Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'enquête sur l'effondrement du pont de Gênes terminée, selon des sources
Reuters22/04/2021 à 10:16

L'ENQUÊTE SUR L'EFFONDREMENT DU PONT DE GÊNES TERMINÉE, SELON DES SOURCES

L'ENQUÊTE SUR L'EFFONDREMENT DU PONT DE GÊNES TERMINÉE, SELON DES SOURCES

MILAN (Reuters) - Le parquet de Milan a terminé son enquête sur l'effondrement du pont Morandi à Gênes et il prépare de possibles inculpations contre 69 anciens employés d'Atlantia et des fonctionnaires, a-t-on appris jeudi de sources ayant une connaissance directe du dossier.

L'effondrement de ce pont, exploité par la société Autostrade per l'Italia, filiale d'Atlantia, a fait 43 morts le 14 août 2018 et a mis au jour l'état de délabrement de certaines infrastructures en Italie.

Le parquet a enquêté pour déterminer si les dirigeants et des employés d'Autostrade per l'Italia et de SPEA, autre filiale d'Atlantia, avaient correctement entretenu le pont autoroutier et si les fonctionnaires du ministère des Transports avaient exercé une surveillance suffisante de ces travaux.

Atlantia et ses deux filiales ont refusé de s'exprimer sur le sujet.

Une fois l'enquête close, les personnes ou entités mises en cause disposent de trois mois pour réagir. Le parquet peut ensuite demander des inculpations ou abandonner les poursuites.

(Emilio Parodi, avec Francesca Landini; version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • emile69
    22 avril10:37

    Bravo. Espérons que les dirigeants d'Atlantia seront aussi inculpés. Et non uniquement les lampistes, comme trop souvent.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer