Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole et parapétrolier

Déjà fortement chahutés par la baisse de la demande mondiale provoquée par le coronavirus, les cours du pétrole accusent leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991. Le prix du baril de Brent a perdu presque 20% lundi 9 mars dans la matinée et s'échange à 36 dollars (son plus bas depuis février 2016) contre presque 70 en début d'année. Alors que l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) et la Russie ne sont pas parvenus à s'entendre début mars sur une réduction de la production mondiale d'or noir pour enrayer la chute des cours, l'Arabie saoudite abandonne toute politique de soutien des prix. Désormais, le chef de file de l'Opep, premier exportateur mondial de pétrole, opte pour une stratégie de prise de parts de marché. Riyad a réduit le prix de vente officiel de son pétrole et prévoit d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour en avril contre 9,7 ces derniers mois. Ce lundi matin, les valeurs du secteur pétrolier et parapétrolier chutent très lourdement en Bourse. Tandis que Total plongeait de 14%, TechnipFMC perdait 23% sur le CAC 40. Sur le SBF 120, Vallourec décroche de 25% et CGG de 35%.

  • Boursorama09.03.202017:10
    6

    Déjà fortement chahutés par la baisse de la demande mondiale provoquée par le coronavirus, les cours du pétrole accusent leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991. Le prix du baril de Brent a perdu plus de 20% lundi 9 mars dans la matinée et s'échange à 36 dollars (son plus-bas depuis février 2016), contre presque 70 dollars en début d'année

  • Cercle Finance09.03.202016:04

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris connaît un véritable plongeon ce lundi face à l'aggravation de l'épidémie de coronavirus pendant le week-end, tout particulièrement en Italie

  • Cercle Finance09.03.202015:55

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris connaît un véritable plongeon ce lundi face à l'aggravation de l'épidémie de coronavirus pendant le week-end, tout particulièrement en Italie

  • AOF09.03.202015:07

    (AOF) - La volatilité de la demande mondiale engendrée par le COVID-19 (Coronavirus) a mis en évidence les fragilités croissantes de l'un des plus grands groupes intergouvernementaux du monde, l'OPEP, observe Randeep Somel, gérant Actions chez M&G Investments. Selon lui, la guerre des prix et la chute des cours qui en découle va nuire à la capacité des producteurs américains d'accéder à la dette

  • Cercle Finance09.03.202014:33

    (CercleFinance.com) - Total pourrait racheter le portefeuille de clients du groupe portugais ADP en Espagne selon El confidential

  • Reuters09.03.202014:27

    LONDRES, 9 mars (Reuters) - La demande mondiale de pétrole devrait baisser cette année pour la première fois depuis 2009 alors que l'économie mondiale est ralentie par l'épidémie de coronavirus partie de Chine, a prédit lundi l'Agence internationale de l'énergie. L'AIE a publié ses nouvelles prévisions alors même que les cours du pétrole s'effondrent d'environ 25% ce lundi après la décision de l'Arabie saoudite de relancer une guerre des prix face au refus de la Russie d'une nouvelle baisse coordonnée de la production

  • Reuters09.03.202014:19
    9

    PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en forte baisse et les Bourses européennes chutent à mi-séance lundi, la guerre des prix sur le marché du pétrole déclarée par l'Arabie saoudite venant s'ajouter aux multiples risques économiques et financiers liés à l'épidémie mondiale de coronavirus, qui continuent de précipiter les investisseurs sur les actifs refuges. Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en repli de près de 5%

  • Cercle Finance09.03.202014:18

    (CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains sont orientés en forte baisse lundi matin, dans le sillage d'un nouveau plongeon des places asiatiques et européennes alors que les cours du pétrole subissent une véritable dégringolade

  • AOF09.03.202013:46

    (AOF) - Le secteur pétrolier devrait souffrir à l'ouverture de Wall Street, dans le sillage de la lourde chute du pétrole. Vers 13h40, le cours du baril de Brent cède 22,90% à 34,94 dollars et le cours du WTI américain plonge de 23,55% à 31,56 dollars

  • Cercle Finance09.03.202013:18
    1

    (CercleFinance.com) - La Russie n'a pas validé l'accord de l'OPEP+, pris un jour plus tôt, de réduire ses quotas de 1

  • Reuters09.03.202012:58

    par Patrick Vignal PARIS, 9 mars (Reuters) - Les très fortes turbulences observées sur les marchés financiers pourraient se traduire par une nette augmentation des défauts d'entreprises européennes dont la dette est classée en catégorie spéculative par les agences de notation ("high yield"), dit à Reuters Vincent Marioni, directeur des investissements crédit Europe chez Allianz GI. Les indices boursiers européens de référence sont passés lundi en marché baissier ("bear market"), soit une chute supérieure de 20% par rapport à leurs récents plus hauts, sur fond de risques liés à la propagation du coronavirus et à l'effondrement des cours du pétrole LCOc1 CLc1

  • Reuters09.03.202012:25
    3

    LONDRES (Reuters) - La demande mondiale de pétrole devrait baisser cette année pour la première fois depuis 2009 alors que l'économie mondiale est ralentie par l'épidémie de coronavirus partie de Chine, a prédit lundi l'Agence internationale de l'énergie. L'AIE s'attend désormais à une demande de 99,9 millions de barils par jour (bpj) en 2020, soit près d'un million de bpj de moins que dans sa précédente prévision

  • AOF09.03.202012:06

    (AOF) - L'action TechnipFMC cotée à Wall Street risque de souffrir à l'ouverture à l'image de celle cotée à Paris. Le groupe de services pétroliers est frappé de plein fouet par la chute du pétrole

  • Reuters09.03.202011:37

    (Actualisé avec déclarations du directeur de l'AIE) LONDRES, 9 mars (Reuters) - La demande mondiale de pétrole devrait baisser cette année pour la première fois depuis 2009 alors que l'économie mondiale est ralentie par l'épidémie de coronavirus partie de Chine, a prédit lundi l'Agence internationale de l'énergie. L'AIE s'attend désormais à une demande de 99,9 millions de barils par jour (bpj) en 2020, soit près d'un million de bpj de moins que dans sa précédente prévision

  • Reuters09.03.202011:26
    10

    par Laetitia Volga PARIS (Reuters) - Les places boursières européennes chutent lundi comme l'ensemble des marchés d'actions mondiaux, et les rendements obligataires enfoncent des plus bas record, l'effondrement des cours du brut alimentant les craintes d'une entrée en récession économique nées de l'épidémie de coronavirus. Les cours du pétrole chutent de près de 20% après la décision de l'Arabie saoudite de casser ses prix de vente et de prévoir une forte augmentation de sa production au moment où l'épidémie de coronavirus réduit significativement la demande mondiale

  • France 2409.03.202011:17

    Les cours du pétrole ont plongé ce lundi matin, provoquant la chute de l'ensemble des bourses mondiales. En cause : l'échec d'une réunion des pays exportateurs

  • Cercle Finance09.03.202011:12
    6

    (CercleFinance.com) - Total pourrait racheter le portefeuille de clients du groupe portugais ADP en Espagne selon El confidential

  • Reuters09.03.202010:55
    9

    PARIS (Reuters) - L'Arabie saoudite, qui assure cette année la présidence du Groupe des Vingt (G20), doit se coordonner avec les autres pays producteurs de pétrole afin d'éviter de déclencher des perturbations économiques dans les pays tiers, a déclaré lundi Bruno Le Maire. Les cours du pétrole s'effondrent de près de 30% lundi après la décision de l'Arabie saoudite de casser ses prix de vente et de prévoir une forte augmentation de sa production dans un contexte de guerre des prix avec la Russie et de baisse significative de la demande mondiale en lien avec l'épidémie de nouveau coronavirus

  • Cercle Finance09.03.202010:44

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris semble vouée à un irrémédiable plongeon lundi matin face à l'aggravation de l'épidémie de coronavirus pendant le week-end, tout particulièrement en Italie

  • Cercle Finance09.03.202010:40

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris semble vouée à un irrémédiable plongeon lundi matin face à l'aggravation de l'épidémie de coronavirus pendant le week-end, tout particulièrement en Italie

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer