Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Vinci acquiert une participation majoritaire dans l’aéroport d’Édimbourg
information fournie par AOF 17/04/2024 à 08:51

(AOF) - Vinci Airports, filiale de Vinci Concessions, a conclu un accord portant sur l’acquisition de 50,01% des parts de "Edinburgh Airport Limited", société propriétaire de l’aéroport d’Édimbourg, pour un prix d’environ 1,27 milliard de livres sterling. La finalisation de la transaction devrait intervenir au cours de l’été 2024, après obtention des autorisations réglementaires. Le solde de 49,99% du capital restera géré par Global Infrastructure Partners (GIP), qui avait acquis l’aéroport en 2012.

Cette acquisition marque une nouvelle étape du partenariat stratégique initié par Vinci Airports avec GIP, en 2019, à l'occasion de sa prise de participation majoritaire dans l'aéroport de Londres Gatwick.

L'aéroport d'Édimbourg a réalisé en 2023 un chiffre d'affaires de 272 millions de livres sterling, pour une marge d'Ebitda de 65%. Il sera consolidé par intégration globale dans les comptes du groupe.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur BTP / Construction

Double peine pour le secteur

La Fédération française du bâtiment (FFB) a récemment alerté sur l'effondrement du marché des logements neufs. Sur les huit premiers mois de 2022, les ventes du marché de la maison neuve en secteur diffus se sont écroulées de 26,8% sur un an. Quant aux ventes de maisons neuves en secteur groupé, les ventes aux particuliers ont chuté de 17,3 % sur un an au premier semestre, tandis que les ventes aux institutionnels ont reculé de 23 %. La tendance est la même pour les mises en vente de logements collectifs, en repli de 9,8%.

Ces mauvaises tendances s'accompagnent d'un recul des investissements publics, alors que les remboursements de PGE débutent. Du fait d'un manque de visibilité, les collectivités locales préfèrent mettre en suspens certains projets. Elles doivent également affronter une baisse de leurs ressources et une augmentation significative des coûts de l'énergie et des travaux. Or les investissements les plus importants sont généralement réalisés durant les troisième et quatrième années de mandat des collectivités, c'est-à-dire en 2023 et 2024. Cela représente donc un manque à gagner important pour le secteur.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.14%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.