1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: bioMérieux va produire des "centaines de milliers" de tests en avril
Reuters31/03/2020 à 16:48

CORONAVIRUS: BIOMÉRIEUX VA PRODUIRE DES "CENTAINES DE MILLIERS" DE TESTS EN AVRIL

TOULOUSE (Reuters) - BioMérieux entend produire à partir d'avril plusieurs centaines de milliers d'un test PCR du coronavirus dont la production a commencé il y a une quinzaine de jours, a déclaré mardi une porte-parole du spécialiste des tests in vitro.

Le test "SARS-CoV-2 R-GENE" de type PCR s'adresse prioritarement aux laboratoires hospitaliers et laboratoires de ville français.

Premier des trois tests du coronavirus développés par bioMérieux, il sera produit exclusivement à Verniolle, dans l'Ariège, où le spécialiste des tests in vitro compte une centaine d'employés.

"En avril, nous allons produire plusieurs centaines de milliers de tests. Et le mois suivant, nous continuerons à monter en puissance", a déclaré une porte-parole du groupe.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué samedi que la France comptait procéder à quelque 50.000 tests par jour d'ici la fin du mois d'avril.

En parallèle de ce test français, bioMérieux a développé avec le Département de la défense américain un autre test de diagnostic du SARS-CoV-2, totalement automatisé, le Biofire, mais utilisable uniquement sur des instruments bioMérieux.

Ce test, produit à Salt Lake City et destiné dans un premier temps au marché américain, a obtenu une autorisation d'utilisation en urgence auprès de la Food and Drug Administration américaine.

Un troisième test, utilisant la même technologie et les mêmes équipements mais capable de détecter 21 autres pathogènes en plus du SARS-CoV-2, devrait être industrialisé au troisième trimestre.

(Johanna Decorse, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris -3.50%

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • titide12
    31 mars22:20

    On fait des tests dans l'urgence mais rien n''était prépare en amont,au vu e préparation le laxisme total.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer