Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Label ISR : Investir dans des fonds ISR pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique
Partenaire29/04/2021 à 10:30

(Crédits photo : Pexels - Markus Spiske )

(Crédits photo : Pexels - Markus Spiske )

Une tribune rédigée par le Label ISR

A l'heure où le réchauffement climatique est un enjeu crucial pour l'avenir de nos sociétés et de notre planète, mobiliser davantage l'épargne des Français vers des fonds ISR constitue une impérieuse nécessité pour permettre le développement d'une économie plus durable et plus respectueuse de l'environnement.

Cinq ans après la signature de l'Accord de Paris, la lutte contre le réchauffement climatique demeure plus que jamais un enjeu majeur pour nos sociétés et pour l'avenir de notre planète. L'urgence climatique a atteint un tel paroxysme qu'un nombre croissant de gouvernements et d'institutions internationales ont placé ce sujet en tête de leurs préoccupations. Depuis quelques semaines, au sein de l'Assemblée Nationale, les députés débattent ainsi sur le projet de loi « Climat » dont l'ambition est de lutter contre le dérèglement climatique. Ce texte s'inscrit dans une démarche plus globale au niveau de l'Union européenne. En effet, dès 2018, la Commission européenne a initié un vaste plan d'action pour la finance durable. L'objectif est de construire une finance au service du développement durable. Avec une ambition : atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050.

Mobiliser l'épargne vers des fonds ISR

Pour parvenir à cet objectif, les investisseurs et les épargnants ont un rôle crucial à jouer. Et pour cause : les besoins d'investissements sont estimés à environ 200 milliards d'euros en rythme annuel à l'échelle de l'Europe(1). Toute la mission du secteur financier consiste donc à flécher le plus efficacement possible l'épargne des Européens vers les entreprises les plus vertueuses sur le plan environnemental.

A cet égard, le Label ISR, créé en 2016 par le Ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance, constitue un excellent outil pour orienter l'épargne des Français vers les placements financiers ayant un impact positif fort sur la protection de l'environnement et la transition écologique et environnementale. De fait, l'investissement socialement responsable (ISR) est une approche qui consiste à appliquer des principes de développement durable dans la gestion des produits d'épargne en prenant en compte, au-delà des facteurs purement financiers, des critères liés à l'impact des entreprises sur l'environnement, la société et les enjeux de gouvernance, dits aussi critères ESG. La raison d'être du label ISR est donc de se positionner comme un repère reconnaissable et fiable pour rendre plus visibles les placements responsables et durables à tous les épargnants qui souhaitent investir tout en participant à une économie plus respectueuse de l'environnement.

Transparence environnementale

Pour obtenir cette labellisation, les fonds candidats au label ISR doivent faire preuve de la plus grande transparence en matière de performances environnementales. Ils doivent, par exemple, fournir des informations détaillées en matière de mesure « carbone » du portefeuille d'investissement ou encore d'émissions de gaz à effet de serre. De la sorte, l'épargne placée dans des fonds socialement responsables ou des fonds verts contribue grandement à la lutte contre le réchauffement climatique. La plupart des fonds ISR sont en effet conçus pour avoir une « empreinte carbone » plus faible que les fonds classiques. Par ailleurs, au sein de ces fonds, les entreprises sont analysées et sélectionnées notamment sur ce critère environnemental avec une attention toute particulière sur cette fameuse « empreinte carbone ».

Dans le cadre de cette analyse des entreprises, certaines sociétés de gestion ont mis en place des approches dites sectorielles qui prennent en compte une analyse purement environnementale. Ces politiques sectorielles encadrent alors les investissements dans les secteurs d'activités considérés comme les plus nocifs pour l'environnement (extraction minière, charbon, pétrole) en prenant justement en compte les risques environnementaux spécifiques attachés à ces secteurs et, parfois, excluant les entreprises les plus exposées. Concrètement, ce type d'analyse conduit d'une part à réduire les investissements dans les activités les plus consommatrices de carbone ou les plus génératrices de gaz à effet de serre et, de l'autre, à privilégier les activités favorisant la transition énergétique et environnementale. Une telle analyse permet également de mettre en avant des fonds immobiliers qui s'attachent à rénover des bâtiments ou des immeubles considérés comme des passoires thermiques.

Fonds thématiques et engagement actionnarial

En parallèle, ces dernières années, les sociétés de gestion ont développé des fonds d'investissement plus spécifiquement axés sur le financement de la transition énergétique et écologique. Ces fonds dits « thématiques » peuvent ainsi avoir un objectif large tel que l'environnement en général ou un champ plus ciblé comme l'eau, la gestion des déchets ou encore la lutte contre le changement climatique.

Enfin, investir dans un fonds labellisé ISR permet d'accompagner les entreprises dans l'amélioration de leurs pratiques, notamment environnementales. Cet engagement actionnarial permet d'exercer une influence positive auprès des dirigeants d'entreprises en faveur d'une transition durable. Dans ce cadre, les investisseurs ont différents outils à leur disposition pour influer sur les pratiques environnementales des entreprises. Ils peuvent notamment avoir une participation proactive lors des assemblées générales des entreprises, par exemple en présentant une résolution d'actionnaire parlant de problématique environnementale. Ainsi, en 2020, des investisseurs ont déposé une résolution « climat » lors de l'Assemblée générale d'une grande entreprise française. Même si cette résolution n'a pas été adoptée, elle témoigne malgré tout de l'engagement des investisseurs en matière de lutte contre le réchauffement climatique et trace le chemin pour les années à venir.

Investir dans un fonds labellisé ISR constitue donc une manière simple et concrète de mettre l'épargne au profit de la lutte contre le réchauffement climatique et, ainsi, de contribuer à la mise en place d'un cercle vertueux via une économie plus respectueuse de l'environnement.


(1) Source Commission européenne

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer