Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

BOURSE-Rolls-Royce grimpe après la cession de sa filiale ITP Aero et un méga contrat
information fournie par Reuters27/09/2021 à 14:20

LONDRES, 27 septembre (Reuters) - Rolls-Royce RR.L s'envole à la Bourse de Londres lundi après l'annonce par le motoriste britannique de la cession de sa filiale espagnole ITP Aero à un consortium emmené par Bain Capital Private Equity pour un montant de 1,7 milliard d'euros, ce qui lui permettra d'atteindre son objectif de deux milliards de livres sterling de cessions d'actifs.

Avant cette nouvelle, le titre profitait déjà d'une autre annonce concernant l'obtention d'un contrat pour remotoriser la flotte de bombardiers B-52 de l'armée de l'air américaine, dont le montant initial est estimé à 500 millions de dollars sur six ans mais qui pourrait atteindre 2,6 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros).

A la Bourse de Londres, vers 12h05 GMT, l'action Rolls-Royce prend 8,83% à 144 pence, à un plus haut de six mois. Le titre, qui a gagné 19% depuis le début de l'année par rapport au cours de clôture de vendredi, signe la meilleure performance de l'indice FTSE .FTSE et de l'indice paneuropéen Stoxx 600

.STOXX .

La vente de la filiale espagnole ITP Aero était très attendue par les investisseurs, le programme de cessions de Rolls-Royce, annoncé en août 2020, visant à rééquilibrer le bilan du motoriste durement touché par la crise sanitaire.

"L'annonce d'aujourd'hui est une étape importante pour notre programme de cessions alors que nous travaillons à renforcer notre bilan, à l'appui de notre ambition à moyen terme de revenir à un profil de crédit de qualité investissement", a souligné le directeur général de Rolls-Royce, Warren East, cité dans un communiqué.

La cession d'ITP Aero à un consortium emmené par Bain Capital et comprenant notamment SAPA et JB Capital reste soumise à l'approbation des autorités de régulation. ITP restera un fournisseur de Rolls-Royce après sa cession.

Concernant le contrat auprès de l'armée de l'air américaine, les analystes de Jefferies ont estimé qu'il offrait à Rolls-Royce "davantage de confort" à long-terme dans ses prévisions.

Début août, Rolls-Royce a maintenu sa prévision d'un cash flow négatif de deux milliards de livres pour 2021 avec un retour à un flux positif à partir du second semestre.

(Reportage Sarah Young; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

LSE -0.60%
DJ STOXX -0.36%
FTSE Indices -0.33%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.