1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bic, lanterne rouge du SBF 120 après ses résultats semestriels
Boursorama31/07/2019 à 16:24

La marge d'exploitation normalisée a reculé de 3,7 points de pourcentage au premier semestre. (crédit : Bic)

Le groupe recule nettement après avoir dévoilé des chiffres sous pression sur la première partie de l'exercice. Il a toutefois confirmé ses prévisions annuelles.

Séance difficile pour Bic. Le titre du spécialiste des biens de consommation courante s'affiche en dernière position du SBF 120, reculant de plus de 7% vers 16h30.

En cause, une publication semestrielle jugée décevante par les investisseurs. Sur la période, le groupe affiche notamment un résultat d'exploitation normalisé de 153,1 millions, en baisse de 18,7%. La marge d'exploitation normalisée recule elle de 3,7 points de pourcentage, à 15,9%. L'activité est en repli de 1,6% à base comparable, à 960,2 millions.

Dans le communiqué publié par le groupe, le directeur général de Bic Gonzalve Bich explique cette situation : "Les résultats du premier semestre 2019 ont été affectés par un décalage des ventes de rentrée scolaire dans la papeterie et un environnement difficile dans les briquets aux Etats-Unis. Nous avons cependant retrouvé une dynamique positive dans les rasoirs, grâce aux produits à valeur ajoutée et réussi à maintenir ou à accroître nos parts de marché dans la plupart de nos zones géographique. (...)"

Pour autant, Bic maintient ses perspectives 2019, estimant que la performance sera soutenue par "l'effet favorable du décalage des ventes de rentrée scolaire, une croissance continue du e-commerce, de nouveaux gains de distribution et le succès de nos produits à valeur ajoutée en Papeterie et Rasoirs. Alors que le marché américain demeure difficile, le chiffre d'affaires des Briquets devrait bénéficier de l'impact positif de la hausse des prix au Brésil."

La marge d'exploitation normalisée devrait finalement ressortir entre 16,5 et 18% sur l'exercice.

(redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.65%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer