1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

311 fonds " durables" labellisés en Belgique
Newsmanagers15/11/2019 à 12:00

(NEWSManagers.com) - La fédération du secteur financier belge Febelfin et l' agence de labellisation indépendante CLA ont dévoilé, mercredi 6 novembre à Bruxelles, la feuille de route du nouveau label pour les fonds durables Towards Sustainability.

Près de neuf mois se sont écoulés entre la présentation au marché local des standards et de la méthodologie retenus pour le label durable belge Towards Sustainability et la publication de la liste des premiers lauréats (311 au total).

Ce nouveau venu dans le panorama européen des labels responsables a pour but pêle-mêle d'écarter le risque de " greenwashing" , d'améliorer les pratiques du marché belge en matière de durabilité mais surtout de fournir une norme aux investisseurs. Une norme certes " minimale mais exigeante" selon ses promoteurs et qui s'adresse à tous les investisseurs. En Belgique, les encours des fonds durables s'élevaient à 22,35 milliards d' euros à la fin du deuxième trimestre 2019.

Aussi le label n'est-il pas uniquement focalisé sur le vert, l' énergie ou le climat et englobe les problématiques sociales et de gouvernance, marquant ainsi sa différence avec ses pairs français ou luxembourgeois comme l' ont fait remarqué Febelfin et l' agence de labellisation indépendante CLA lors d' une conférence de presse à Bruxelles le 6 novembre. Ceci explique aussi pourquoi la Belgique compte déjà, après une seule vague de labellisation, plus de produits estampillés durables que ses voisins.

Parmi les 311 produits labellisés, provenant de 41 sociétés différentes, figurent 247 fonds d' investissement, 24 ETF, 28 fonds d' assurance dit de branche 23, sept produits d' épargne ainsi que 5 autres produits. Selon la liste disponible sur le site towardssustainability.be, cinq sociétés de gestion françaises ont vu certains de leurs produits labellisés par CLA : Axa, BNP Paribas, DNCA, La Financière de l' Echiquier et Sycomore AM. Plus d' un quart des produits labellisés (79) sont distribués par BNP Paribas. Les gestionnaires belges tels que Candriam, KBC et Degroof Petercam sont bien présents dans la liste. Par ailleurs, neuf indices se sont également vus attribuer le label.

Deuxième vague de labellisation en février 2020

Plus de 400 produits d'une cinquantaine de sociétés ont postulé au label Towards Sustainability en mai-juin 2019. De juillet à octobre, un organe de vérification composé du forum Ethibel, de l'Université d'Anvers et de l'ICHEC ont passé au crible les candidats avant que CLA ne prenne la décision finale de leur attribuer ou non l'étiquette durable belge. Chaque année, les produits labellisés seront réexaminés pour déterminer la prolongation ou le retrait de leur label. Une deuxième vague de labellisation est prévue pour février 2020. Une centaine de fonds, distribués par 15 nouvelles sociétés, sont actuellement analysés. Après ce cycle initial, quatre cycles de labellisation par an seront mis en place (mai, août, novembre et février).

Febelfin et CLA ont insisté sur la transparence apportée par le label sur les fonds durables. Chaque produit labellisé a en effet droit à sa carte d' identité détaillée sur le site internet du label (approche employée, exclusions recensées, politiques de durabilité appliquées ou encore data utilisée).

" Le label Towards Sustainability est une gigantesque avancée pour la transparence des fonds. Dans certains cas, l' information est manquante, soit parce qu' il n' y a pas de politique de durabilité sur un sujet en particulier soit parce qu' il n' est pas possible d' obtenir les informations sur certains investissements " , a expliqué Olivier Marquet, président du conseil d' administration de CLA, en conférence de presse. Le manque de données sur les investissements des gestionnaires dans le secteur de l'énergie ou de l'électricité mais aussi d'indicateurs standards sur l'empreinte carbone ont notamment été ciblés.

" Certains gestionnaires, notamment anglo-saxons, ont dû faire un très gros effort, pour formaliser leurs politiques de durabilité. Ils avaient des procédures en place mais rien de formalisé. Certains ont modifié la composition de leurs portefeuille. Nous avons fait bouger l' ensemble du marché " , a ajouté Olivier Marquet. Les normes de qualité retenues pour le label ne sont " pas parfaites " , a concédé Karel Van Eetvelt, directeur général de Febelfin, répondant aux critiques de gestionnaires comme Triodos - qui regrettent une norme trop basse et la non-exclusion du pétrole et du gaz - mais c' est " un point de départ " .

Les critères du label seront revus tous les deux ans à l' occasion d' une consultation entre les diverses parties prenantes. Un comité sera mis sur pied en 2022 pour conseiller le conseil d' administration de CLA sur les amendements à apporter aux normes de qualité du label. Karel Van Eetvelt a également assuré que le label Towards Sustainability serait en conformité avec le plan d'action pour la finance durable de la commission européenne.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer