Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Armement: l'italien Leonardo met fin aux négociations pour une alliance avec le franco-allemand KNDS
information fournie par Boursorama avec AFP 11/06/2024 à 20:26

( AFP / MARCO BERTORELLO )

( AFP / MARCO BERTORELLO )

Le géant italien de l'aéronautique et de la défense Leonardo a annoncé mardi "l'interruption" des discussions au sujet d'une "alliance stratégique" avec le groupe d'armement franco-allemand KNDS engagées en décembre en vue de "créer un véritable groupe européen de défense".

"Malgré les efforts entrepris", les négociations avec KNDS "en vue de définir une configuration commune" pour le programme de char de combat principal de l'armée italienne et de "développer une collaboration industrielle plus large" ont été "interrompues", indique Leonardo dans un communiqué, sans plus de précisions.

Leonardo "confirme son engagement à fournir à l'armée italienne" une "solution performante" et "actualisée qui répond aux exigences actuelles".

Le groupe, présent dans l'aéronautique et l'électronique de défense, a intégré en 2015 dans son portefeuille Oto Melara, le constructeur historique des chars et blindés italiens.

En annonçant mi-décembre sa volonté de nouer une alliance avec KNDS, l'ambition affichée par le groupe italien était de "créer de nouvelles capacités de production et de développement en Italie et à les utiliser pour de futurs projets européens d'exportation".

Leonardo et KNDS avaient alors conclu un accord pour travailler ensemble à la fourniture envisagée par Rome de 133 chars Leopard 2A8 pour l'armée de Terre italienne.

Le char Leopard est produit par KMW, branche allemande de KNDS, et Rheinmetall.

Au-delà, cette alliance laissait augurer d'une participation de Leonardo, et donc de l'Italie, au programme franco-allemand MGCS de futur char de combat, dans lequel Rome a un statut d'observateur.

"A ce stade nous évaluons seulement les stratégies technologiques", mais "il n'est pas impossible" d'envisager à terme une éventuelle entrée au capital de KNDS", avait expliqué en mars le directeur général de Leonardo, Roberto Cingolani.

Les ministres français et italien de la Défense avaient par ailleurs signé une lettre d'intention entre les deux États afin d'encadrer cette alliance.

Dans son communiqué, Leonardo affirme rester "bien positionné pour les développements futurs" du programme MGCS également par le biais d'une coopération avec d'autres partenaires internationaux qualifiés".

Valeurs associées

21.18 EUR MIL -5.28%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.