Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ball et Rexam lancent le processus de vente d'actifs
Reuters16/02/2016 à 18:02

BALL ET REXAM LANCENT LA VENTE DE PLUS DE 3 MILLIARDS DE DOLLARS D'ACTIFS

FRANCFORT (Reuters) - Les fabricants de canettes Ball et Rexam ont lancé le processus de vente de plus de trois milliards de dollars d'actifs afin de faciliter leur fusion, ont dit mardi plusieurs sources au fait du dossier.

La Commission européenne (CE) avait ouvert en juillet une enquête approfondie sur cette opération de 4,4 milliards de livres (6,3 milliards d'euros).

Ball a dit la semaine dernière qu'il comptait boucler la fusion au premier semestre, à la suite de l'acceptation conditionnelle de l'exécutif européen.

Les deux groupes ont proposé de vendre 12 sites en Europe, dont quatre en Allemagne et trois en Grande-Bretagne. Ball vend en outre huit sites aux Etats-Unis et plusieurs au Brésil, pour les mêmes motifs.

Ball et Rexam et les candidats potentiels à la reprise des actifs se sont refusé à tout commentaire ou n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

(Arno Schütze, avec Greg Roumeliotis, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4875.93 +1.93%
12.9 -0.65%
32.4 +3.51%
20.995 +4.69%
CGG
0.76 +5.88%

Les Risques en Bourse

Fermer