Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BIOPHYTIS

2.9500EUR
+8.06% 
Ouverture théorique 2.9500

FR0012816825 ALBPS

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    2.7200

  • clôture veille

    2.7300

  • + haut

    2.9500

  • + bas

    2.6700

  • volume

    126 570

  • valorisation

    40 MEUR

  • capital échangé

    0.94%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:35:13

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    2.6550

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.2450

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur BIOPHYTIS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter BIOPHYTIS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BIOPHYTIS à mes listes

    Fermer

Biophytis en ligne avec son plan de marche

Boursorama15/05/2017 à 16:22

Les laboratoires de la société Biophytis. (crédit : Biophytis)

La biotech spécialisée dans les pathologies du vieillissement recule de plus de 23% en Bourse depuis le début de l'année. Même le recrutement du premier patient américain pour les essais de phase IIb dans la sarcopénie la semaine dernière n'est pas vraiment parvenu à réveiller le titre : après une hausse de 6% en début de séance, il a fini sur une progression plus mesurée de 2%.

Pourtant, le programme d’essais de sarconeos semble désormais sur les rails. C’est qu’en s’attaquant à la sarcopénie, Biophytis défriche des terres presque inexplorées. Cette maladie gériatrique qui touche 50 millions de personnes dans le monde se caractérise par une diminution de la masse musculaire et une perte de mobilité.

Elle n’a été reconnue par l’Organisation mondiale de la santé qu’en avril dernier et ne bénéficie d’aucun traitement. Pour être sûr que son candidat médicament réponde aux indications réglementaires à venir, Biophytis a donc dû redoubler de précautions afin de bien cibler les patients recrutés.

La biotech a aussi décidé d’étendre ses essais aux Etats-Unis, ce qui a occasionné des retards de développement.

Des résultats au second semestre 2018

C’est désormais du passé. Après avoir levé 18,7 millions en avril pour sécuriser les essais sur sarconeos et débuté le recrutement des premiers patients au niveau européen, Biophytis a donc annoncé la semaine dernière l’ouverture des premiers centres cliniques outre-Atlantique, à Boston et Gaineseville.

Le but : recruter 120 patients américains pour compléter le panel de 180 patients européens. Le protocole de cette étude est un peu particulier, il se compose d’une première phase d’observation qui dure six mois (Sara-obs), une période destinée à fournir «une meilleure caractérisation de la population cible du traitement».

Elle est suivie, après consentement des patients, d’une phase d’intervention (Sara-int) de six mois avec un critère principal d’évaluation : la perte de mobilité.

On peut donc espérer des résultats d’ici la fin de l’année 2018. Même si les contours réglementaires de la maladie restent flous, le PDG de Biophytis, Stanislas Veillet est confiant : «Il y a un intérêt croissant pour la sarcopénie dans les pays développés. La perte de mobilité, la dépendance sont des thématiques auxquelles les pouvoirs publics sont de plus en plus sensibilisés. Un traitement dans ce domaine aurait le même potentiel commercial que pour la maladie d’Alzheimer. A l’heure actuelle, nous avons cette spécificité d’être la biotech la plus avancée dans le développement clinique d’un produit dans la sarcopénie.»

La concurrence n'est pas en reste notamment du côté du géant suisse Novartis qui collabore sur le sujet avec la biotech allemande MorphoSys… mais Biophytis a plusieurs fois affirmé qu'étant donné la taille du marché, il y avait de la place pour plusieurs acteurs.

La DMLA, un programme prometteur mais qui prendra du temps

A côté de la sarcopénie, la biotech avance aussi sur son autre programme principal : Macuneos destiné à traiter la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) intermédiaire, une maladie qui entraîne une perte progressive de la vision centrale et qui touche plus de 1,3 million de personnes rien qu’en France.

Biophytis va lancer une étude complémentaire cet été avec des résultats disponibles au second semestre 2017. Mais le recrutement est là encore plus long et délicat que pour la sarcopénie.

La biotech cible des patients qui n’ont que des atrophies limitées n’induisant pas de perte de vision mais avec un haut risque de perdre de l’acuité visuelle en 18 mois. Difficiles à détecter, ils ne sont pas forcément envoyés vers les centres d’essais.

Une fois ce travail de recrutement effectué, la société lancera une étude de phase IIb début 2018 (Maca), selon le même protocole que l’étude Sara : une phase d’observation de six mois suivie d’une phase d’intervention de durée équivalente… et des résultats, à espérer au mieux au premier semestre 2019.

Il va falloir s'armer de patience

La suite des événements est connue des investisseurs : signer des accords de licence avec des laboratoires pharmaceutiques pour accompagner le développement réglementaire jusqu’au lancement commercial sur l’un ou l’autre des candidats-médicaments. Pour Stanislas Veillet, «les deux produits suscitent d'ailleurs de l'intérêt de la part de quelques laboratoires. Nous n'avons pas de préférence mais le cycle de développement de ces candidats-médicaments est différent. Il est plus court sur Sarconeos et plus long sur Macuneos tout en nécessitant un investissement plus important».

Si le potentiel est là, la route est donc encore longue pour Biophytis. Les investisseurs vont devoir être patients…

Laurent Grassin (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

+8.06%

Mes listes

valeur

dernier

var.

2.95 +8.06%
14.83 +4.66%
2.45 -3.92%
75.7 +3.13%
83.22 +0.90%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.