Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Automobile : nouveau départ pour Renault et Stellantis
Le Revenu22/01/2021 à 11:10

Stellantis est issu de la fusion entre les constructeurs automobiles PSA et Fiat-Chrysler. (© Epsos)

Stellantis est issu de la fusion entre les constructeurs automobiles PSA et Fiat-Chrysler. (© Epsos)

Le Losange veut s'affranchir de la course aux volumes et privilégier les marges. De son côté, l'ex-Peugeot voit Stellantis en «bouclier» face à un secteur en transformation. Nos conseils boursiers sur les actions Renault et Stellantis.

Collision de calendrier pour les deux champions français de l'automobile.

Renault, six mois après l'arrivée de son nouveau directeur général, Luca de Meo, et surtout à quelques semaines de comptes annuels qui seront marqués par des pertes historiques, vient de dévoiler sa nouvelle feuille de route jusqu'en 2025.

De son côté Stellantis a pris son envol boursier suite à sa naissance officielle, le 16 janvier, à l'issue de la fusion de Peugeot SA et de Fiat Chrysler. Ni les situations, ni les dynamiques ne sont vraiment comparables.

Mais les deux groupes partagent quelques priorités : l'un comme l'autre veulent désormais privilégier les marges par véhicule aux volumes de vente. L'un comme l'autre misent gros sur la refonte de leur gamme. 

Renault, la fin d'une époque

Il est trop tôt pour parier sur le succès de la feuille de route de Luca de Meo.

Pour le nouvel homme fort de Renault, la fin de la course aux volumes, afin de rechercher davantage de valeur par véhicule, n'implique pas un recul des ventes.

La priorité va donc à une montée en gamme dans les voitures moyennes, où les compétences du groupe sont reconnues. Mais les objectifs de marge opérationnelle (3% en 2023, 5% en 2025) ont été fraîchement accueillis.

L'action, qui s'échange près de 16 fois le résultat net escompté en 2021,

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris +3.96%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer