1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall Street : Les GAFA en chute libre ont perdu près de 1 000 milliards de dollars de valeur

Boursorama avec Newsgene21/11/2018 à 17:06

(Pixabay / geralt)

Alors que les valeurs technologiques plongent en bourse, Google, Amazon, Facebook et Apple affichent une baisse de leur valeur atteignant au total près de 1 000 milliards de dollars depuis cet été. Marché saturé, scandales, résultats en baisse : les investisseurs se montrent méfiants. 

Sale période pour les GAFA. Google, Amazon, Facebook et Apple ont perdu au total 979 milliards de dollars de valeur par rapport à leurs plus hauts niveaux respectifs, rapporte Le Monde. Les valeurs technologiques de manière générale affichent une forte baisse avec un Nasdaq en recul de 15% depuis fin août.

Une tendance qui illustre la défiance des investisseurs qui considèrent que la croissance du secteur ne pourra pas se poursuivre infiniment, analyse le quotidien. Surtout, ils craignent un renforcement de la législation qui encadre le secteur.

Saturation du marché pour  Apple

Ainsi, Apple, qui valait 1 000 milliards de dollars (880 milliards d'euros) cet été, a perdu un quart de sa valeur depuis le 3 octobre. D'une part, les fournisseurs ont annoncé une baisse des livraisons de microprocesseurs à la firme de Cupertino. D'autre part, l'entreprise américaine a fait savoir qu'elle ne communiquerait plus les chiffres de ventes de ses iPhone. Combinés, ces deux facteurs ont envoyé le signal d'une saturation du marché.

Autre grand perdant de cette année 2018, Amazon. La firme de Jeff Bezos, qui a aussi dépassé les 1 000 milliards de dollars de capitalisation, a perdu 27% de sa valeur depuis début septembre. En cause, des prévisions décevantes avec une faible croissance du chiffre d'affaires.

Des investisseurs demandent à Mark Zuckerberg de démissionner

Facebook, empêtré dans l'affaire Cambridge Analytica sur la protection des données privées, a également vu sa capitalisation plonger. Le réseau social a perdu 40% de sa valeur depuis juillet. Certains investisseurs réclament même la démission de Mark Zuckerberg.

Quant à Alphabet, la maison mère de Google, elle s'en tire un peu mieux mais a tout de même perdu un cinquième de sa valeur. Ses pratiques commerciales sont remises en cause en Europe et l'entreprise est soupçonnée d'avoir introduit un biais pro-immigration dans son moteur de recherche. 

La chute  pourrait se prolonger. Profitant du creux des cours en octobre, les investisseurs des valeurs technologiques ont cru à la bonne affaire, note Le Monde. Mais après avoir accumulé les pertes, ils sont désormais contraints de vendre leurs titres, contribuant ainsi à intensifier la tendance à la baisse.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 265023
    21 novembre15:00

    c'est une bonne nouvelle, que ces boites devenues des ma fias chutent encore pour terminer en coquilles vides.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer