Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus/Vaccin-Pfizer a déposé sa demande d'autorisation aux USA
Reuters20/11/2020 à 17:08

(Actualisé avec précisions, contexte et cours de Bourse)

par Vishwadha Chander

20 novembre (Reuters) - Pfizer PFE.N a annoncé vendredi avoir déposé une demande auprès de la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité sanitaire américaine, pour l'autorisation en urgence (EUA) de la mise sur le marché aux Etats-Unis de son candidat vaccin contre le COVID-19 développé avec la biotech BioNTech 22UAty.F BNTX.O .

Le duo Pfizer-BioNTech a fait savoir mercredi que son candidat vaccin contre le COVID-19 était efficace à 95% et qu'il ne présentait aucun effet secondaire majeur.

L'annonce de vendredi a été saluée à Wall Street où le titre Pfizer avançait de 1,45% à 36,71 dollars, tandis que celui de BioNTech prenait 5,55% à 100,20 dollars environ une heure après l'ouverture de la Bourse de New York.

L'arrivée attendue sur le marché des vaccins contre le COVID-19 nourrit l'espoir d'une éradication de la pandémie qui a fait à ce stade plus de 1,3 million de morts dans le monde.

Pfizer et son partenaire s'attendent à ce que la FDA accorde l'EUA d'ici la mi-décembre, ce qui permettra aux deux laboratoires d'entamer leurs premières livraisons dans la foulée. Cinquante millions de doses devraient être disponibles dès 2020, de quoi vacciner 25 millions de personnes.

Un comité consultatif de la FDA doit se réunir du 8 au 10 décembre pour évoquer le vaccin de Pfizer et BioNTech, a dit une source de Reuters qui précise toutefois que cet agenda pourrait être modifié.

Alex Azar, secrétaire américain à la Santé et aux Services sociaux, a déclaré mercredi que Pfizer et son concurrent Moderna

MRNA.O pourraient obtenir leurs autorisations réglementaires dans les semaines à venir et que les premières vaccinations pourraient se produire avant la fin de l'année.

"UNE IMAGE PLUS COMPLÈTE"

"Si les données sont solides, nous pourrions pratiquement être à quelques semaines de l'autorisation d'un vaccin efficace à 95%", a souligné Alex Azar sur la chaîne CBS.

Les données définitives sur le candidat vaccin ont montré qu'il apportait un niveau de protection similaire quel que soit l'âge et l'origine des patients, ce qui est plutôt encourageant car la maladie touche davantage les personnes âgées et les minorités.

"Le dépôt aux Etats-Unis représente une étape importante dans notre parcours pour livrer au monde un vaccin contre le COVID-19 et nous avons à présent une image plus complète de l'efficacité et de l'innocuité de notre vaccin", a souligné Albert Bourla, directeur général de Pfizer, cité dans un communiqué.

Les vaccins développés par Pfizer et Moderna sont des vaccins à ARN messager. Cette technologie consiste à injecter des brins de code génétique, et non un virus inactif, pour déclencher une réponse immunitaire.

Parmi les laboratoires travaillant sur le COVID-19, les prochains résultats à un stade avancé devraient être communiqués ce mois-ci ou en décembre par AstraZeneca AZN.L , qui s'est allié avec l'Université d'Oxford.

Johnson & Johnson JNJ.N prévoit de demander une autorisation d'homologation aux Etats-Unis de son vaccin expérimental contre le COVID-19 d'ici février.

(Vishwadha Chander à Bangalore; avec Ankur Banerjee à Bangalore et Doina Chiacu à Washington; version française Nicolas Delame et Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse et Jean-Philippe Lefief)

Valeurs associées

LSE +0.31%
NASDAQ +4.71%
NYSE +0.55%
NASDAQ +17.70%
NYSE +2.01%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer