1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Boeing publie sa plus forte perte trimestrielle en 10 ans
Reuters24/07/2019 à 17:28

    * De nouvelles prévisions pour l'année attendues
    * Le bénéfice et le CA sous les attentes au T2
    * L'action recule de plus de 1% 
    * Graphique https://tmsnrt.rs/2MaWqTt

 (Actualisé avec conférence téléphonique et cours de Bourse)
    par Ankit Ajmera et Eric M. Johnson
    24 juillet (Reuters) - Boeing  BA.N  a fait état mercredi
d'une perte de près de trois milliards de dollars au deuxième
trimestre, la plus importante en une décennie, en raison d'une
charge déjà annoncée de cinq milliards liée à l'immobilisation à
travers le monde du 737 MAX à la suite de deux catastrophes
aériennes.
    Le constructeur aéronautique mondial a également annoncé un
nouveau retard dans son programme 777X en raison d'un problème
de moteur, repoussant le premier vol à 2020.
    Lors d'une conférence téléphonique après la publication de
ces résultats, le PDG Dennis Muilenburg a déclaré que le groupe
pourrait envisager de nouvelles réductions de la production de
737, alors que la crise de MAX se poursuit.
    L'action perdait 1,38% à 367,40 dollars vers 15h05 GMT,
contre une perte de 0,51% pour l'indice Dow Jones  .DJI . 
    Boeing a annoncé la semaine dernière qu'il inscrirait une
charge après impôts de 4,9 milliards de dollars (4,3 milliards
d'euros) dans ses comptes du deuxième trimestre pour notamment
indemniser les compagnies aériennes dont les livraisons de 737
MAX ont été suspendues.  
    Le groupe américain n'a livré aucun 737 MAX depuis
l'immobilisation en mars de l'appareil à la suite deux accidents
qui ont fait 346 morts en Ethiopie et en Indonésie à cinq mois
d'écart.
    Cette perte trimestrielle est la plus importante annoncée
par le constructeur en dix ans.
    Pour un graphique interactif : https://tmsnrt.rs/2MaWqTt
    A ce stade, la crise du 737 MAX a coûté plus de 8 milliards
de dollars à Boeing.           
    Le groupe de Chicago s'est lancé dans une campagne destinée
à rétablir la confiance dans son avion le plus vendu et s'est
engagé à supprimer tout risque en reprogrammant le logiciel mis
en cause dans les deux accidents dans l'espoir d'obtenir une
autorisation de remise en service des 737 MAX.
    Lors d'une conférence téléphonique, Dennis Muilenburg a
déclaré à des analystes que le groupe envisageait de réduire sa
production actuelle de 42 Boeing 737 par mois, voire de la
suspendre le cas échéant.
    
    BAISSE DE 35% DES VENTES AU T2
    Le groupe devait également expliquer aux investisseurs 
comment il comptait restaurer son image, endiguer ses pertes et
apporter de plus amples informations sur le retard du Boeing
777X, dont le moteur conçu par GE  GE.N  doit être modifié.
 
    L'avionneur américain a repoussé à début 2020 le premier vol
du 777X, initialement programmé au quatrième trimestre 2018. 
    Boeing a déclaré mercredi qu'il publierait ultérieurement de
nouvelles prévisions pour l'année, les objectifs actuels ne
tenant pas compte de la crise du 737 MAX.
    Sur le trimestre clos au 30 juin, la perte de Boeing s'est
élevée à 2,94 milliards de dollars contre un bénéfice de 2,20
milliards de dollars un an plus tôt. 
    Les ventes ont plongé de 35% à 15,75 milliards de dollars,
sous le consensus qui était en moyenne de 18,55 milliards, selon
les données IBES de Refinitiv. 
    Le flux de trésorerie disponible est tombé à -1,01 milliard
de dollars sur les trois mois à fin juin, premier trimestre
complet depuis l'interdiction de vol du MAX. Les analystes
prévoyaient -2,9 milliards de dollars, toujours selon Refinitiv.
    "Même si les résultats du deuxième trimestre dans leur
ensemble semblent plutôt sombres, ils ne sont pas aussi mauvais
que ce que nous avions prévu", commente Robert Stallard,
analyste chez Vertical Research Partners. 

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand
Boucey et Jean-Michel Bélot)
 

Valeurs associées

Index Ex +0.19%
NYSE +4.25%
NYSE +0.37%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ringo38
    24 juillet17:44

    Très bien un peu de poussière à bouffer pour les ricains ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer