Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Aéronautique : les valeurs moyennes préférées de Gilbert Dupont

Boursorama 21/06/2017 à 08:15

Gilbert Dupont est à l'acaht sur Latécoère avec un objectif de cours de 5,30 euros. (crédit : Latécoère)

Alors que le Salon du Bourget s’ouvre aujourd’hui, les valeurs de l’aéronautique évoluent en haute altitude. Airbus progresse de près de 22% depuis le début de l'année et vient d’établir un nouveau plus-haut absolu en séance à 76,98 euros. Même chose pour l’équipementier aéronautique Safran qui gagne lui 18% et a touché les 81,05 euros aujourd'hui.

De nouveaux contrats au Bourget

Les investisseurs misent sans doute sur de nouveaux contrats pour faire grimper un peu plus des titres qui ont déjà connu une ascension impressionnante.

Sur cinq ans, Airbus et Safran ont progressé de plus de 180% en Bourse. De telles performances boursières ne sont pas isolées et le secteur aéronautique français se paie désormais cher, très cher même puisqu’il qui est au plus-haut depuis dix ans, avec une prime de 53% en moyenne en termes de PER et de ratio valeur d’entreprise sur résultat opérationnel.

Le secteur pèse près de 60 milliards d'euros en France. (crédit : Idix)

Le directeur commercial d'Airbus, John Leahy a toutefois mis en garde, il faut s’attendre à une édition «très, très ralentie pour les commandes d'Airbus comme pour l'ensemble de l'industrie».

Un contexte toujours favorable

Pourtant, dans une note parue aujourd’hui, Gilbert Dupont estime que «le contexte est toujours favorable pour l’industrie aéronautique». Le bureau d’analyses ne s’inquiète pas outre mesure du trou d’air dans les commandes préférant mettre en avant la taille énorme du carnet de commandes des grands avionneurs : «10 ans de livraisons pour Airbus et 7,6 pour Boeing».

Pour Gilbert Dupont, le principal enjeu pour les trimestres à venir reste plutôt «d’assurer la montée en cadence des programmes à succès pour les deux constructeurs Airbus et Boeing (A350, A320neo, B737MAX)». 

Et le bureau d’analyses d’ajouter : «Même si certains facteurs susceptibles de perturber le cycle actuel méritent d’être surveillés (géopolitique, pétrole, parité euro-dollar), nous ne percevons pas à ce stade de réel signe d’un retournement de cycle à court terme. Nous conservons par conséquent un biais sectoriel positif et nous continuons de tabler sur une croissance de la production d’Airbus et Boeing de 4,5% par an en moyenne sur 2016-20.»

Valorisations élevées, sélectivité accrue

En conséquence il s’est intéressé aux petites valeurs du secteur qu’il suit avec, un peu la même philosophie : une vision plutôt favorable à moyen terme mais une sélectivité accrue en raison des valorisations actuelles.  

Parmi ses valeurs préférées, Gilbert Dupont met en avant Latécoère sur laquelle il est à acheter avec un objectif de cours de 5,30 euros. Il apprécié notamment «une valorisation peu exigeante (VE / Ebit ajusté de 8,2) et un important potentiel de redressement des free cash flows».

Il est également positif pour Figeac Aero qu’il relève d’«accumuler» à «acheter» avec un objectif de cours de 24,30 euros.Le repli du cours lui semble offrir un bon point d’entrée alors que le discours moins ambitieux pour 2019-2020 limite selon lui les risques de déception.

Gilbert Dupont est à accumuler avec un objectif de cours de 40 euros sur Lisi tout en pointant une valorisation supérieure de 50% aux ratios historiques. Enfin, il abaisse sa recommandation d’«acheter» à «accumuler» sur Sogeclair avec un objectif de cours de 46 euros après la hausse de 103% du titre en un an.

Laurent Grassin (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

+0.71%
+0.60%
+0.48%
+0.25%
+0.47%
-2.53%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.