Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À l'approche de la COP 26, le Royaume-Uni multiplie les annonces pour verdir son système financier
Novethic03/03/2021 à 07:15

À l'approche de la COP 26, le Royaume-Uni multiplie les annonces pour verdir son système financier

À l'approche de la COP 26, le Royaume-Uni multiplie les annonces pour verdir son système financier

Nouvelle banque publique pour financer les infrastructures vertes, mobilisation de l'épargne des citoyens, lancement du premier Green bond souverain... En amont de la COP26 à Glasgow, le gouvernement britannique multiplie les projets pour financer sa transition écologique. Un moyen pour lui de montrer à la communauté internationale qu'il prend son rôle d'organisateur de la COP au sérieux.

Le gouvernement britannique investit pleinement son rôle d'organisateur de la COP26 de Glasgow (Écosse) qui se tiendra en novembre prochain. Il multiplie les mesures visant à rendre plus durable son économie et son système financier. À l'occasion de la présentation du budget, ce mercredi 3 mars, Rishi Sunak, ministre des Finances du Royaume-Uni va ainsi  annoncer la création d'une nouvelle banque dont l'objet consistera à financer de nouvelles infrastructures dans le pays.

Le gouvernement britannique ne lésine pas sur les moyens, en proposant de la doter de 12 milliards de livres de capital, auxquels s'ajouteront 10 milliards de livres de prêts garantis par l'État. Ces 22 milliards de livres, qui doivent permettre de lever jusqu'à 40 milliards de livres de co-investissements privés, doivent à la fois permettre de relancer l'économie post-Covid, mais aussi d'assurer la transition écologique du pays. La banque publique devrait ainsi financer le développement d'infrastructures de transport ou d'énergies renouvelables.

La création de cette nouvelle banque publique est une conséquence directe du Brexit. Lorsqu'il était encore membre de l'Union européenne, le Royaume-Uni pouvait en effet bénéficier du soutien de la Banque européenne d'investissement (BEI) pour le financement de ses infrastructures et de son économie. La BEI a elle-même décidé l'année dernière de devenir une banque du climat, notamment en ne finançant plus les énergies fossiles.

Verdir la City

Le gouvernement de Boris Johnson semble bien décidé à faire œuvre de bonne conduite verte avant la COP26, et ce malgré le Brexit. Un moyen aussi de montrer que le Royaume-Uni reste capable de compter sur la scène internationale malgré sa sortie de l'Union européenne. Au mois de novembre dernier, le ministre des Finances avait ainsi déjà présenté une nouvelle stratégie pour verdir la City et faire de Londres une capitale attractive pour la finance durable. Reporting climatique, nouveaux financements verts,... Rishi Sunak avait déroulé un véritable plan d'attaque avec pour ambition de demeurer un centre financier attractif après le Brexit et de mettre en place une stratégie climatique pour le pays.

Dans le cadre de cette stratégie, le Royaume-Uni prévoit ainsi d'émettre son premier Green bond souverain cette année. Les modalités ne sont pas encore connues, mais ces obligations permettent d'emprunter de l'argent sur les marchés financiers uniquement pour financer des projets verts. La France a été l'un des premiers pays à émettre un Green bond en 2017, qui a permis de financer des projets de recherche dans les énergies renouvelables, des projets d'agriculture biologiques, etc.

Cette obligation verte britannique devrait par ailleurs s'accompagner d'un deuxième instrument, un "Green savings bond". Cette obligation a le même objet que la première, avec une différence importante : ce sont les épargnants qui pourront prêter de l'argent à l'État. Avec un double intérêt pour le gouvernement, car il permettra non seulement de mobiliser l'épargne des particuliers sur des projets verts, mais aussi de clamer haut et fort auprès des citoyens son engagement pour le climat. Une véritable campagne de communication pré-COP26 !

Arnaud Dumas, @ADumas5

Retrouvez cet article sur Novethic.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer