en disant qu'il avait "bien avancé"
dans sa quête d'un nouveau directeur général.
    Dans l'intervalle, c'est Paul Mainwaring, directeur
financier du groupe, qui assurera l'intérim à la direction
générale.
    IG Group, comme d'autres sociétés de trading en ligne,
Plus500  PLUSP.L  et CMC Markets  CMCX.L , est dans le viseur
des autorités mondiales de régulation, qui ont durci les règles
sur les produits permettant aux particuliers de faire des paris
financiers à haut risque.
    Le mois dernier, l'autorité européenne des marchés
financiers (ESMA) a renouvelé l'interdiction de la vente, la
commercialisation et la distribution d'options binaires aux
particuliers.

 (Shashwat Awasthi et Noor Zainab Hussain à Bangalore, Benoit
Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique
Rodriguez)
 

Valeurs associées

LSE +1.46%
LSE -0.69%
LSE +0.34%
DJ STOXX +0.54%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer