Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Voltalia, plus forte hausse du marché SRD à la mi-séance du lundi 10 juin 2024
information fournie par AOF 10/06/2024 à 12:15

(AOF) - Voltalia (-8,87% à 10,68 euros)

Le spécialiste des énergies renouvelables est lanterne rouge du marché SRD. Il chute à la suite des élections européennes, qui ont été marquées par la mauvaise performance des écologistes en Europe. Le titre affiche cependant toujours une hausse de plus de 6% depuis le début de l'année.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Producteur d’énergie indépendant et prestataire de services sur l’ensemble de la chaîne de valeur des renouvelables, créé en 2005 ;

- Chiffre d’affaires de 469 M€, réparti entre les ventes d’énergie (éolien, solaire, hydro, biomasse et stockage) pour 52 % et les services ;

- Capacités de 2,6 GW en exploitation et construction et 4,4 GW d’actifs sous gestion, pour le groupe ou pour compte de tiers, avec une puissance installée de 44 % en solaire, 51 % en éolien et 5 % en biomasse, à 69 % en Amérique latine et 25 % en Europe ;

- Modèle d’affaires intégré pour une chaîne de valeur complète (développement de projets renouvelables, ingénierie et construction, exploitation et maintenance), dupliqué en 2 métiers – producteur d’énergie renouvelable et prestataire de services et économe en capitaux par recours aux « Corporate PPA », contrats d’électricité reliant l’entreprise au producteur d’électricité ;

- Capital contrôlé à 71,3 % par la famille Mulliez, Laurence Mulliez présidant le conseil de 7 administrateurs et Sébastien Clerc étant directeur général ;

- Bilan maîtrisé après l’augmentation de capital de novembre 2022, avec 1,34 M€ de capitaux propres et 384 M€ de trésorerie face à une dette financière de 1,31 Md€.

Enjeux

- Stratégie 2027 de croissance supérieure au marché :

- diversification : plus de solaire au sol et en toiture, de services, de stockage et expansion forte hors du Brésil,

- limitation des dépenses en capital par croissance de activités de services et par recours aux « Corporate PPA », contrats d’électricité reliant l’entreprise au producteur d’électricité,

- sélectivité des projets, réalisés en propre ou avec des partenaires stratégiques ;

- capacité exploitée et en construction détenue en propre de + 5 GW et capacité exploitée pour compte de tiers supérieure à 8 GW

- résultat brut d’exploitation d’environ 475 M€ ;

- Stratégie d’innovation au service de la stratégie environnementale :

- réduction de l’impact environnemental : après 564 kt de COé évités en 2022, objectif de + 4 Mt de CO2 évités en 2027,

- préservation de la biodiversité par étude d’impact avant construction,

- emprunts alignés sur des critères ISG ;

- Rapidité de la montée en puissance de Helexia, spécialiste des programmes d’efficacité et d’optimisation énergétique sur sites -148 MW installés, 449 MW en portefeuille

- Après 1 128 MW de nouveaux contrats remportés en 2022, 2,7 GW en exploitation et près de 1 GW en construction à fin juin ;

- Visibilité de l’activité avec des contrats de vente d’une durée moyenne de 16,5 ans, 78 % des revenus futurs étant indexés sur l’inflation.

Défis

- Sensibilité du métier à la météo (vents et ensoleillement), d’où un creusement des pertes en 2022, également affectées par des cessions de centrales ;

- Après la cession, associée à un contrat de développement, au brésilien Newave Energia d’une centrale solaire au brésilien Newave Energia, attente d’autres cessions assorties de contrats de services, reflétant l’option stratégique de positionnement comme développeur ;

- Poursuite des gains de contrats « Corporate PPA ».

En savoir plus sur le secteur Services aux collectivités

Les enjeux du recyclage de l'eau

Selon un rapport du Forum économique mondial, la demande en eau va bondir de 55 % à l'horizon 2050. Or l'eau n'est recyclée qu'à 11% sur le plan mondial, avec de fortes disparités selon les pays : si ce taux atteint 89 % en Israël, il tombe à 15 % en Espagne. Il est même inférieur à 1 % en France ! La dirigeante de Veolia estime pourtant que le taux de 10 % visé à l'horizon 2030, dans le cadre du nouveau plan Eau annoncé par les autorités, est atteignable sous certaines conditions. Au premier rang se trouve la simplification administrative. Veolia s'engage à tripler sa production d'eau recyclée d'ici à 2030 pour la porter à 3 milliards de m3. Dans ce domaine, le leader mondial des services à l'environnement a renforcé son savoir-faire lors de son OPA sur l'ex-groupe Suez.

Valeurs associées

10.52 EUR Euronext Paris -4.71%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 10/06/2024 à 12:15:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.