Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Carmignac performe mais n'enraye pas la décollecte
information fournie par Newsmanagers26/04/2019 à 10:15

(NEWSManagers.com) - La société de gestion Carmignac tenait mercredi 17 avril sa conférence trimestrielle. L'occasion pour l'équipe de gestion de présenter ses choix d'investissements, ses performances et faire un point sur la collecte pour le premier trimestre 2019.

Si la quasi totalité de sa gamme affiche des performances positives, allant de +14,93 YTD pour le fonds Carmignac Investissement à -3,96 % pour son fonds Carmignac Long-Short Global Equities (seul fonds dans le rouge) en passant par les +4,23 % du flagship Carmignac Patrimoine, la société ne parvient toujours pas à stopper l'hémorragie des sorties.

En effet, Carmignac affiche des encours de 39,3 milliards d'euros actuellement suite, notamment, à une décollecte de 4 milliards d'euros au premier trimestre.

" Nous savions que regagner la confiance de nos clients ne se ferait pas du jour au lendemain. Cependant, la nouvelle organisation mise en place porte déjà ses fruits et nous sommes confiants pour l'avenir" , nous a assurée Rose Ouahba, responsable de l'équipe obligataire et co-gérante du fonds Carmignac Patrimoine, en marge de la conférence.

La patronne de l'obligataire a profité de la conférence pour rappeler que son équipe s'était agrandie début avril avec le recrutement de Marie-Anne Allier en tant que co-gérante de Carmignac Sécurité. D'autres recrutements vont suivre dans les semaines et mois à venir.

Côté gestion, Didier Saint-Georges, managing director de Carmignac, a reconnu un probable " excès de prudence" au premier trimestre, notamment sur le fonds Carmignac Patrimoine dont le taux d'exposition aux actions a en moyenne été de 35 %. Ce dernier est passé de 28 % à fin 2018 à 42 % actuellement. Il pourrait continuer à grimper dans les semaines à venir voire atteindre son taux plafond de 50 % puisque la société de gestion anticipe une nouvelle phase de hausse des marchés en 2019 et se montre confiante sur la résilience de l'économie mondiale.

" Deux risques nous guettent. Un ralentissement plus important que prévu de l'économie américaine ou pas de ralentissement du tout. Cela remettrait en cause l'action des banques centrales qui sont parvenues à diminuer la volatilité sur l'ensemble des marchés" , a souligné Frédéric Leroux, responsable de l'équipe cross asset chez Carmignac. Ce dernier anticipe un rattrapage des valeurs cycliques et des marchés émergents dans les mois à venir.

Au 29 mars 2019, le portefeuille de Carmignac Patrimoine était composé à 42 % d'actions, 38 % d'obligations et 20 % de monétaires.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.