Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

White Tale devient le 1er actionnaire de Clariant
information fournie par Reuters19/09/2017 à 09:01

 (Actualisé avec précisions et citations) 
    ZURICH, 19 septembre (Reuters) - White Tale, le véhicule 
d'investissement créé par les fonds Corvex de l'investisseur 
activiste Keith Meister et 40 North, a porté sa participation 
dans Clariant  CLN.S  à 15,1%, devenant ainsi le premier 
actionnaire du groupe chimique suisse dont il conteste le projet 
de fusion avec l'américain Huntsman  HUN.N . 
    Dans une lettre adressée au comité de direction de Clariant 
et rendue publique mardi, White Tale réaffirme son opposition à 
cette opération à 20 milliards de dollars (17 milliards d'euros) 
annoncée en mai.   
    "Malheureusement, nous restons convaincus, et de plus en 
plus, que le projet de fusion va à l'encontre de l'intérêt des 
actionnaires de Clariant", affirme-t-il. 
    "Il détruit à la fois de la valeur actionnariale existente 
et empêche Clariant d'explorer des opportunités alternatives 
multiples et immédiates pour l'accroître, ajoute White Tale. 
    Le véhicule d'investissement demande à Clariant d'examiner 
d'autres options stratégiques et ajoute être prêt à entrer à son 
conseil d'administration. 
    Clariant avait annoncé en juillet que White Tale avait 
amassé plus 10% de son capital.   
    Le projet de fusion entre égaux entre Clariant et Huntsman 
prévoit que les actionnaires de Clariant détiendront 52% de la 
nouvelle structure valorisée autour de 20 milliards de dollars, 
passif inclus.  
    Les deux groupes espèrent réaliser des synergies de coûts de 
400 millions de dollars par an. 
    White Tale, qui est parti en guerre en juillet contre le 
projet, estime que Clariant à lui seul pourrait économiser 300 
millions de francs suisses (260 millions d'euros ou 312 millions 
de dollars) via un programme de réduction de coûts. 
    "Les modalités de ce projet de fusion sous-évaluent de 
manière significative les actions de Clariant tandis qu'ils 
surévaluent celles de Huntsman à un moment où le cycle des 
matières premières a atteint un sommet", affirme White Tale. 
    Personne chez Clariant n'était disponible dans l'immédiat 
pour s'exprimer sur le sujet. 
    Dans une interview au journal suisse Finanz und Wirtschaft, 
publiée début septembre, Peter Huntsman, directeur général de 
Huntsman, déclarait que les actionnaires de Clariant et de son 
groupe soutenaient "presque sans exception" le projet de fusion. 
  
    Le projet doit obtenir l'approbation des deux tiers des 
actionnaires de Clariant réunis en assemblée générale 
extraordinaire. 
 
 (Joshua Franklin; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées

Swiss EBS Stocks +1.80%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.