1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ABIVAX
16.260 (c) EUR
+4.23% 

FR0012333284 ABVX

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    15.700

  • clôture veille

    15.600

  • + haut

    16.500

  • + bas

    15.440

  • volume

    72 357

  • valorisation

    192 MEUR

  • capital échangé

    0.61%

  • dernier échange

    13.12.19 / 17:35:08

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    15.460

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    17.060

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    03.05.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ABIVAX

ABIVAX : Guérison fonctionnelle et enjeux ( I )

jcm17lr
03 mai 201711:14

Un porteur sain est une personne contaminée mais qui n'a pas développé la maladie et ne la développera pas, sans l'aide d'aucun traitement depuis le début de sa contamination
Un guéri fonctionnel est une personne qui ne développera pas la maladie non plus mais qui a été malade au début et qui aura eu besoin d'un traitement pour accéder au statut de porteur sain.
Un guéri fonctionnel est donc encore contaminé mais dans le cas du VIH, il n'est plus contaminant ( les contaminations sont si epsiloniennes quand la charge virale d'un patient est faible, que 'il est parfaitement légitime de dire qu'un séropositif soigné est non contaminant, et de fait aujourd'hui la proportion des séropositifs soignés sous traitement qui n'utilisent pas de préservatif est de 80% et j'espère bien que cette information absolument centrale trop moyennement connue ne sera pas effacée ). Vous pourrez d'ailleurs la subodorer en constatant la baisse des campagnes sur le préservatif remplacées par les campagnes sur le dépistage : en quoi le dépistage protègerait-t-il du sida ? on se le demande ! Tout simplement parce que le traitement rend non contaminant.

Aucun traitement n'élimine complètement le VIH de l'organisme.
ce message parfaitement véridique sert de point d'appui à la prévention pour effrayer et encourager les gens à se protéger d'un virus autrement invisible et qu'on aurait tendance à oublier.

l'état de santé des séropositifs soignés dans est aujourd'hui équivalent à celui d'une personne ordinaire, l'espérance de vie est semblable pour une personne soignée dans les premières années suivant sa contamination , les effets secondaires sont désormais secondaires au sens premier pour ainsi dire, l'avantage pour les malades, si l'on peut les appeler encore ainsi, est un effet de confort.

La guérison fonctionnelle est tout simplement un petit plus psychologique pour les séropositifs .

l'enjeu n'est donc pas du tout ici : la guérison fonctionnelle devenue accessible change tout en terme d'image du sida et renforce la mise en oeuvre de politique de préventions bien plus crédibles que celles axées sur le préservatif ou les injonctions comportementales en échec total.

La guérison fonctionnelle , pour l'investisseur, c'est l'invention du pneu increvable sur une voiture cabossée mais qui roule. Marché du pneu en forte baisse, mais fortune pour l'inventeur.
A suivre .

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

6 réponses

  • jcm17lr
    03 mai 201714:08

    La guérison fonctionnelle( II ) : elle se distingue de la guérison tout court par le fait que la guérison fonctionnelle n'élimine pas le virus.
    En pratique , dans le cas de VIH, il n'y a pratiquement aucune différence entre les deux car le porteur sain au VIh en situation de guérison fonctionnelle n'est plus contaminant alors qu'un porteur sain en général peut l'être ( exemple dans la transmission de l'hépatite B ).

    Le but de la guérison fonctionnelle est de se passer de médicament.
    l'intéret des grands labos qui produisent les trithérapies actuelles est que cette innovation scientifique n'aboutisse pas car elle rendrait leur blockbuster caduque : la principale menace qui pèse sur Gilead est l'avancée des thérapies par anticorps.
    les grands labos qui ne produisent pas de trithérapies pourraient au contraire apprécier un produit qui deviendrait incontournable pour réduire les consommations de trithérapie, et qui serait très bien accueilli par les pouvoirs publics pour réduire leur dépendance vis à vis de Gilead.

    Signaler un abus

  • jcm17lr
    03 mai 201714:19

    La guérison fonctionnelle ( III ) : elle réduira drastiquement le marché sida.

    Son effet préventif est équivalent à celui d'un vaccin.
    Il n'y aura pas de vaccin sida avant un siècle, mais la guérison fonctionnelle rend le vaccin inutile.

    Même effet que le pneu increvable qui fait la fortune de son inventeur et ruine les autres fabricants de pneumatiques.

    Deux possibilités de guérison fonctionelle pour Abivax :
    la diminution du " réservoir" ( aujourd'hui 40% sur la moitié des patients ), même incomplète, est suffisante pour ralentir considérablement la réapparition de la charge virale dans le reste de l'organisme : le succès est total et les patients n'ont plus besoin de trithérapie. Peu probable.
    la diminution du réservoir n'a pas ces effets définitifs : le traitement ABIVAX doit être maintenu mais permet néanmoins de réduire très considérablement les prises de trithérapie et là , le dossier Abivax sent très très bon.

    Signaler un abus

  • coolspy
    03 mai 201714:20

    Sur twitter :)

    Philippe Pouletty? @PPouletty May 2

    Abivax. Un bel espoir de guérison fonctionnelle pour les patients. Bonne nouvelle pour Truffle Capital après Symetis et Vexim.

    Signaler un abus

  • jcm17lr
    04 mai 201718:41

    maintenant revenons sur le bémol.

    les cas de guérison qui ont encouragé la recherche de techniques de rupture concurrentes des l'innovation d'ABIVAX.

    la possibilité de guérison des patients ruinerait les trithérapies, il est très peu probable que les sociétés investissent massivement dans la mise au point d'un vaccin tellement on a déjà compris la quasi impossibilité de le mettre au point.

    j'insiste maintenant sur un point essentiel pour l'investisseur : la guérison du sida, au contraire, n'est pas du tout une hypothèse d'école , puisqu'elle a déjà été réalisée . très peu médiatisée pour ne pas contribuer à la banalisation du VIH, il n'en reste pas moins que ce qui reste une information marginale peu en réalité être beaucoup plus conséquente qu'on ne le croit, et spécialement pour ce qui vous concerne ou vous intéresse ici : votre investissement

    Signaler un abus

Retour au sujet ABIVAX

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer