Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

KERING (Ex: PPR)

463.00EUR
+1.00% 
Ouverture théorique 463.00
indice de référence CAC 40

FR0000121485 KER

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    459.10

  • clôture veille

    458.40

  • + haut

    463.60

  • + bas

    453.70

  • volume

    222 228

  • valorisation

    58 467 MEUR

  • capital échangé

    0.18%

  • dernier échange

    26.04.18 / 17:35:53

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    435.30

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    490.70

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à mes listes

    Fermer

Chanel rattrapé par le retournement du marché du luxe en 2015

Reuters29/08/2016 à 19:22

LES RÉSULTATS DE CHANEL EN BAISSE

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Chanel n'a pas été épargné par les vents contraires qui soufflent sur le marché mondial du luxe et a vu ses résultats décrocher en 2015, selon des chiffres déposés auprès de la chambre de commerce d'Amsterdam et consultés par Reuters.

Après des années de progression continue, l'emblématique marque aux deux "C", qui compte parmi les premières griffes mondiales du luxe, accuse un brutal ralentissement dans un marché plombé par la chute du tourisme en Europe après les attentats qui ont frappé la France et la Belgique, le décrochage du marché de Hong Kong ou les récessions russe et brésilienne.

Les ventes de Chanel International BV - dont le périmètre n'apparaît pas précisément - ont chuté de 17% à 6,24 milliards de dollars l'an dernier et le résultat opérationnel a plongé de 23% à 1,60 milliard, pour une marge en baisse à 25,7%, contre 27,6% un an plus tôt, selon le document déposé par la holding aux Pays-Bas.

Le résultat net a quant à lui reculé de 7% à 1,34 milliard de dollars.

Le groupe, propriété des frères Alain et Gérard Wertheimer, ne publie aucun chiffre et se refuse à tout commentaire sur son niveau d'activité.

Les données publiées à Amsterdam ne donnent pas de précisions sur le périmètre exact de consolidation et ne prennent pas en compte, selon certains experts du secteur, l'ensemble des activités mondiales de la griffe.

Ils ne tiendraient ainsi pas compte des activités de parfums et cosmétiques, dont les ventes ont reculé de plus de 21% à 2,6 milliards d'euros en 2015, selon des documents déposés auprès du greffe du tribunal de Nanterre

Pour relancer son célèbre N°5, détrôné du podium des parfums les plus vendus dans le monde, la marque s'apprête à lancer, dans les jours qui viennent, une nouvelle version de son jus créé en 1921, baptisée "N°5 L'eau" et destinée à séduire les jeunes générations.

D'autres parfums de la marque restent cependant des best sellers mondiaux. Coco Mademoiselle, est devenu le parfum féminin le plus vendu dans le monde, devant J'Adore de Dior (groupe LVMH) et La Vie est Belle de Lancôme (L'Oréal).

Pour les masculins, Bleu de Chanel occupe la première place du podium mondial, devant Acqua di Gio d'Armani (L'Oréal) et One Million de Paco Rabanne (Puig).

Début janvier, Chanel a remercié sa directrice générale Maureen Chiquet pour "divergences stratégiques" et Alain Wertheimer a pris directement les rênes du groupe.

Certains observateurs estiment qu'elle a fait les frais d'erreurs stratégiques exposant la griffe au risque de banalisation, évoquant notamment une surexposition de Chanel à la clientèle chinoise.

D'autres pensent qu'elle a été sanctionnée pour les contre-performances du groupe l'an dernier.

(Avec Toby Sterling à Amsterdam, édité par Gilles Guillaume)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

19.5 -18.92%
59.95 +2.30%
5453.58 +0.74%
17.055 +2.99%
0.338 +4.81%
5.27 +1.74%
6.72 +0.93%
36.3 +2.69%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.