Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Chine-Evergrande va payer les intérêts sur une obligation, les marchés soulagés
information fournie par Reuters22/09/2021 à 11:04

(Actualisé avec nouveaux éléments, contexte)

par Anshuman Daga et Andrew Galbraith

SINGAPOUR/SHANGHAI, 22 septembre (Reuters) - La principale filiale de China Evergrande Group 3333.HK a annoncé mercredi avoir signé un accord avec ses créanciers concernant le paiement des intérêts d'une obligation onshore, apaisant les craintes des investisseurs sur une possible faillite du géant immobilier chinois qui pourrait mettre à mal l'ensemble du système financier mondial.

La Banque populaire de Chine a aussi injecté 90 milliards de yuans (11,9 milliards d'euros) dans le système bancaire, en signe de soutien aux marchés financiers chinois qui ont rouvert mercredi après deux jours de fermeture pour la Fête de la mi-automne.

Lourdement endetté, Evergrande est tellement imbriqué dans l'économie chinoise que son sort fait redouter un possible effet de contagion.

Dans un avis financier, Hengda Real Estate Group a déclaré qu'elle effectuerait le paiement du coupon de 5,8% attaché à son obligation négociée à Shenzhen CN149247=SZ à la date prévue, le 23 septembre.

L'entreprise n'a pas précisé les modalités de ce paiement, indiquant seulement avoir tenu des négociations privées.

Pour l'heure, il n'était pas possible de savoir si ces négociations pouvaient suggérer une amélioration de la santé financière d'Evergrande ou des progrès vers une restructuration financière.

Le paiement du coupon qui sera versé jeudi s'élève à 232 millions de yuans (30,6 millions d'euros).

INCERTITUDES POUR D'AUTRES PAIEMENTS

Evergrande n'a fait aucune mention d'un paiement d'intérêts de 83,5 millions de dollars sur une obligation offshore en dollars VG158043114= , dû aussi jeudi, et sur celui de 47,5 millions de dollars prévu la semaine prochaine.

Malgré tout, les marchés financiers ont salué la nouvelle: les contrats à terme sur les indices américains se sont retournés à la hausse lors de la séance en Asie et les indices actions en Europe évoluaient en nette hausse dans la matinée.

"Nous essayons encore de comprendre ce que ce paiement signifie pour les autres obligations", a déclaré une source proche du dossier sous couvert d'anonymat.

"Mais j'imagine qu'ils voudront stabiliser le marché et effectuer d'autres paiements de coupons, compte tenu de la surveillance accrue".

Evergrande est plombé par un endettement estimé à près de 260 milliards d'euros au total, dont une bonne partie est détenue par des investisseurs étrangers.

Selon des données de Morningstar, BlackRock BLK.N , HSBC

HSBA.L et UBS UBSG.S sont parmi les premiers détenteurs de dette d'Evergrande. Amundi AMUN.PA détient aussi des obligations du groupe chinois.

Jusqu'ici, les analystes ont minimisé le risque qu'une faillite d'Evergrande puisse conduire à une crise financière mondiale semblable à celle qui a suivie la chute de Lehman Brothers en 2008. Mais les craintes restent fortes concernant une éventuelle crise immobilière dans la deuxième économie mondiale.

(Reportage Anshuman Daga à Singapour, Andrew Galbraith et Samuel Shen à Shanghai, avec la contribution de Hideyuki Sano à Tokyo, rédigé par Anne-Marie Roantree et Tom Westbrook; version française Camille Raynaud et Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

CBOE -0.84%
Tradegate -2.08%
Euronext Paris -4.02%
Euronext Paris 0.00%
LSE -0.38%
Six - Forex 1 0.00%
Six - Forex 1 0.00%
Six - Forex 1 0.00%
Swiss EBS Stocks -0.77%
OTCBB -3.45%
NYSE -2.07%
NYSE -1.77%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 22/09/2021 à 11:04:54.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.