Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Veolia signe un contrat avec le Sedif pour 12 ans
information fournie par AOF 20/03/2024 à 15:46

(AOF) - Au terme de sa procédure d'appel d'offres, et par un vote intervenu le 25 janvier, le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France (Sedif) a retenu Veolia pour la gestion de son service public d'eau potable de 2025 à 2036, considérant son offre comme la meilleure et la plus adaptée aux enjeux qu'il avait définis dans son cahier des charges. Ce contrat, d'une valeur cumulée de 4 milliards d'euros sur 12 ans, couvre la distribution de l'eau pour 4 millions d'habitants de 132 communes d'Ile-de-France.

Les ambitions du syndicat couvraient 4 grands domaines : la santé, avec une qualité d'eau optimale ; l'environnement, pour un service d'eau exemplaire du point de vue écologique ; un prix de l'eau, qui préserve le pouvoir d'achat des usagers ; et une gouvernance, avec des modalités de gestion encore plus partagées entre maître d'ouvrage et délégataire.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points-clés

- Leader mondial des services à l’environnement, né en 1853 ;

- Activité de 28 Mds€, répartie entre la gestion de l’eau pour 38 %, la gestion des déchets pour 39 % et les services énergétiques ;

- Montée régulière de l’activité à l’international : 21 % en France, 38 % dans le reste de l’Europe, 25% dans le reste du monde et le reste dans le « Global business » -activité de services aux grandes entreprises ;

- Modèle d’affaires fondé sur la complémentarité des 3 métiers du groupe dans une logique d’usage et de valorisation via l’économie circulaire ;

- Capital ouvert non « opéable » (4,5 % du capital pour la Caisse des Dépôts et 4,1 % pour les salariés), le conseil d’administration de 12 membres étant présidé par le directeur général Antoine Frérot qui, le 1 er juillet, cédera sa fonction de direction générale à Estelle Brachlianoff ;

- Bilan solide, le poids de la dette (18,7 Mds€ à fin mars après l’acquisition de Suez), soit un effet de levier de moins de 3) ayant été allégé par les cessions antitrust, de 3,4 Mds€.

Enjeux

- Stratégie Impact 2023 aux objectifs atteints avec un an d’avance :

- croissance des activités différenciantes : traitement des déchets dangereux, dépollution des sols et eaux industrielles, efficacité énergétique des industries et des bâtiments, recyclage des plastiques, valorisation des biodéchets, offres d’écologie industrielle (boucles d’économie),

- réinvention digitale des métiers traditionnels : eau, déchets, réseaux d'énergie,

- croissance solide des revenus, 1 Md€ d'économies de coûts sur 4 ans, ratio de dette inférieur à 3 sur la période et dividende 2023 de 1,30 € ;

- Stratégie d’innovation enrichie par le rachat de Suez (brevets X2, portant le total à 4 800) :

- 7 hubs innovation, 14 centres de recherche et 600 ETP spécialisés

- réseau de 7 plateformes mondiales travaillant sur la décarbonation, les nouvelles boucles de matières -métaux, plastiques-, la dépollution, la bioconversion,

- partage d’informations avec 200 chercheurs et 200 partenariats et « Open Playground de co-construction des solutions écologiques ;

- Stratégie environnementale net zéro pour 2050 avec objectif d’étape 2030 :

- sortie du charbon en Europe via 1,5Md€ d’investissements,

- exploitation des gaz de décharge en Amérique latine,

- en France, autonomie en énergie des services d’eau et de déchets d’ici 2025 ;

- lancement mondial de l’offre Plastiloop de résines de plastique recyclées,

- hausse du rendement des réseaux d’eau potable ;

- Avancée rapide de la diversification dans le démantèlement des centrales nucléaires, le biométhane et le traitement des déchets

- Visibilité de l’activité avec une durée moyenne des contrats de 11 ans et des revenus déconnectés à 85 % de l’économie.

Défis

- Impact favorable de l’inflation tant pour les matières premières dans les branches énergie, plastiques, papiers-cartons et métaux recyclés que pour l’eau via les indexations des contrats municipaux ;

- Poursuite du plan ReSource de lutte contre la crise énergétique et des gains de synergies tirées du rapprochement avec Suez ;

- Attente du futur Programme Stratégique 2024-2027 ;

- Après une hausse de 8 % du bénéfice opérationnel à fin mars, objectifs 2023 : « solide croissance du chiffre d’affaires, résultat net autour de 1,3 Md€ en hausse de 11 %, effet de levier de la dette maintenu autour de 3 et hausse du dividende en ligne avec celle du bénéfice ;

- Dividende 2022 en croissance à 1,12 €, soit un taux de 40 %.

En savoir plus sur le secteur Services aux collectivités

Les enjeux du recyclage de l'eau

Selon un rapport du Forum économique mondial, la demande en eau va bondir de 55 % à l'horizon 2050. Or l'eau n'est recyclée qu'à 11% sur le plan mondial, avec de fortes disparités selon les pays : si ce taux atteint 89 % en Israël, il tombe à 15 % en Espagne. Il est même inférieur à 1 % en France ! La dirigeante de Veolia estime pourtant que le taux de 10 % visé à l'horizon 2030, dans le cadre du nouveau plan Eau annoncé par les autorités, est atteignable sous certaines conditions. Au premier rang se trouve la simplification administrative. Veolia s'engage à tripler sa production d'eau recyclée d'ici à 2030 pour la porter à 3 milliards de m3. Dans ce domaine, le leader mondial des services à l'environnement a renforcé son savoir-faire lors de son OPA sur l'ex-groupe Suez.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.36%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.