Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Volkswagen accélère le passage à l'électrique face à la concurrence
information fournie par Reuters13/10/2021 à 13:01

BERLIN, 13 octobre (Reuters) - La concurrence de nouveaux acteurs comme l'américain Tesla TSLA.O sur le marché automobile allemand a amené Volkswagen VOWG_p.DE à accélérer ses projets de transition vers l'électrique, a déclaré mercredi le constructeur allemand.

"Il ne fait aucun doute que nous devons nous pencher sur la compétitivité de notre usine de Wolfsburg (le siège du groupe qui emploie plus de 50.000 personnes, NDLR) face aux nouveaux acteurs", a réagi Michael Manske, porte-parole de Volkswagen, faisant référence à Tesla et à de nouveaux constructeurs chinois qui font leur entrée en Europe.

"Tesla définit de nouvelles normes de productivité et d'échelle à Grünheide (la grande usine de Tesla en Allemagne, NDRL)", a-t-il ajouté.

Cette "gigafactory", en cours de construction, devrait produire à pleine capacité entre 5.000 et 10.000 voitures par semaine, le double de la production totale de véhicules électriques allemandes en 2020.

Michael Manske a démenti une information du quotidien Handelsblatt selon laquelle le président du directoire du groupe allemand aurait déclaré lors d'une réunion du conseil de surveillance en septembre que la transition vers l'électrique pourrait entraîner la suppression de jusqu'à 30.000 postes.

"Le débat est en cours avec déjà beaucoup de bonnes idées. Il n'y a pas de scénarios concrets", a-t-il ajouté.

Un porte-parole du comité d'entreprise de Volkswagen a déclaré que, bien qu'il ne souhaitait pas commenter les spéculations sur les propos d'Herbert Diess, "la suppression de 30.000 postes est absurde et sans fondement".

La prochaine berline électrique du groupe sera produite à partir de 2026 sur le site de Wolfsburg.

Volkswagen envisage par ailleurs une introduction en Bourse de son activité de recharge des véhicules électriques en plus du projet d'IPO de la division batteries, a déclaré mercredi son directeur de la technologie à Manager Magazin.

Thomas Schmall y déclare que rien n'a encore été décidé et qu'il faudrait probablement jusqu'à deux ans avant que les nouvelles entreprises soient créées et prêtes pour le marché boursier.

(Reportage Zuzanna Szymanska et Victoria Waldersee; version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris +18.23%
XETRA -0.99%
XETRA -2.56%
XETRA -0.74%
NASDAQ -6.42%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.