Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

BOURBON : Résultats annuels 2017

Nasdaq15/03/2018 à 07:00

Paris, le 15 mars 2018

            Résultats annuels 2017 de BOURBON

Des résultats qui reflètent une 3ème année de bas de cycle
et une forte progression du free cash-flow

  • Le free cash-flow 2017 progresse à 127,8 M€ contre 64,7 M€ en 2016
  • Le résultat net part du groupe est de -576,3 M€, comprenant 277 M€ de provisions pour perte de valeur d'actifs et charges non récurrentes, dont 167,2 M€ sur la flotte non smart

                

  • 334 navires en opération (en équivalent temps plein) avec un taux d'utilisation stable à 82,4 % contre 83,1 % en 2016.
  • Une baisse du tarif journalier moyen d'environ 1 000$/jour.
  • Une augmentation du nombre de navires désarmés de 52 unités (équivalent temps plein)
  • Une capacité de génération de free cash-flow positive et en croissance du fait notamment d'une forte réduction des investissements.
  • La comptabilisation de provisions sur perte de valeur de la flotte « non-smart » et sur des créances douteuses.
  • Le groupe a décidé d'arrêter ses comptes en continuité d'exploitation compte tenu de la confiance qu'il a dans l'issue des discussions réouvertes avec ses partenaires financiers.


2017 2016 Variation
2017/2016
Variation
%
Indicateurs opérationnels        
Nombre de navires (ETP)* 511,9 512,3 -0,4 -0,1 %
Flotte totale en opération (ETP) 333,7 386,4 -52,7 -13,6 %
Nombre de navires désarmés (ETP) 178,2 125,9 +52,3 +41,5 %
Taux d'utilisation de la flotte en opération 82,4 % 83,1 % -0,7 pt  
Taux d'utilisation moyen 53,7 % 62,7 % -9,0 pts  
Tarifs journaliers moyens $/j 8 725 9 586 -861 -9,0 %
         
  * ETP : Equivalent temps plein.

 
En millions d'euros, sauf mention contraire 2017 2016 Variation
M€
Variation
%
Performances financières        
Chiffre d'affaires ajustéa 860,6 1 102,6 -242,0 -21,9 %
(variation à taux de change constants)       -21,3 %
Coûts opérationnels et généraux (608,3) (719,6) +111,3 +15,5 %
EBITDAR ajustéa (hors plus-values) 252,4 383,0 -130,6 -34,1 %
en % du CA ajusté 29,3 % 34,7 % -5,4 pts  
Charge de loyers coque-nue (164,4) (188,7) +24,3 +12,9 %
EBITDA ajustéa 87,8 193,3 -105,5 ns
Charge d'impairment (196,8) (36,0) -160,8 ns
EBIT ajustéa (403,9) (165,1) -238,8 ns
EBIT (406,6) (175,3) -231,3 ns
Résultat net (part du groupe) (576,3) (279,6) -296,7 -106,1 %

« En 2017, les équipes de BOURBON ont réalisé une performance opérationnelle solide grâce à leur focalisation sur la sécurité, leur maîtrise des coûts et la fiabilité technique de la flotte. La performance en termes de génération de free cash-flow est aussi notable dans le contexte de crise dans lequel l'ensemble des acteurs de l'industrie oil & gaz évolue depuis 3 ans » déclare Gaël Bodénès, Directeur Général de BOURBON Corporation. « Fort de notre expérience de leader, nous avons pour ambition de faire évoluer notre modèle économique vers plus de services intégrés, de capitaliser sur la révolution digitale pour connecter notre flotte et de rendre notre nouvelle organisation plus agile et décentralisée. Se positionner pour bénéficier de la sortie du bas de cycle dans les meilleures conditions concurrentielles, c'est tout l'enjeu de notre plan stratégique #BOURBONINMOTION, présenté le mois dernier et que nous avons commencé à mettre en oeuvre. »

(a) Données ajustées : L'information financière ajustée est présentée par Activité et par Segment sur la base du système de reporting interne et de l'information segmentée interne utilisée par le principal décideur opérationnel pour piloter et mesurer la performance de BOURBON (IFRS 8). Le reporting interne (et donc l'information financière ajustée) enregistre les performances des co-entreprises opérationnelles sur lesquelles le groupe exerce un contrôle conjoint selon la méthode de l'intégration globale. Par ailleurs, le reporting interne (et donc l'information financière ajustée) ne tient pas compte de la norme IAS 29 (Information financière dans les économies hyper inflationnistes), applicable pour la première fois en 2017 (rétroactivement au 1er janvier) à une co-entreprise opérationnelle située en Angola.
Le rapprochement entre les données ajustées et les données consolidées se trouve en annexe I page 12.

Résultats financiers 2017

  • Au titre du compte de résultat

       
        L'année 2017 a enregistré une nouvelle baisse de l'activité entraînant une réduction de la flotte en opération à 334 navires et une augmentation du nombre de navires désarmés avec 52 unités supplémentaires. Le chiffre d'affaires ajusté s'est élevé à 860,6 M€ en baisse de 21,9 % par rapport à l'année précédente, résultat d'un taux d'utilisation de la flotte en opération stable à 82,4 % et d'un tarif journalier moyen en baisse d'environ 1 000$/j à 8 725$.
         
        L'EBITDAR ajusté généré atteint 252,4 M€, en baisse de 34,1 % par rapport à l'année 2016. La baisse des coûts opérationnels, net de charges complémentaires des navires désarmés, et celle des frais généraux ont été de 15,5 % d'une année sur l'autre. En conséquence, le taux de marge d'EBITDAR ajusté baisse à 29,3 % contre 34,7 % l'année précédente.
         
        La forte dégradation de l'EBIT ajusté, de -403,9 M€ contre -165,1 M€ en 2016, résulte principalement d'un impairment sur navires de 196,8 M€ dont 167,2 M€ sur la flotte « non-smart » et de provisions pour dépréciation de 30 M€ dont 24,5 M€ sur créances clients.
         
        Au titre du résultat financier, le coût de l'endettement financier net s'élève à 54,6 M€ contre 43 M€ l'année précédente. Ce poste comprend également des pertes de change de 83 M€ dont 73 M€ de pertes latentes, des dépréciations sur créances financières pour un montant de 28 M€ ainsi que d'autres charges financières non récurrentes pour 22 M€ en relation avec le traitement de la dette du Groupe au 31 décembre 2017 et le caractère incertain des flux futurs qui y sont attachés.
         
        Le résultat net part du groupe de -576,3 M€ traduit l'effet de la crise du secteur, son impact sur les valeurs d'actifs et sur le risque de recouvrabilité de certaines créances.


       

  • Au titre du bilan
Capitaux employés consolidés 31/12/2017 31/12/2016
En millions d'euros
     
Actifs nets non courants 2 028,3 2 654,55
Besoin en fonds de roulement 102,0 198,0
     
Total capitaux employés 2 130,3 2 852,5
     
Capitaux propres 643,6 1 255,5
Passifs non courants (provisions et impôts différés) 121,5 128,7
Endettement net 1 365,2 1 468,2
     
Total capitaux employés 2 130,3 2 852,5
     

       
      La baisse des capitaux engagés de 722,2 M€ en 2017 est la conséquence :
       

  • d'une baisse de la valeur des immobilisations pour 626,1 M€, suite aux constatations de pertes de valeurs exceptionnelles, aux cessions d'actifs et aux amortissements réguliers,
  • d'une réduction du besoin en fond de roulement du fait de la baisse du chiffre d'affaires et d'une réduction des retards de paiement des clients pour 96,1 M€.

                   
En conséquence, les capitaux propres s'élèvent désormais à 643,6 M€ contre 1 255,5 M€ fin 2016. On observe par ailleurs une légère réduction de l'endettement net de 103 M€ d'une année sur l'autre.

Par ailleurs au 31 décembre 2017, le groupe n'a pas été en mesure de respecter différents covenants définis dans sa documentation de crédit.

Cette situation de rupture de covenants à la date de clôture de l'exercice contraint la société, conformément aux normes IFRS, à refléter l'exigibilité de sa dette en la reclassant en passif courant, alors même que ses prêteurs n'en ont pas exigé le remboursement. Le montant ainsi reclassé s'élève à 1 121 M€ au 31 décembre 2017.

BOURBON a demandé à ses prêteurs qu'ils sursoient formellement, pour la durée des discussions attendues, à l'exercice de leurs droits au titre des contrats de crédit et notamment à leur remboursement. A date, un certain nombre de réponses sont encore en attente, mais le groupe est confiant quant à l'obtention de ces accords de report.

Le groupe a donc décidé d'engager de nouvelles discussions avec ses prêteurs, tant en France qu'à l'étranger, afin de mettre en adéquation le service de sa dette avec une reprise attendue mais progressive du marché et donc de ses performances.

Même si cette situation fait peser une incertitude significative sur la continuité d'exploitation, le groupe est néanmoins confiant dans sa capacité à trouver avec ses prêteurs, souvent partenaires de longue date, une solution équilibrée qui convienne à l'ensemble des parties afin de mieux adapter le financement de l'entreprise à son développement.

La trésorerie générée par l'activité permet au groupe de faire face à ses besoins courants d'exploitation. Dans ce cadre, il a arrêté les comptes consolidés au 31 décembre 2017 selon le principe de continuité d'exploitation.

  • Au titre des flux de trésorerie (voir annexe IV : tableau simplifié des flux de trésorerie consolidés)

       
L'analyse des flux de trésorerie en 2017 permet de dégager les points marquants suivants :

  • Le flux de trésorerie positif lié aux activités opérationnelles s'est élevé à 150,7 M€. En effet, la charge des loyers décaissés a été de 71,9 M€, contre 164,4 M€ comptabilisés en IFRS.
  • Le flux de trésorerie lié aux activités d'investissement est négatif de 2,3 M€ seulement, les charges d'entretien périodique, en forte baisse, étant compensées par la cession de l'Endeavor, cimentier conservé en flotte après la cession du vrac en 2010, et le remboursement de prêts et avances consenties.
  • Le flux de trésorerie lié aux activités de financement est positif de 21,6 M€. En effet, les remboursements d'emprunts et le coût de l'endettement financier net ont pu être compensés par l'émission d'emprunts nouveaux pour un montant de 73,2 M€ et le refinancement de facilités de trésorerie pour un montant net de 196,0 M€.

Au global, la trésorerie de l'entreprise s'est améliorée de 179,0 M€ compte tenu du refinancement des facilités de trésorerie. Hors ce refinancement, la trésorerie du groupe se détériore de 17,8 M€.

En 2018, BOURBON conservera une approche prudente visant à :

  • céder la flotte « non-smart » dont l'exploitation ne correspond plus à sa stratégie,
  • privilégier les investissements de réactivation de navires pour de nouveaux contrats et ceux liés à son plan d'action #BOURBONINMOTION,
  • proportionner les décaissements relatifs aux navires loués et à l'endettement financier à la trésorerie disponible.

Perspectives

Le prix du pétrole ayant connu une progression de plus de 25 % au cours des 3 derniers trimestres, pour sembler se stabiliser autour de 60-65$/baril, la croissance du cash généré par les groupes pétroliers laisse prévoir une reprise progressive des investissements. Alors que les investissements destinés aux acquisitions d'entreprises, au pétrole de schiste, aux projets onshore et aux énergies renouvelables semblent avoir repris, la croissance des investissements dans le secteur offshore ne devrait intervenir que progressivement en 2019. Les prix resteront durablement bas, impactés par la surcapacité de navires sur le segment des PSV et AHTS.

Aussi, les performances attendues pour 2018 devraient être comparables à celles de 2017 en termes d'activité.

Convaincu que les modèles de demain dans notre secteur ne seront pas un retour à ceux d'hier, BOURBON a décidé de mettre en oeuvre un plan d'action #BOURBONINMOTION qui s'articule autour de 3 objectifs principaux :

  • Mieux servir ses clients à travers l'évolution de son modèle économique vers plus de services intégrés et la réorganisation de l'entreprise en trois sociétés distinctes : Bourbon Marine & Logistics, Bourbon Subsea Services et Bourbon Mobility
  • Délivrer l'excellence opérationnelle à coût optimum à travers la mise en oeuvre du programme Smart shipping en connectant la flotte de 132 navires Supply modernes (appelée « smart fleet ») et en se séparant de la flotte qui ne pourra plus être opérée aux nouveaux standards de BOURBON (appelée « non-smart fleet »)
  • Répondre au challenge humain en accompagnant le changement.

Nos clients nous montrent la voie en connectant leurs installations Offshore et sont très demandeurs d'une évolution du modèle des contrats vers plus de partage de responsabilité. C'est pourquoi nous devons nous préparer à ces changements qui accompagneront la reprise progressive du marché dans les années à venir.


MARINE SERVICES


2017 2016 Variation
2017 vs 2016
Variation
%
Indicateurs opérationnels        
Nombre de navires (ETP)* 489,5 489,3 +0,2 +0,0 %
Flotte en opération (ETP) 317,5 370,5 -53,0 -14,3 %
Nombre de navires désarmés (ETP) 172,0 118,9 +53,1 +44,6 %
Taux d'utilisation de la flotte en opération 82,3 % 83,1 % -0,8 pt  
Taux d'utilisation moyen 53,4 % 62,9 % -9,5 pts  
Tarifs journaliers moyens $/j 7 365 8 400 -1 035 -12,3 %
  * ETP : Equivalent temps plein.

 
En millions d'euros, sauf mention contraire 2017 2016 Variation
M€
Variation
%
Performances financières        
Chiffre d'affaires ajustéa 627,4 864,1 -236,6 -27,4 %
Coûts opérationnels et généraux (465,8) (585,9) +120,1 +20,5 %
EBITDAR ajustéa (hors plus-values) 161,7 278,2 -116,5 -41,9 %
en % du CA ajusté 25,8 % 32,2 % -6,4 pts  
Charge des loyers coque-nue (119,0) (134,4) +15,4 +11,5 %
EBITDA ajustéa 42,4 144,2 -101,8 -70,6 %
Charge d'impairment (177,1) (36,0) -141,1 ns
EBIT ajustéa (374,5) (155,7) -218,8 ns


Les pertes de valeur de 177,1 M€ expliquent l'essentiel de la variation de l'EBIT ajusté 2017 par rapport à celui de l'année précédente.

Marine Services : Navires Offshore profond


2017 2016 Variation
2017 vs 2016
Variation
%
Indicateurs opérationnels        
Nombre de navires (ETP)* 88,7 88,8 -0,1 -0,1 %
Flotte en opération (ETP) 63,3 70,9 -7,6 -10,7 %
Nombre de navires désarmés (ETP) 25,4 17,9 +7,5 +41,9 %
Taux d'utilisation de la flotte en opération 85,7 % 85,6 % +0,1 pt  
Taux d'utilisation moyen 61,2 % 68,4 % -7,2 pts  
Tarifs journaliers moyens $/j 14 389 16 524 -2 135 -12,9 %
  * ETP : Equivalent temps plein.

 

En millions d'euros, sauf mention contraire
2017 2016 Variation
M€
Variation
%
Performances financières        
Chiffre d'affaires ajustéa 256,9 337,0 -80,1 -23,8 %
Coûts opérationnels et généraux (183,9) (221,7) +37,8 +17,1 %
EBITDAR ajustéa (hors plus-values) 73,1 115,3 -42,2 -36,6 %
en % du CA ajusté 28,4 % 34,2 % -5,8 pts  
EBITDA ajusté 11,3 47,4 -36,1 -76,1 %

Le taux d'utilisation de la flotte en opération reste satisfaisant à 85,7 %, au même niveau qu'en 2016.

La faiblesse de la demande a fait augmenter le nombre de navires désarmés de 7,5 unités en équivalent temps plein alors que le grand nombre de navires disponibles a naturellement affecté le tarif moyen journalier, en baisse d'environ 2 000$/jour soit -12,9 %.
En conséquence, le chiffre d'affaires ajusté baisse de 23,8 % et, malgré une forte réduction des coûts, l'EBITDAR ajusté généré baisse de 36,6 % à 73,1 M€ d'une année sur l'autre.

Les perspectives dans toutes les régions où nous opérons restent difficiles. Cependant, grâce à une augmentation de la demande au cours du dernier trimestre 2017, nous avons commencé à réactiver des navires pour répondre aux besoins de nos clients en Afrique de l'Ouest et en Méditerranée.

Marine Services : Navires Offshore continental

  2017 2016 Variation
2017 vs 2016
Variation
%
Indicateurs opérationnels        
Nombre de navires (ETP)* 131,7 133,0 -1,3 -0,9 %
Flotte en opération (ETP) 60,2 87,3 -27,1 -31,0 %
Nombre de navires désarmés (ETP) 71,5 45,7 +25,8 +56,5 %
Taux d'utilisation de la flotte en opération 89,3 % 88,1 % +1,2 pt  
Taux d'utilisation moyen 40,8 % 57,9 % -17,1 pts  
Tarifs journaliers moyens $/j 8 669 10 848 -2 179 -20,1 %
  * ETP : Equivalent temps plein.

 

En millions d'euros, sauf mention contraire
2017 2016 Variation
M€
Variation
%
Performances financières        
Chiffre d'affaires ajustéa 154,2 279,2 -125,0 -44,8 %
Coûts opérationnels et généraux (121,1) (187,2) +66,1 +35,3 %
EBITDAR ajustéa (hors plus-values) 33,2 92,1 -58,9 -64,0 %
en % du CA ajusté 21,5 % 33,0 % -11,5 pts  
EBITDA ajusté (24,5) 25,6 -50,1 ns

L'activité Offshore continental de BOURBON est désormais celle qui est le plus affectée en termes de nombre de navires en opération, après trois ans de bas de cycle. Le nombre de navires désarmés a augmenté de 25,8 unités en équivalent temps plein et l'excès d'offre a fait baisser le tarif moyen journalier de 20 % soit plus de 2 000$/jour.

Dans ce contexte, la politique proactive de désarmement des navires a permis de maintenir le taux d'utilisation de ceux en opération à 89,3 %, en légère progression d'une année sur l'autre.

Néanmoins le résultat en termes de chiffre d'affaires ajusté connaît une forte baisse de 44,8 % à 154,2 M€, soit 125 M€ de moins que l'année précédente.

La bonne gestion des coûts d'opérations et de ceux des navires désarmés n'a pu compenser que la moitié de cette baisse, l'EBITDAR ajusté 2017 passant à 33,2 M€ contre 92,1 M€ en 2016.

Nous avons réagi positivement à une augmentation des appels d'offres à la fin de 2017 en Afrique de l'Ouest et au Moyen-Orient en réactivant un certain nombre de navires pour des contrats à moyen et long terme.
Les conditions de marché difficiles prévaudront dans le segment Offshore continental en 2018.
La pression sur les tarifs journaliers devrait en effet se maintenir en 2018 et probablement jusqu'en 2019. L'amélioration du chiffre d'affaires viendra donc de l'augmentation de l'utilisation des navires.

Marine Services : Navires Crew boats


2017 2016 Variation
2017 vs 2016
Variation
%
Indicateurs opérationnels        
Nombre de navires (ETP)* 269,0 267,5 +1,5 +0,6 %
Flotte en opération (ETP) 193,9 212,2 -18,3 -8,6 %
Nombre de navires désarmés (ETP) 75,1 55,3 +19.8 +35,8 %
Taux d'utilisation de la flotte en opération

 
79,0 % 80,2 % -1,2 pt  
Taux d'utilisation moyen 56,9 % 63,6 % -6,7 pts  
Tarifs journaliers moyens $/j 4 418 4 394 +24,0 +0,5 %
  * ETP : Equivalent temps plein.

 

 

 

 

 

 
En millions d'euros, sauf mention contraire 2017 2016 Variation
M€
Variation
%
Performances financières        
Chiffre d'affaires ajustéa 216,3 247,8 -31,5 -12,7 %
Coûts opérationnels et généraux (160,8) (177,0) +16,2 +9,2 %
EBITDAR ajustéa (hors plus-values) 55,4 70,8 -15,3 -21,7 %
en % du CA ajusté 25,6 % 28,6 % -2,9 pts  
EBITDA ajusté 55,5 71,2 -15,7 -22,0 %

Pour l'activité Crew boats, c'est le niveau de la demande des projets des contracteurs qui explique l'essentiel de la baisse du chiffre d'affaires ajusté de 12,7 % à 216,3 M€, alors que 3 FSIV de la zone Caraïbe ont été repositionnés en Afrique de l'Ouest.

En effet, le taux d'utilisation des navires en opération et le tarif moyen journalier étant restés stables, la baisse trouve son origine dans l'augmentation des navires désarmés de 19,8 unités en équivalent temps plein. Pour autant, le transfert des passagers de l'hélicoptère vers les crew boats se poursuit, avec une progression de +3,5 % du nombre de passagers transportés entre 2016 et 2017.

Dans ce segment également, les baisses de coûts de 16,2 M€ n'ont pu compenser qu'environ 50 % de la baisse du chiffre d'affaires, notamment suite à des coûts de maintenance non récurrents sur certains navires, conduisant à un niveau d'EBITDAR ajusté de 55,4 M€.


SUBSEA SERVICES


2017 2016 Variation
2017 vs 2016
Variation
%
Indicateurs opérationnels        
Nombre de navires (ETP)* 22,0 22,0 - -
Flotte en opération (ETP) 15,8 14,9 +0,9 +6,0 %
Nombre de navires désarmés (ETP) 6,2 7,1 -0,9 -12,7 %
Taux d'utilisation de la flotte en opération

 
84,4 % 84,1 % -0,3 pt  
Taux d'utilisation moyen 60,7 % 57,1 % +3,6 pts  
Tarifs journaliers moyens $/j 35 328 38 624 -3 296 -8,5 %
         
  * ETP : Equivalent temps plein.

 
En millions d'euros, sauf mention contraire 2017 2016 Variation
M€
Variation
%
Performances financières        
Chiffre d'affaires ajustéa 220,1 217,2 +2,9 +1,3 %
Coûts opérationnels et généraux (134,1) (119,0) -15,1 -12,7 %
EBITDAR ajustéa (hors plus-values) 86,0 98,1 -12,2 -12,4 %
en % du CA ajusté 39,1 % 45,2 % -6,1 pts  
Charges de loyers coque-nue (45,4) (53,2) +8,9 +16,4 %
EBITDA ajustéa 40,6 42,4 -1,9 -4,4 %
Charge d'impairment (19,8) - -19,8 ns
EBIT ajustéa (27,6) (6,6) -21,0 ns

Même si le chiffre d'affaires ajusté reste stable entre 2016 et 2017, il se caractérise par un mixte différent en 2017 : les projets clés en main représentent désormais 10 % du chiffre d'affaires.

Les coûts augmentent de 12,7 % du fait des projets clés en main et notamment de l'activité sous-traitée ainsi que des coûts de location d'outillage et pièces détachées pour les ROV. La baisse de l'EBITDAR ajusté est principalement le reflet de la baisse du tarif moyen d'affrètement de 8,5 % entre 2016 et 2017.

L'activité Subsea pour les entrepreneurs a été soutenue au S1 2017 et partielle au S2 2017 ; cette activité sera réduite en 2018.

La flotte de Bourbon Subsea Services reste stratégiquement positionnée, permettant de répondre aux différences de cycle entre les régions.


AUTRES


En millions d'euros, sauf mention contraire
2017 2016 Variation
M€
Variation
%
Performances financières        
Chiffre d'affaires ajustéa 13,1 21,3 -8,2 -38,6 %
Coûts opérationnels et généraux (8,3) (14,7) +6,4 +43,5 %
EBITDAR ajustéa (hors plus-values) 4,7 6,7 -2,0 -29,6 %
en % du CA ajusté 36,1 % 31,4 % +4,6 pts  
EBITDA ajusté 4,9 6,7 -1,9 -27,7 %

Les activités autres sont celles qui ne s'intègrent pas dans les segments Marine Services ou Subsea Services. Elles correspondent pour la plupart aux résultats de diverses activités de ship management, de logistique et du cimentier Endeavor, lequel a été cédé en juillet 2017.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

  • Les résultats de BOURBON continueront d'être influencés par le taux de change €/US$.
  • Les états financiers 2017 ont été arrêtés par le Conseil d'Administration du 14 mars 2018, suivant le principe de continuité d'exploitation. L'incertitude significative pesant sur la continuité d'exploitation fera l'objet d'une partie spécifique dans le rapport de certification des commissaires aux comptes.
  • Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins du dépôt du document de référence.
  • Lors de la prochaine Assemblée Générale des actionnaires, le Conseil d'Administration proposera de ne pas distribuer de dividende cette année.
  • La Direction Générale de BOURBON Corporation commentera les résultats lors d'un webcast audio programmé ce jour à 9h00. La présentation sera suivie d'une session de questions/réponses. La rediffusion du webcast audio sera disponible au cours de la journée sur notre site web : http://www.bourbonoffshore.com/fr/resultats-annuels-2017

CALENDRIER FINANCIER

Publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 3 mai 2018
Assemblée Générale Mixte des actionnaires 30 mai 2018


ANNEXE I

Rapprochement des informations financières ajustées et des états financiers consolidés

Les éléments d'ajustement proviennent notamment de la consolidation des co-entreprises selon la méthode de la mise en équivalence en application d'IFRS 11. En 2017, les données ajustées ne tiennent également pas compte de la norme IAS 29 (information financière dans les économies hyper inflationnistes) applicable pour la 1ère fois en 2017 sur une co-entreprise opérationnelle en Angola. Au 31 décembre 2017, et sur la période comparative de 2016, les éléments d'ajustement sont les suivants :

 
En millions d'euros 2017 ajusté Retraitements* 2017
consolidé
Chiffre d'affaires 860,6 (67,0) 793,6
Coûts directs et Coûts Généraux & Administratifs (608,3) 54,7 (553,6)
Excédent brut d'exploitation hors loyers coque-nue (EBITDAR) et hors plus-values 252,4 (12,3) 240,0
Loyers coque-nue (164,4) - (164,4)
Excédent brut d'exploitation (EBITDA) hors plus-values 88,0 (12,3) 75,7
Plus-values (0,2) - (0,2)
EBITDA 87,8 (12,3) 75,4
Amortissements et provisions (294,9) 5,9 (288,9)
Impairment (196,8) - (196,8)
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence** - 3,7 3,7
EBIT (403,9) (2,7) (406,6)
*Effet de la consolidation des sociétés contrôlées conjointement selon la méthode de mise en équivalence (IFRS 11).
** inclus l'application de la norme IAS 29

       
En millions d'euros 2016 ajusté Retraitements* 2016
consolidé
Chiffre d'affaires 1 102,6 (82,0) 1 020,6
Coûts directs et Coûts Généraux & Administratifs (719,6) 65,7 (653,8)
Excédent brut d'exploitation hors loyers coque-nue (EBITDAR) et hors plus-values 383,0 (16,2) 366,8
Loyers coque-nue (188,7) - (188,7)
Excédent brut d'exploitation (EBITDA) hors plus-values 194,4 (16,2) 178,1
Plus-values (1,0) 1,4 0,4
EBITDA 193,3 (14,8) 178,5
Amortissements et provisions (322,5) 6,1 (316,4)
Impairment (36,0) - (36,0)
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence - (1,4) (1,4)
EBIT (165,1) (10,2) (175,3)
* Effet de la consolidation des sociétés contrôlées conjointement selon la méthode de la mise en équivalence (IFRS 11).

ANNEXE II

Compte de résultat consolidé

En millions d'euros (sauf données par action) 2017 2016 Variation
 2017/2016
       
Chiffre d'affaires 793,6 1 020,6 -22,2 %
Coûts directs (456,4) (538,8) -15,3 %
Coûts Généraux & Administratifs (97,2) (115,0) -15,5 %
EBITDAR hors plus-values 240,0 366,8 -34,6 %
Loyers coque-nue (164,4) (188,7) -12,9 %
EBITDA hors plus-values 75,7 178,1 -57,5 %
Plus-values (0,2) 0,4 ns
Excédent brut d'exploitation (EBITDA) 75,4 178,5 -57,7 %
       
       
Amortissements et provisions (288,9) (316,4) -8,7 %
Impairment (196,8) (36,0) ns
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence 3,7 (1,4) ns
Résultat opérationnel (EBIT) après quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (406,6) (175,3) ns
       
       
Résultat financier (189,5) (63,8) ns
Impôts (12,8) (23,9) -46,5 %
Résultat net (608,9) (263,0) ns
       
    xxxx  
Intérêts minoritaires 32,6 (16,6) ns
Résultat Net Part du Groupe (576,3) (279,6) +106,1 %
       
       
Résultat par action (7,47) (3,68)  
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation 77 098 675 75 063 279*  
       

*ce nombre tient compte des 1 156 611 actions émises le 17 juillet 2017 à jouissance immédiate en paiement du dividende 2016
ANNEXE III

Bilan consolidé simplifié

En millions d'euros 31/12/2017 31/12/2016   31/12/2017 31/12/2016
           
      Capitaux propres 643,6 1 255,5
           
Immobilisations corporelles nettes 1 923,2 2 437,6 Dettes financières > 1 an 183,8 218,7
Autres actifs non courants 90,3 243,5 Autres passifs non courants 122,9 151,1
           
TOTAL ACTIFS NON COURANTS 2 013,5 2 681,0 TOTAL PASSIFS NON COURANTS 306,8 369,7
           
Disponibilités 243,6 281,5 Dettes financières < 1 an 1 425,0 1 531, 1
Autres actifs courants 485,2 597,3 Autres passifs courants 367,1 403,5
           
TOTAL ACTIFS COURANTS 728,9 878,8 TOTAL PASSIFS COURANTS 1 792,0 1 934,5
           
Actifs non courants détenus en vue de la vente - - Passifs directement associés à des actifs non courants détenus en vue de la vente - -
           
      TOTAL PASSIF 2 098,8 2 304,3
TOTAL ACTIF 2 742,4 3 559,8 TOTAL PASSIF ET CAPITAUX PROPRES 2 742,4 3 559,8


ANNEXE IV

Tableau simplifié des flux de trésorerie consolidés

En millions d'euros 2017 2016
     
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles    
Résultat net consolidé (608,9) (263,0)
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles 759,6 476,8
Flux de trésorerie nets provenant des activités opérationnelles (A) 150,7 213,8
     
     
Flux de trésorerie nets liés aux activités d'investissement    
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (47,1) (154,3)
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 24,2 5,2
Autres flux de trésorerie provenant des activités d'investissement 20,6 (28,9)
Flux de trésorerie nets liés aux activités d'investissement (B) (2,3) (178,0)
     
     
Flux de trésorerie liés aux activités de financement    
Augmentation (diminution) nette des emprunts 94,1 (16,2)
Emission d'obligations perpétuelles - -
Dividendes payés aux actionnaires du groupe (8,5) (25,5)
Dividendes payés aux minoritaires (7,6) (18,5)
Coût de l'endettement net (56,2) (47,2)
Autres flux de trésorerie provenant des activités de financement (0,2) (4,4)
Flux de trésorerie nets utilisés pour les activités de financement (C) 21,6 (111,8)
     
     
Incidence de la variation des taux de change et autres reclassements (D) 9,0 0,4
Variation de la trésorerie nette (A) + (B) + (C) + (D) 179,0 (75,6)
     
     
Trésorerie nette d'ouverture (11,8) 63,8
Variation de la trésorerie nette 179,0 (75,6)
Trésorerie nette de clôture 167,2 (11,8)
     

ANNEXE V

Sources et emplois du cash consolidé

En millions d'euros
2017 2016
         
Cash généré par les opérations 131,4   153,3  
Navires en service (A)   107,2   148,1
Vente de navires   24,2   5,2
         
Décaissements pour : (85,3)   (117,1)  
Intérêts   (56,2)   (47,2)
Impôts (B)   (13,0)   (25,9)
Dividendes   (16,1)   (43,9)
         
Cash net provenant de l'activité 46,1   36,2  
         
Variation de l'endettement net (75,8)   59,7  
Obligation perpétuelle -   -  
         
Utilisation du cash pour 9,4   (62,7)  
Investissements   (47,1)   (154,3)
Besoin en fonds de roulement (C)   56,5   91,6
         
Autres sources et emplois du cash 20,3   33,3  
         
         
Cash-flows libres 127,8   64,7  
Flux de trésorerie nets provenant des activités opérationnelles (A+B+C)   150,7   213,8
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles   (47,1)   (154,3)
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles   24,2   5,2
         


ANNEXE VI

Répartition trimestrielle du chiffre d'affaires

En millions d'euros   2017   2016
  T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1
Marine Services   151,2 149,1 162,3 164,8   182,9 203,2 218,5 259,5
Navires Offshore profond   60,0 59,9 68,3 68,8   72,8 81,4 84,2 98,6
Navires Offshore continental   40,2 37,8 39,1 37,1   50,1 60,9 73,6 94,6
Navires Crew boats   51,0 51,4 55,0 58,9   60,0 60,8 60,7 66,3
Subsea Services   43,6 52,1 67,8 56,6   56,4 50,0 60,9 50,0
Autres   2,1 3,0 3,8 4,1   5,1 5,9 5,3 5,0
Total chiffre d'affaires ajusté   196,9 204,3 234,0 225,5   244,4 259,1 284,7 314,5
Retraitement IFRS 11*   (15,3) (11,9) (19,2) (20,6)   (20,0) (19,4) (20,1) (22,5)
TOTAL CONSOLIDÉ   181,6 192,4 214,7 204,9   224,4 239,7 264,6 292,0


* Effets de la consolidation de co-entreprises selon la méthode de la mise en équivalence.

Evolution trimestrielle des taux d'utilisation de la flotte Offshore en opération

En %   2017   2016
  T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1
Marine Services   84,5 81,4 80,4 82,9   82,1 81,5 83,4 85,0
Navires Offshore profond   83,0 86,1 88,0 86,2   83,1 84,8 85,0 89,6
Navires Offshore continental   90,6 86,6 90,2 90,1   86,8 88,4 87,6 88,9
Navires Crew boats   82,8 78,1 75,3 80,1   80,3 77,8 81,0 81,6
Subsea Services   80,6 89,6 83,3 85,2   91,4 78,6 78,6 88,9
« Total flotte hors Crew boats »   86,2 86,7 88,3 87,7   85,7 85,9 85,8 89,2
Taux d'utilisation moyen « Total flotte »   84,3 81,8 80,6 83,0   82,5 81,4 83,2 85,2

Evolution trimestrielle des taux d'utilisation moyens de la flotte Offshore

En %   2017   2016
  T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1
Marine Services   53,6 52,9 52,7 54,3   57,1 59,9 64,5 70,3
Navires Offshore profond   61,3 62,2 60,3 61,0   60,5 66,4 69,7 77,2
Navires Offshore continental   45,6 42,1 40,0 35,6   44,6 53,1 62,5 71,3
Navires Crew boats   55,0 55,1 56,4 61,4   62,2 61,1 63,8 67,5
Subsea Services   56,7 63,4 65,7 57,5   63,3 57,0 56,0 52,3
« Total flotte hors Crew boats »   52,3 51,4 49,8 46,8   52,1 58,3 64,5 71,7
Taux d'utilisation moyen « Total flotte »   53,7 53,4 53,3 54,5   57,4 59,7 64,2 69,5

Evolution trimestrielle des tarifs journaliers moyens de la flotte Offshore

En US$/jour   2017   2016
  T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1
Navires Offshore profond   13 660 13 781 14 863 15 084   15 526 16 492 16 537 17 630
Navires Offshore continental   8 220 8 371 8 749 9 534   9 958 10 365 10 712 11 967
Navires Crew boats   4 422 4 453 4 393 4 270   4 359 4 473 4 405 4 538
Subsea Services   31 425 34 304 37 976 37 488   35 195 37 182 39 583 44 119
Tarif journalier moyen « Total flotte hors Crew boats »   12 844 13 685 14 955 15 267   15 081 15 260 15 265 16 299

Evolution trimestrielle des taux de contractualisation de la flotte Offshore

En %   2017   2016
  T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1
Navires Offshore profond   38,4 27,0 36,0 44,9   43,8 38,2 46,1 61,8
Navires Offshore continental   35,1 24,4 31,1 27,1   24,8 26,3 42,1 53,4
Navires Crew boats   37,9 31,6 41,3 37,2   43,9 41,8 41,8 55,6
Subsea Services   27,3 18,2 22,7 31,8   27,3 45,5 36,5 50,0
Total   36,8 28,4 36,9 35,7   38,2 37,3 42,4 55,8

Nombre trimestriel de navires (fin de période)

En nombre de navires*   2017   2016
  T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1
Marine Services   486 489 490 491   491 491 490 492
Navires Offshore profond   86 89 89 89   89 89 89 89
Navires Offshore continental 131 131 132 133 133 133 133 133
Navires Crew boats 269 269 269 269 269 269 268 270
Subsea Services   22 22 22 22   22 22 22 22
TOTAL FLOTTE   508 511 512 513   513 513 512 514


* Navires opérés par BOURBON (en propriété ou en affrètement coque-nue).


Répartition annuelle du chiffre d'affaires

En millions d'euros   Année
  2017 2016
Marine Services   627,4 864,1
Navires Offshore profond   256,9 337,0
Navires Offshore continental   154,2 279,2
Navires Crew boats   216,3 247,8
Subsea Services   220,1 217,2
Autres   13,1 21,3
Total chiffre d'affaires ajusté   860,6 1 102,6
Retraitement IFRS 11*   (67,0) (82,0)
TOTAL CONSOLIDE   793,6 1 020,6

* Effets de la consolidation de co-entreprises selon la méthode de la mise en équivalence.

Taux d'utilisation moyens annuels de la flotte offshore

En %   Année
  2017 2016
Marine Services   53,4 62,9
Navires Offshore profond   61,2 68,4
Navires Offshore continental   40,8 57,9
Navires Crew boats   56,9 63,6
Subsea Services   60,7 57,1
« Total flotte hors Crew boats »   50,1 61,6
Taux utilisation moyen « Total flotte »   53,7 62,7

Tarifs journaliers moyens annuels de la flotte offshore

En US$/jour   Année
  2017 2016
Navires Offshore profond   14 389 16 524
Navires Offshore continental   8 669 10 848
Navires Crew boats   4 418 4 394
Subsea Services   35 328 38 624
Tarif journalier moyen « Total flotte hors Crew boats »   14 157 15 466

Livraisons annuelles de navires

En nombre de navires   Année
  2017 2016
Marine Services   0 5
Navires Offshore profond     1
Navires Offshore continental   0
Navires Crew boats   4
Subsea Services   0 0
TOTAL FLOTTE   0 5

Répartition géographique du chiffre d'affaires

En millions d'euros Trimestre Année
T4 2017 T3 2017 Variation T4 2016 2017 2016 Variation
Afrique 113,4 118,9 -4,6 % 135,9 497,7 616,4 -19,2 %
Europe & Méditerranée/Moyen-Orient 31,6 31,1 +1,6 % 42,0 123,0 158,3 -22,3 %
Continent américain 32,3 36,0 -10,3 % 45,4 147,6 216,6 -31,9 %
Asie 19,7 18,3 +7,5 % 21,0 92,3 111,3 -17,1 %

Autres indicateurs clés

Evolution trimestrielle

    2017   2016
    T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1
Taux de change €/US$ moyen du trimestre (en €)   1,18 1,17 1,10 1,06   1,08 1,12 1,13 1,10
Taux de change €/US$ à la clôture (en €)   1,20 1,18 1,14 1,07   1,05 1,12 1,11 1,14
Prix du Brent moyen du trimestre (en US$/bbl)   61 55 51 54   49 46 46 34

Répartition annuelle

      Année
      2017 2016
Taux de change €/US$ moyen sur 12 mois (en €)     1,13 1,11
Taux de change €/US$ à la clôture (en €)     1,20 1,05
Prix du Brent moyen sur 12 mois (en US$/bbl)     54 44

Glossaire financier & autres définitions

Données ajustées : le reporting interne (et donc l'information financière ajustée) enregistre les performances des coentreprises opérationnelles sur lesquelles le groupe exerce un contrôle conjoint selon la méthode de l'intégration globale. L'information financière ajustée est présentée par Activité et par Segment sur la base du système de reporting interne et de l'information segmentée interne utilisée par le principal décideur opérationnel pour piloter et mesurer la performance de BOURBON (IFRS 8).

EBITDA : marge opérationnelle avant amortissements et dépréciations.

EBITDAR : chiffre d'affaires diminué des coûts d'exploitation directs (hors loyers coque-nue) et des frais généraux et administratifs.

EBIT : EBITDA après dotations et reprises aux amortissements et aux provisions et plus-values sur participations cédées, mais hors quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

Résultat opérationnel (EBIT) après quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence : EBIT après quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

Capitaux engagés (ou employés) : comprennent (i) les capitaux propres, (ii) les provisions (y compris imposition différée nette), (iii) les dettes nettes ; ils se déterminent également comme la somme (i) des actifs nets non courants (incluant les acomptes sur immobilisations), (ii) du besoin en fonds de roulement et (iii) des actifs nets détenus en vue de la vente.

Capitaux engagés moyens hors acomptes : se comprend comme la moyenne des capitaux engagés de début de période et fin de période, hors acomptes sur immobilisations.

Cash-flows libres : flux nets de trésorerie des activités opérationnelles après prise en compte des encaissements et décaissements liés aux acquisitions et cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles.

Taux d'utilisation : sur une période, nombre de jours générant un revenu divisé par le nombre de jours calendaires.

Taux d'utilisation de la flotte en opération : sur une période, nombre de jours générant un revenu divisé par le nombre de jours calendaires, pour les navires qui ne sont pas désarmés.

Taux de contractualisation : représente le ratio du nombre de navires sous contrat long terme sur le nombre total de navires opérés par BOURBON, un contrat long terme étant défini comme ayant une durée résiduelle supérieure ou égale à 6 mois.


A propos de BOURBON

Parmi les leaders du marché des services maritimes à l'offshore pétrolier et gazier, BOURBON propose aux industriels les plus exigeants de ce secteur une vaste gamme de services maritimes de surface et sous-marins, sur les champs pétroliers, gaziers et éoliens offshore. Cette palette de prestations de services repose sur une gamme étendue de navires de dernière génération et sur plus de 8 400 professionnels compétents. Le groupe offre ainsi, via ses 37 filiales opérationnelles, un service de proximité au plus près des clients et des opérations en garantissant, partout dans le monde, le plus haut standard de qualité de service, en toute sécurité.

BOURBON regroupe deux Activités (Marine Services et Subsea Services) et assure la protection du littoral français pour la Marine nationale.

En 2017, BOURBON a réalisé un chiffre d'affaires de 860,6 M€ et opérait une flotte de 508 navires.

Classé par ICB (Industry Classification Benchmark) dans le secteur « Services Pétroliers », BOURBON est coté sur Euronext Paris, Compartiment B.

Contacts



BOURBON Agence relations média
Publicis Consultants
Relations investisseurs, analystes,  
actionnaires
Vilizara Lazarova
+33 140 138 607  +33 144 824 634 
investor-relations@bourbon-online.com vilizara.lazarova@consultants.publicis.fr
   
Communication Groupe  
Christelle Loisel  
+33 491 136 732  
christelle.loisel@bourbon-online.com  



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: BOURBON via Globenewswire

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.