Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Voitures électriques: Volkswagen vise 40% d'économies sur ses coûts en Chine d'ici à 2026
information fournie par Boursorama avec AFP 24/04/2024 à 16:59

Le géant automobile allemand Volkswagen a annoncé mercredi viser 40% d'économies sur ses coûts de production de véhicules électriques en Chine d'ici à 2026 pour rester compétitif dans un segment où il est distancé par la concurrence locale.

( AFP / RONNY HARTMANN )

( AFP / RONNY HARTMANN )

Le groupe chinois BYD, qui avait ravi à l'américain Tesla le titre de plus gros vendeur mondial de voitures électriques au dernier trimestre 2023, dépasse largement VW sur ce secteur en Chine.

Volkswagen veut réduire drastiquement ses coûts en Chine, à hauteur de 40% dans l'électrique, en atteignant d'ici à 2026 la "parité des coûts" pour ses modèles d'entrée de gamme avec ceux de la concurrence locale, selon un communiqué publié à l'occasion d'une journée destinée aux investisseurs à Pékin.

En s'appuyant sur une plate-forme de production commune à ses différents modèles et spécifique à la Chine, le groupe de Wolfsburg pourra de cette manière lancer un modèle électrique valant autour de 20.000 euros dans ce pays.

Ce prix serait légèrement inférieur à celui de l'actuelle berline électrique ID.3, vendue en Chine entre 21.000 et 22.000 euros, comme déjà communiqué.

Le segment des voitures électriques de bas de gamme devrait représenter plus de 50% du marché chinois à l'avenir, estime Volkswagen.

Le groupe aux dix marques (VW, Audi, Porsche, Skoda...) s'est fixé pour objectif de vendre au total environ 4 millions de véhicules par an en Chine d'ici à 2030, contre 3 millions l'an dernier, a-t-il également annoncé mercredi.

Avec un tel niveau de ventes, VW prendrait une part de marché de 15% dans un marché qui devrait compter plus de 28 millions de véhicules vendus par an en 2030, soit environ 6 millions de plus qu'actuellement, selon le constructeur allemand.

Un véhicule sur deux vendu par VW est destiné à être équipé d'une propulsion électrique d'ici à 2030, a-t-il précisé.

Le groupe entend réagir face aux pertes de parts de marché qu'il a enregistrées depuis plusieurs années en Chine, où il réalise 40% de ses ventes globales.

Ces annonces n’impressionnaient guère la Bourse de Francfort, où le titre de Volkswagen reculait de 0,78% vers 14H30 GMT.

Valeurs associées

XETRA +1.35%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.