Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Aoun demande à Lazard de continuer à conseiller le Liban pour les négociations avec le FMI
information fournie par Reuters30/09/2021 à 12:19

BEYROUTH, 30 septembre (Reuters) - Le président libanais Michel Aoun a demandé jeudi au groupe Lazard, qui avait mis au point le plan de redressement économique du pays l'an dernier, de poursuivre son rôle de conseiller financier en vue de la reprise des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI).

Cette demande intervient alors que Michel Aoun recevait des représentants du cabinet de conseil financier international, selon un communiqué publié sur le compte Twitter de la présidence.

Lors de la réunion, le président libanais a souligné que Lazard devait réviser son plan afin de renforcer la position du Liban au cours des négociations avec le FMI.

Le Premier ministre libanais Najib Mikati a déclaré lundi qu'il discuterait lors d'une réunion avec Lazard de la manière dont le plan pourrait être développé en une vision "plus réaliste" pour faire sortir le pays de la crise.

Élaboré à l'origine pour aider le gouvernement précédent, le plan de redressement financier du cabinet de conseil évaluait à quelque 90 milliards de dollars (77 milliards d'euros) le trou à combler dans les finances du Liban.

Les banques ont cependant rejeté le plan initial, censé servir de base à des négociations avec le FMI, alors que le Liban est plongé depuis près de deux ans dans l'une des pires crises économiques de son histoire.

(Reportage Maha El Dahan; version française Anait Miridzhanian, édité par Sophie Louet)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.