Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AT&T

32.50USD
-0.85% 
valeur indicative 27.89 EUR
Ouverture théorique 0.00

US00206R1023 T

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    32.71

  • clôture veille

    32.78

  • + haut

    32.72

  • + bas

    32.39

  • volume

    0

  • valorisation

    199 583 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.05.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    34.89

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AT&T à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AT&T à mes listes

    Fermer

AT&T confiant dans son projet de fusion, la Bourse sceptique

Reuters24/10/2016 à 17:42

AT&T CONFIANT DANS SON PROJET DE FUSION

par Jessica Toonkel et Supantha Mukherjee

(Reuters) - Randall Stephenson, le directeur général d'AT&T, s'est dit de nouveau confiant lundi dans le feu vert des autorités de la concurrence à son projet d'acquisition de Time Warner pour 85,4 milliards de dollars (78,5 milliards d'euros) mais les cours de Bourse des deux groupes baissent à Wall Street, reflétant un certain scepticisme des investisseurs.

L'opérateur télécoms a annoncé samedi qu'il paierait 107,50 dollars par action dans le cadre de son OPA amicale sur Time Warner qui lui permettra de mettre la main sur des contenus d'information et de divertissement, notamment les chaînes câblées HBO et CNN ou encore les studios Warner Bros, afin d'attirer les abonnés sur son réseau mobile.

"Les régulateurs auront souvent des difficultés avec les intégrations verticales mais les conditions qui sont imposées aux fusions permettent toujours d'y remédier", a déclaré Randall Stephenson dans une interview à CNBC.

Le projet de fusion, le plus important annoncé cette année, devrait être finalisé d'ici la fin 2017, a redit AT&T lors d'une conférence téléphonique.

A Wall Street, l'action de l'opérateur télécoms recule de 1,37% à 38,98 dollars vers 15h15 GMT tandis que Time Warner trébuche de 2,30% à 87,42, après avoir il est vrai grimpé de près de 13% jeudi et vendredi à la suite d'informations de presse faisant état du projet de rachat.

AT&T a fait savoir samedi que l'accord serait examiné par le département américain de la Justice mais pas forcément par la Commission fédérale des communications (FCC), l'autorité américaine de tutelle des télécoms réputée sourcilleuse sur les concentrations.

La FCC aurait à se prononcer en cas de transfert d'une licence de station de radio ou de télévision de Time Warner vers AT&T. Or Time Warner n'a qu'une seule chaîne régulée par la FCC, WPCH-TV à Atlanta, dont il pourrait facilement céder la licence pour éviter que l'autorité de tutelle ne soit saisie de la méga-fusion.

Les analystes craignent que les choses ne soient plus compliquées.

"La direction (d'AT&T) base son argumentaire sur le fait que les fusions verticales sont historiquement approuvées (par les autorités), mais avec le climat actuel à Washington on pense que c'est plus risqué que d'habitude", déclare Colby Synesael, analyste chez Cowen & Co.

L'annonce de la fusion, à un peu plus de deux semaines de l'élection présidentielle du 8 novembre, a été accueillie avec scepticisme par des responsables politiques démocrates et républicains, le candidat républicain à la Maison blanche Donald Trump annonçant même qu'il l'interdirait.

"A ce stade, on n'est pas disposé à aller au-delà d'une probabilité de 50-50 pour que cette fusion reçoive l'aval des autorités", écrit MoffettNathanson Research dans une note, en abaissant par ailleurs sa recommandation sur Time Warner à "neutre" mais avec un objectif de cours relevé de huit dollars à 100.

De même, Credit Suisse a réduit sa recommandation sur le groupe de médias de "surperformance" à "neutre", avec un objectif de cours porté de 90 à 107,50 dollars.

"Nous pensons que la l'offre est correctement valorisée au vu des résultats et du cash flow, que la probabilité d'une contre-offre est faible et que la transaction fera l'objet d'un examen attentif de la part des régulateurs", explique Omar Sheikh, l'analyste de Credit Suisse, dans une note. "Nous voyons de meilleures opportunités ailleurs dans les médias US."

(avec la contribution de Malathi Nayak, Véronique Tison pour le service français)

Valeurs associées

-0.85%
-0.07%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 24/10/2016 à 17:42:37.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.