Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Simulateurs Immobilier

Évaluez votre capacité d’emprunt en fonction de vos revenus

La capacité d'emprunt est étroitement liée au taux d'endettement. Il s'agit de la part de vos revenus que vous pouvez consacrer au remboursement de votre prêt immobilier. Il est également pris en compte dans le cadre d'un crédit à la consommation.

Qu'est-ce que la capacité d'emprunt ?

La capacité d'emprunt désigne le montant qu'il vous est possible d'emprunter auprès d'un établissement bancaire. C'est une information essentielle dans le cadre d'un emprunt immobilier car elle permet de vous faire une idée juste du type de biens que vous êtes en capacité d'acheter.

Des calculateurs en ligne donnent une prévision du montant de votre capacité d'emprunt. A noter, le simulateur de Boursorama est plafonné en fonction de vos revenus, afin que vos charges n'excèdent pas une certaine part de votre budget. Cette limite vise à protéger les ménages d'un risque potentiel de surendettement.

Ce qui entre en compte dans le calcul de la capacité d'emprunt

Plusieurs éléments influencent le calcul de votre capacité d'emprunt :

  • Vos revenus mensuels ;
  • Les revenus mensuels de votre co-emprunteur ;
  • Vos charges mensuelles (dont mensualités) ;
  • Votre apport ;
  • La durée de votre emprunt ;

Les revenus du ménage

Vos revenus sont le critère essentiel pour obtenir un prêt qui correspond à votre projet. Naturellement, plus vos revenus sont élevés, plus la banque sera disposée à vous prêter une somme importante. La stabilité professionnelle et des revenus réguliers sont un autre élément d'appréciation important pour que la banque accepte votre dossier.

Les travailleurs indépendants, les chefs d'entreprise et autres professions qui ne bénéficient pas d'un salaire mensuel régulier peuvent tout de même prétendre à un crédit. Les bénéfices liés à leur activité serviront de garantie auprès de la banque. Il est donc préférable d'avoir lancé son activité depuis quelques années avant de faire une demande de prêt.

Les charges mensuelles du ménage

Le calcul de votre capacité d'emprunt se fait en fonction de votre revenu disponible. Celui-ci s'obtient en retranchant de vos ressources les charges qui vous incombent. Dans la catégorie des charges, il faut intégrer toutes les mensualités liées à d'éventuels crédits en cours (crédit auto, consommation, immobilier...).

Un loyer est également une charge si, une fois l'achat réalisé, vous continuez à vivre dans le logement loué.

Les pensions alimentaires, qui concernent tout ce qui est nécessaire à la vie d'un enfant majeur par exemple (nourriture, logement, frais médicaux), sont considérées comme une charge qui vient diminuer votre capacité d'emprunt.

Un apport de minimum 10% du prêt immobilier est recommandé

L'apport personnel est un élément important dans un dossier immobilier. Il correspond au montant que vous mettez de votre poche au moment d'acheter un bien. Un bon apport témoignera donc du sérieux de votre engagement et de votre capacité à gérer un budget.

Le montant minimum recommandé pour un apport est d'au moins 10% du prêt immobilier. En plus de couvrir une partie de la valeur du bien acheté, il viendra généralement financer les coûts annexes de la transaction tels que les frais de notaires ou bien les frais d'agence. Obtenir un prêt sans apport reste théoriquement possible, même si le cas est souvent réservé aux ménages ayant des revenus stables et très élevés.

Allonger son crédit pour augmenter sa capacité d'emprunt immobilier

Il est possible d'augmenter sa capacité d'emprunt en jouant sur la durée du crédit. Le but est ici de réduire le montant des mensualités afin que celles-ci ne vous mettent pas en situation de surendettement. Pour rappel, les mensualités correspondent au montant à verser chaque mois à la banque pour rembourser le crédit. En allongeant la durée de votre emprunt (de 15 à 20 ans par exemple), vous augmentez le nombre total de mensualités à verser mais en diminuez le montant mensuel. De ce fait, comme votre revenu est inchangé, votre capacité d'emprunt augmente.

A noter toutefois qu'une augmentation de la durée d'un emprunt s'accompagne souvent d'une augmentation du taux d'intérêt, prix à payer pour que la banque s'engage sur une plus longue période. Le coût total de votre crédit augmente donc, bien que ses mensualités diminuent.

Augmenter sa capacité d'emprunt immobilier grâce au PTZ

Jusqu'à la fin de l'année 2023, il est encore possible de faire une demande de prêt à taux zéro (PTZ). Le PTZ est un prêt, d'une maturité de 20 à 25 ans, dont la particularité est de ne donner lieu à aucun intérêt à rembourser. Son objectif est d'aider les ménages, à revenus modestes ou intermédiaires, à financer une partie de leur projet immobilier. Quelques conditions existent cependant :

  • Ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale sur les deux dernières années précédant le prêt ;
  • Le PTZ ne peut pas financer l'entièreté d'un achat immobilier. Il doit être complété par d'autres prêts, dont le montant doit obligatoirement être supérieur au PTZ ;
  • Le montant du PTZ dépend de vos ressources. Pour l'obtenir, vos revenus ne doivent pas dépasser un certain niveau ;
  • Le montant du PTZ dépend de la zone dans laquelle vous habitez.

La demande pour obtenir un PTZ est à faire auprès d'un établissement de crédit. Il faut signaler qu'il n'existe pas de droit au crédit en France. La banque peut donc vous le refuser de manière discrétionnaire.

Effectuer une simulation de sa capacité d'emprunt en ligne

Il est possible d'estimer votre capacité d'emprunt sur internet grâce à des simulateurs. Pour ce faire, il vous faudra renseigner :

  • La taille de votre ménage (seul ou à deux) ;
  • Vos revenus mensuels ;
  • Vos charges mensuelles ;
  • La durée de votre emprunt (10, 15, 20 ou 25 ans).

A noter qu'une simulation est possible soit à partir de vos revenus, soit des mensualités que vous souhaitez avoir à verser. La seconde option est intéressante pour contenir ses remboursements sous un certain seuil.

Retrouvez tous nos simulateurs immobiliers :

Annonces immobilières