Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Bourse : cinq valeurs moyennes plus opéables que jamais
information fournie par Le Revenu08/01/2018 à 07:30

Cinq sociétés de taille moyenne sont susceptibles d'être rachetées. (© DR)

Cinq sociétés de taille moyenne sont susceptibles d'être rachetées. (© DR)

L’année écoulée a été, comme prévu, riche en annonces d’offres publiques d’achat (OPA). Elles ont été lancées par des grands groupes, comme Essilor sur l’italien Luxottica, Vivendi sur Havas, d’Altice sur SFR Group, de LVMH sur Christian Dior, de Safran sur Zodiac, ou de Thales sur Gemalto.

Les offres de rachat proposées aux actionnaires minoritaires de petites et moyennes capitalisations françaises ont été aussi légion, de TF1 sur Aufeminin, d’Allianz sur Euler Hermès, à Schneider Electric sur IGE + XAO, de Foncière des Régions sur Foncière Développement, pour ne parler que de celles qui ont été lancées en novembre et décembre derniers.

Bienheureux les actionnaires de ces cibles-là qui ont pu bénéficier d’un prix d’offre faisant ressortir une prime de 23,1% en moyenne par rapport au cours de Bourse de la veille de l’annonce et de 25,9% sur la moyenne des trois derniers mois.

Détenir en portefeuille des actions de sociétés devenant cibles d’OPA reste le plus souvent profitable, même si le seul caractère spéculatif d’un titre ne peut suffire pour l’inclure dans un Plan d’épargne en actions ou un compte-titres.  

Mais, 2018 sera-t-il, en France, un exercice aussi fertile en fusions-acquisitions ? Le contraire serait étonnant. Les taux

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.