Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

BlackRock prudent sur les obligations d'État américaines à long terme à l'approche des élections
information fournie par Reuters 10/06/2024 à 19:21

((Traduction automatisée par Reuters, veuillez consulter la clause de non-responsabilité https://bit.ly/rtrsauto)) par Davide Barbuscia

Le BlackRock Investment Institute a déclaré lundi qu'il était prudent sur les bons du Trésor américain à long terme avant les élections présidentielles de novembre, car les investisseurs demanderont probablement plus de compensation pour les détenir en raison des importants déficits budgétaires.

"Nous restons surpondérés sur les actions américaines avant les élections américaines, mais prudents sur les bons du Trésor américain à long terme. Quel que soit le vainqueur, les déficits budgétaires devraient rester importants", a déclaré dans une note l'institut, qui fait partie de la société de gestion d'actifs BlackRock BLK.N .

Ni le président Joe Biden ni l'opposant républicain Donald Trump "ne tracent la voie d'une réduction durable des déficits", a déclaré l'institut. Les déficits importants maintiendront l'inflation à un niveau élevé, et les taux d'intérêt risquent donc de rester élevés pendant longtemps.

"Nous pensons que cette situation, ainsi que la nécessité pour les marchés d'absorber d'importantes émissions d'obligations, incitera les investisseurs à exiger une prime de terme plus importante, ou une compensation pour le risque lié à la détention d'obligations américaines à long terme", a déclaré l'institut.

L'institut maintient sa recommandation de "surpondérer" les bons du Trésor américain à court terme, qu'il préfère dans un contexte de taux d'intérêt élevés, et reste neutre sur les obligations d'État américaines à plus long terme.

L'ampleur des déficits budgétaires n'étant pas près de s'arrêter, certains investisseurs ont commencé à répartir leurs fonds sur le site de manière à éviter les pertes si les rendements des bons du Trésor, qui évoluent à l'inverse des prix, commencent à grimper en raison d'un déséquilibre de l'offre et de la demande.

Cette semaine, le Trésor vendra pour près de 120 milliards de dollars d'obligations à trois, dix et trente ans.

La demande pour chaque vente aux enchères est étroitement surveillée en raison des craintes concernant la viabilité de la dette américaine, a déclaré Jimmy Chang, directeur des investissements chez Rockefeller Global Family Office.

Il s'attend à un retour des "justiciers obligataires", des investisseurs qui punissent les gouvernements prodigues en vendant leurs obligations, mais il estime que le moment est incertain.

"Les hommes politiques ne gagnent pas d'élections ou de réélections en promettant l'austérité ... . En fin de compte, je pense que le marché finira par discipliner Washington", a-t-il déclaré.

Valeurs associées

769.45 USD NYSE -0.08%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.