Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'UE veut imposer un port universel pour recharger les appareils électroniques
information fournie par Reuters23/09/2021 à 15:18

L'UE VEUT IMPOSER UN PORT UNIVERSEL POUR RECHARGER LES APPAREILS ÉLECTRONIQUES

L'UE VEUT IMPOSER UN PORT UNIVERSEL POUR RECHARGER LES APPAREILS ÉLECTRONIQUES

par Foo Yun Chee

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne souhaite imposer un connecteur universel pour recharger la plupart des appareils électroniques dans le cadre d'une proposition présentée jeudi par la Commission européenne, un projet susceptible d'affecter davantage Apple qui utilise un connecteur spécifique sur ses iPhone.

Ce projet, en débat depuis dix ans, doit permettre selon l'exécutif européen de préserver davantage l'environnement et de faire économiser aux utilisateurs 250 millions d'euros par an.

Selon la proposition de la Commission, tous les smartphones, tablettes, appareils photos, écouteurs, haut-parleurs portables et consoles de jeux vidéos portables vendus dans l'Union européenne doivent être équipés d'un port USB-C.

Ce port permettrait de recharger indifféremment les appareils qui ne seraient plus vendus avec de nouveaux chargeurs.

L'exécutif européen souhaite également une révision des règles dites d'éco-conception afin que les alimentations externes soient interopérables, ce qui constituerait la dernière étape vers un chargeur universel.

La Commission a dit ne pas viser spécifiquement Apple mais avoir pris cette décision parce que les entreprises ne sont pas parvenues à s'entendre sur une solution commune en dépit d'une décennie de discussions qui ont toutefois ramené le nombre de types de chargeurs de téléphones mobiles de 30 à trois.

Le groupe à la pomme a exprimé son opposition à cette proposition.

"Nous demeurons préoccupés par le fait qu'une réglementation stricte imposant un seul type de connecteur étouffe l'innovation au lieu de la stimuler, ce qui nuira aux consommateurs en Europe et dans le monde", écrit Apple dans un communiqué.

Le fabricant de l'iPhone a également fait part de ses inquiétudes sur le délai de 24 mois accordé aux entreprises pour qu'elles se mettent en conformité avec la nouvelle législation si elle est adoptée.

Thierry Breton, commissaire européen à l'Industrie, a comparé la pléthore de câbles de recharge sur le marché à un serpent de mer.

"Mon travail consiste à tuer ces serpents de mer chaque fois que je le peux", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Thierry Breton a également rejeté les arguments d'Apple: "Je connais ces entreprises depuis des années. Chaque fois que nous faisons une proposition, elles commencent à dire 'oh, ce sera contre l'innovation'. Non, ce n'est pas contre l'innovation, ce n'est contre personne. Comme tout ce que fait la Commission, c'est pour les consommateurs", a-t-il plaidé.

Les iPhone d'Apple utilisent un connecteur propriétaire, baptisé Lightning, tandis que la plupart des smartphones sous Android sont équipés d'un connecteur USB-C. Les deux formats sont incompatibles entre eux.

Selon une étude de la Commission, la moitié des chargeurs vendus avec les téléphones portables en 2018 disposaient d'un connecteur USB micro-B, 29% d'un connecteur USB-C et 21% d'un connecteur Lightning.

Un feu vert du Parlement européen et des Etats membres sera nécessaire pour que la proposition de la Commission soit adoptée.

(Reportage Foo Yun Chee; version française Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

2 commentaires

  • 23 septembre15:49

    Là on comprend pourquoi l on paie ces dépités ...ils en parlent depuis 2009 ... que 12 ans ??!! Mon père était maçon en 1960 , le sac de ciment de 50kg, était lourd, les maçons ont demandé de le réduire comme le sac de plâtre à 35 kg ... La loi est passée en 1996 .. mon père était mort .... 36 ans ... si les radars vous arrivent 36 ans plus tard .... comme les impots quoi