Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite

Dépêches

  • AFP23.10.201811:45

    Le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau a estimé mardi qu'une progressivité de la CSG pour les retraités, défendue par certains députés de la majorité, "n'est pas la bonne façon de répondre" à la question de leur pouvoir d'achat. Un amendement au projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), examiné à l'Assemblée à partir de mardi, prévoit cette progressivité, mais la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn s'est dite lundi "pas favorable" à une CSG "plus progressive" pour les retraités

  • Boursorama avec AFP23.10.201810:503

    Un amendement déposé par des députés La République en marche prévoit que la hausse de 1,7 point de CSG serait annulée pour les retraités touchant moins de 1.600 euros par mois et augmentée au-delà de 3

  • Boursorama avec AFP23.10.201809:169

    Le Parisien dévoile une étude affirmant que les complémentaires santé devront être obligées de répercuter le reste à charge zéro sur leurs assurés, notamment sur les retraités. Les retraités vont-ils devoir faire un "effort", comme leur demande Emmanuel Macron, supplémentaire ? Après la hausse de la CSG (Contribution sociale généralisée), le report d'octobre 2018 à janvier 2019 de la revalorisation des pensions et la limitation à 0,3% de la revalorisation des retraites et des prestations sociales en 2019 et 2020, bien en deçà de l'inflation, ils pourraient également subir de plein fouet le "reste à charge zéro"

  • AFP23.10.201809:05

    Le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau a estimé mardi qu'une progressivité de la CSG pour les retraités "n'est pas la bonne façon de répondre" à la question de leur pouvoir d'achat. Un amendement projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), examiné à l'Assemblée à partir de mardi, prévoit cette progressivité, mais la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn s'est dite lundi "pas favorable" à une CSG "plus progressive" pour les retraités

  • AFP21.10.201814:281

    Vers le reste à charge zéro, concrétisation des plans santé et pauvreté mais aussi quasi-gel des pensions de retraite et incitation accrue aux médicaments génériques: voici cinq points forts du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019. Excédentaire moyennant des coups de rabot Depuis 18 ans, la Sécurité sociale n'avait pas présenté de budget positif: 700 millions d'euros d'excédent sont prévus en 2019 pour les quatre branches du régime général et le Fonds de solidarité vieillesse (FSV)

  • Boursorama avec AFP19.10.201815:359

    Dans un entretien au Figaro, le Haut commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye se dit ouvert aux pensions de réversion pour les couples pacsés, tout en précisant que dans ce cas il "faudra(it) mettre une durée minimum". Les pensions de réversion, qui permettent aux veufs de toucher une partie de la retraite de leur conjoint décédé, verront leurs règles "harmonisées" dans le cadre de la réforme des retraites, a répété le Haut commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye dans un entretien au Figaro vendredi 19 octobre

  • AFP19.10.201812:44

    La réforme des retraites va "harmoniser" les règles des pensions de réversion et "pourquoi pas" ouvrir ce dispositif aux couples pacsés "mais il faudra mettre une durée minimum", a déclaré Jean-Paul Delevoye dans un entretien au Figaro vendredi. "On ne supprime pas la réversion (

  • AFP18.10.201820:3935

    Des milliers de retraités ont manifesté jeudi contre la hausse de la CSG et le coup de rabot sur les pensions prévu l'an prochain, espérant accentuer les "craquements" apparus au grand jour entre le gouvernement et une partie des députés de la majorité. "Une vie à travailler, une vie à cotiser et maintenant rackettés": la pancarte aperçue dans le cortège parisien rappelle celles des manifestations de septembre 2017, mars et juin 2018

  • AFP Video18.10.201820:31

    A Paris, des milliers de retraités manifestent contre la hausse de la CSG et le coup de rabot sur les pensions prévu l'an prochain. Ils espèrent ainsi accentuer les divergences apparues au grand jour entre le gouvernement et une partie des députés de la majorité

  • Le Particulier18.10.201814:434

    Selon sa veuve Laeticia, Johnny Hallyday a exprimé le vœu d'exclure de son testament ses enfants issus de précédentes unions. Cette disposition serait conforme au droit en vigueur en Californie, l'Etat américain où il résidait habituellement

  • AFP18.10.201813:22

    Trois Français sur quatre jugent "important de pouvoir choisir le moment de leur départ à la retraite", selon une vaste enquête en ligne auprès de 120.000 personnes, dont la CFDT a présenté jeudi les premiers résultats

  • AFP18.10.201808:298

    Les retraités, qui s'apprêtent à subir l'an prochain un coup de rabot sur leurs pensions après déjà la hausse de la CSG cette année, sont à nouveau appelés à manifester jeudi contre les choix budgétaires du gouvernement, que contestent aussi certains députés de la majorité. Les neuf syndicats et associations de retraités (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR et UNRPA) déjà à l'origine des manifestations de septembre 2017, mars et juin 2018, ont convoqué cette quatrième journée de "mobilisation générale"

  • Boursorama avec Newsgene17.10.201816:2211

    Un amendement qui prévoit « une progressivité » de la hausse de la CSG en fonction des revenus a été adopté en commission ce mardi. Il est porté par une vingtaine d'élus LREM contre l'avis du gouvernement

  • AFP17.10.201812:2429

    Contre la hausse de la CSG et le coup de rabot sur les pensions prévu l'an prochain, les retraités sont à nouveau appelés à manifester "massivement" jeudi contre les choix budgétaires du gouvernement. Jamais trois sans quatre: après les journées d'action de septembre 2017, mars et juin 2018, neuf syndicats et associations de retraités (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR et UNRPA) relancent la "mobilisation générale" contre une politique qui risque de "les appauvrir"

  • Boursorama avec Newsgene17.10.201808:0810

    Les droits de succession et de donation atteindront 14,4 milliards d'euros l'an prochain, selon un rapport de la commission des finances. Les rentrées fiscales auront ainsi augmenté de 60% depuis 2012

  • Le Revenu17.10.201807:30

    Outre l'argent de poche et les divers cadeaux ou récompenses usuelles qui ne doivent pas être déclarés, les grands-parents peuvent faire des dons exonérés de droits, beaucoup plus avantageux fiscalement que d'attendre la transmission au décès. En aidant vos petits-enfants à financer leurs études par exemple, ou en les logeant, vous allégez aussi les charges de vos enfants

  • Le Cercle des économistes15.10.201812:332

    La réforme des retraites est bel et bien enclenchée. Le Haut-commissaire à la réforme des retraites a réuni les partenaires sociaux la semaine dernière pour lancer la concertation

  • Edit-Place15.10.201807:55

    Les pensions des retraites complémentaires dans le privé augmenteront de 0,6 % en novembre. Une revalorisation inférieure d'un point à l'inflation

  • Le Revenu13.10.201808:318

    La retraite suscite toujours de nombreuses interrogations : à quel âge est-il possible de la prendre ? Combien de trimestres faut-il valider ? Où et comment s'informer ?  L'âge de départ en retraite est aujourd'hui de 62 ans pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1955. Pour les générations précédentes, cet âge diffère en fonction de l'année de naissance

  • Boursorama avec Newsgene12.10.201817:334

    Alors que la réforme des retraites est en préparation, les Français se disent insatisfaits du régime actuel selon une récente étude de l'Ifop. Les actifs se montrent d'ailleurs très inquiets, estimant qu'ils vivront moins bien que leurs parents au moment de profiter de leur pension

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Guides

Les Guides vous proposent des rubriques d'aide et d'information synthétique sur l'ensemble des thèmes liés aux préoccupations familiales, patrimoniales et financières des particuliers

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.