Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Bic : un départ surprise qui déplait à la Bourse
information fournie par Le Revenu17/02/2016 à 10:44

Des briquets Bic. (© Bic)

Des briquets Bic. (© Bic)

Séance difficile pour le spécialiste des biens de consommation. Le titre signe la plus forte baisse du SBF 120, cédant près de 15%. Les résultats 2015 sont pourtant bons mais les investisseurs semblent avoir mal réagi au départ du directeur général Mario Guevaran qui souhaite, selon le communiqué de la société, «prendre sa retraite».

Le temps de lui trouver un successeur, c'est Bruno Bich, 69 ans et l'un des fils du fondateur, qui va le remplacer alors que le groupe va proposer de réunir les fonctions de président et directeur général à la prochaine assemblée générale.

Un résultat net en croissance de 24%

Les chiffres 2015 dévoilés par Bic sont par ailleurs de très bonne facture. Le chiffre d'affaires ressort à 2,24 milliards d'euros, en croissance organique de 6,2%. Le dynamisme de l'activité rasoirs (+11,9%) et briquets (+8,3%) a tiré les ventes. Seule la division Bic Graphic reste un peu à la traîne (+1,6%). Bic a d'ailleurs précisé qu'il allait «initier un examen des options stratégiques» sur cette activité.

Le résultat d'exploitation normalisé grimpe lui de 16,7%, à 432 millions, faisant ressortir une marge en progression de 0,6 point de pourcentage, à 19,3%. Enfin, le résultat net part du groupe s'affiche à 325,1 millions, en croissance de 24%.

Une marge qui devrait décroitre en 2016

À la prochaine assemblée générale, le groupe proposera un dividende ordinaire

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

BIC
Euronext Paris -1.35%

Cette analyse a été élaborée par Le Revenu et diffusée par BOURSORAMA le 17/02/2016 à 10:44:51.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.