Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Westinghouse va se déclarer en faillite mardi-source

Reuters28/03/2017 à 20:21
 (Actualisé avec des précisions, contexte) 
    par Kentaro Hamada et Taro Fuse 
    TOKYO, 28 mars (Reuters) - Le groupe nucléaire américain 
Westinghouse Electric, dont les pertes massives ont plongé sa 
maison mère Toshiba  6502.T  dans la crise, va se placer mardi 
sous le régime des faillites, a-t-on appris de sources proches 
de Toshiba. 
    Westinghouse, mis en difficulté par les dépassements de 
budget de deux projets en Géorgie et en Caroline du Sud, va 
invoquer le Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites 
pour se protéger de ses créanciers, ont précisé les sources. 
    L'une d'elles a une connaissance directe de la décision et 
l'autre a été informée de cette décision . 
    Le service de presse de Toshiba n'a pu être joint pour un 
commentaire en dehors des heures de bureau au Japon. 
    Westinghouse a son siège à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Son 
dépôt de bilan permettrait à Toshiba de limiter ses pertes 
futures, sans pour autant régler ses problèmes une fois pour 
toutes. 
    La mauvaise santé financière de Westinghouse entrave les 
efforts de redressement de Toshiba plus d'un an après un 
scandale comptable au sein du groupe japonais, qui a été une 
nouvelle fois incapable mi-mars de publier des comptes 
trimestriels audités, ce qui le menace d'une radiation de la 
Bourse de Tokyo. 
    Toshiba s'attend à ce qu'une mise en faillite de 
Westinghouse porte les charges financières liées à sa filiale à 
environ 1.000 milliards de yens (8,34 milliards d'euros) pour 
l'exercice fiscal en cours, contre une estimation officielle de 
712,5 milliards de yens jusqu'à présent, ont dit des sources. 
    La procédure de dépôt de bilan risque d'être complexe et de 
faire intervenir à la fois les autorités américaines et 
japonaises, ce qui pourrait ne pas la rendre possible dès cette 
semaine. 
    Le Premier ministre japonais Shinzo Abe redoute que le 
président américain Donald Trump prenne prétexte de cette mise 
en faillite pour critiquer la stratégie des entreprises 
japonaises aux Etats-Unis. 
    L'avenir de Toshiba et de Westinghouse a déjà été évoqué 
lors de discussions bilatérales entre le ministre du Commerce 
japonais Hiroshige Seko et les Américains Wilbur Ross et Rick 
Perry, respectivement secrétaire au Commerce et secrétaire à 
l'Energie. 
    Pour lever des capitaux frais et absorber les pertes de 
Westinghouse, Toshiba s'est résolu à céder ses activités de 
mémoires, une vente que ses actionnaires doivent approuver jeudi 
en assemblée générale.     
     
 
 (Véronique Tison, Wilfrid Exbrayat, Bertrand Boucey et 
Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français) 
 

Valeurs associées

+1.50%
+0.65%
+1.35%
+1.79%
+0.12%
+0.67%
+0.43%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.