Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Alpine lance sa première voiture électrique à l'assaut de Mini
information fournie par Boursorama avec AFP 13/06/2024 à 14:41

( AFP / MIGUEL MEDINA )

( AFP / MIGUEL MEDINA )

Le constructeur français Alpine, filiale de Renault, a présenté jeudi sa première voiture électrique, une petite sportive qui doit concurrencer la Mini.

L'Alpine A290 est une version musclée de la Renault 5, avec une carrosserie élargie et des croix sur les phares, évoquant le rallye.

Elle doit concurrencer la citadine britannique Mini et "ce qui va arriver" chez les autres constructeurs en termes de petites sportives électriques premium, a indiqué le patron de la marque, Philippe Krief, lors d'une présentation à la presse sous embargo, fin mai.

Cette A290 qui renvoie aux petites sportives des années 1980 "fait le lien" entre la sportive A110, seul modèle d'Alpine actuellement commercialisé, et la nouvelle gamme électrique du constructeur, qui comptera sept véhicules au total dont plusieurs SUV, a souligné Philippe Krief, un ancien de Ferrari.

Fabriquée à Flins (Yvelines) aux côtés de la Renault 5, l'A110 sera mise en vente fin 2024 à un prix autour de 38.000 euros.

Elle reprend le moteur de la Renault Mégane, avec une puissance moyenne de 220 chevaux. Avec une batterie de taille limitée, et donc plus légère, elle propose une autonomie de 380 kilomètres.

Pour ce type de modèle, la performance pour passer de "0 à 100 km/h ne sera plus aussi importante", a souligné la directrice produit d'Alpine, Sovany Ang. "L'émotion, l'agilité seront plus importantes".

Son comportement, à l'accélération comme en courbe, ont été calqués sur l'A110, selon les ingénieurs d'Alpine.

Le son du moteur électrique a été remodelé et amplifié pour accompagner les accélérations. Sur le volant, un bouton rouge permet de gagner quelques chevaux pour dépasser, comme sur une formule 1. Et l'ordinateur de bord propose des "défis" (accélération, courbes) au conducteur.

La marque du groupe Renault va monter en cadence avec l'arrivée rapide de nouveaux modèles et l'ouverture de nouvelles concessions en Europe. Mais "le plus difficile est de créer la marque pour aller aux Etats Unis", où la notoriété d'Alpine est balbutiante, a souligné Philippe Krief.

Valeurs associées

48,01 EUR Euronext Paris -1,01%

3 commentaires

  • 13 juin 17:43

    Un échec garanti !


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.